Search

5 versets à se rappeler quand l’attente de la promesse devient trop longue.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Une des choses que j’aime chez Dieu, c’est qu’Il ne se limite pas seulement à nous donner une promesse, mais dans Sa maitrise des temps et circonstances, Il fixe aussi un temps pendant lequel cette promesse va s’accomplir. Trop souvent, notre incapacité à discerner le temps de Dieu, nous pousse à tomber dans l’impatience, voulant ainsi emmener Dieu à agir selon nos urgences humaines ou pire encore, pousser certains à aller jusqu’à perdre la foi.

Alors à travers cet article, j’aimerais te proposer quelques versets qui t’aideront à demeurer ferme dans cette attente.

Nombres 23 :19 (LSG) « Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’Il a dit, ne le fera–t-Il pas ? ce qu’Il a déclaré, ne l’exécutera-t Il pas ? »

Ce texte nous montre que Dieu n’agit pas comme les Hommes quand il s’agit des promesses. Les Hommes peuvent promettre une chose et ne pas la réaliser après, mais Dieu accomplit toujours ce qu’Il promet. Alors le fait de savoir que Dieu a pris la peine de te promettre quelque chose, doit déjà faire office d’élément de base pour ta foi, parce que tu sais déjà que Dieu finira par accomplir cela en Son temps. S’il s’agit d’une promesse faite par un Homme, tu as peut-être le droit de douter. Mais quand il s’agit de Dieu, ôte toute forme de doute dans ta tête, parce qu’Il ne ment jamais.

Habacuc 2 :3 (LSG) « Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement. »

Ce texte nous présente 2 éléments importants :

  • La notion du temps, pour nous montrer que Dieu ne se limite pas qu’à promettre, Il détermine aussi le temps d’accomplissement de Ses promesses et c’est à nous d’avoir la capacité de discerner ce temps-là.
  • La patience, qui est une attitude à avoir avant l’accomplissement.

Ta capacité à attendre patiemment, indique la grandeur de ta foi en Dieu. La patience a pour avantage, de forger en nous une mentalité qui nous permettra de bien saisir ce que Dieu a promis quand cela arrivera, c’est un peu ce que l’Apôtre Jacques dit dans: Jacques 1 :4 (LSG) « Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. » L’Apôtre Pierre le dit presque d’une autre manière dans: 2 Pierre 3 :9 (LSG) « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse , comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » Ceci pour dire que, les impatients mangent ce qui est cru, tandis que les patients mangent ce qui est mûr et bon.

La patience nous met dans un retard bénéfique alors que l’impatience nous met dans une accélération destructrice. Et l’auteur aux Hébreux le clarifie aussi très bien, en disant que ceux qui savent patienter, reçoivent ce que Dieu a promis : « Ne devenez pas paresseux, mais vivez comme ceux qui croient et qui sont patients. Ceux-là reçoivent les biens que Dieu a promis. » Hébreux 6 :12 (PDV)

Esaïe 55 : 11 (LSG) « Ainsi en est-il de Ma parole, qui sort de Ma bouche : Elle ne retourne point à Moi sans effet, sans avoir exécuté Ma volonté et accompli Mes desseins. »

Dieu ne peut jamais gaspiller Sa Parole, s’Il sait que cette dernière n’aura aucun effet dans nos vies. Mais s’Il arrive à la libérer, c’est que les effets s’en suivront. A chaque fois que tu te rappelles d’une Parole de Dieu sur ta vie, sache qu’Elle produira des effets. En méditant le premier chapitre de Genèse, nous remarquerons que cette phrase revient souvent : « Dieu dit… Et cela fut ainsi ». Cette phrase vient encore nous montrer que quand Dieu libère une Parole, Elle produit toujours des effets. L’une des choses qui prive Dieu de repos, c’est quand ce qu’Il a dit ne s’est pas encore fait. Voilà pourquoi il dit dans Jérémie 1 :12b (PDV) « En effet, je veille à réaliser ce que J’ai dit ». Alors, même si la promesse semble tarder, rassure-toi juste qu’il y a un « Dieu a dit » dans ta vie. Et parce qu’il y a un : « Dieu a dit », il y aura à tout prix un: « Et cela fut ainsi ». Tout cela pour dire que ça s’accomplira toujours, car Dieu ne dépend pas de ce que l’humain vit pour accomplir ce que le divin a déjà dit.

Hébreux 10 :23 (LSG) « Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle. »

Un peu plus haut, j’ai dit que plus le temps passe, plus certains deviennent instables dans leur foi, se découragent, etc… mais ce texte nous donne une très bonne raison pour rester fermes dans la profession de notre espérance : Dieu est fidèle. La fidélité de Dieu veut dire qu’Il est digne de confiance, parce qu’Il respecte toujours Ses engagements.

Romains 4 :20-21 (LSG): « Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir. »

Ce texte relate l’histoire d’Abraham, le père de la foi qui a attendu pendant 25 ans avant de voir l’accomplissement de sa promesse. 25 ans, tu t’imagines ? Abraham a continué de croire malgré le fait qu’il ne voyait rien se passer, année après année. Le temps n’a pas usé sa foi mais l’a plutôt fortifiée, parce qu’il savait que Dieu accomplit toujours ce qu’Il promet. Chaque année te rapproche de ta promesse; alors dans chaque année qui passe, vois ton rêve devenir de plus en plus tangible. C’est vrai que la chair veut les choses immédiatement, maintenant, tout de suite, sans attendre ! Mais mieux vaut continuer de croire et recevoir notre promesse même si cela prend beaucoup de temps, plutôt que de se décourager, ne plus croire et ne jamais rien recevoir. Sois patient et attend le temps de Dieu.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close