Search

Acheteur compulsif, comment vous en sortir?

Suite au courriel d’une lectrice, j’aborde aujourd’hui encore un sujet tabou chez les chrétiens. On va souvent parlé de la délivrance des liens de famille, la délivrance de l’addiction à l’alcool, au sexe ou la pornographie. Cependant, il y a beaucoup de nos bien-aimés qui souffrent dans leur portefeuille. Ils se retrouvent dépendants de la carte de crédit. Ils ne savent plus se passer des achats. Il s’agit bien là d’une addiction et elle nécessite aussi d’être considérée sérieusement.

 

Voici 5 points qui vous permettront de retrouver votre liberté. Cela peut aider aussi votre conjoint(e), vos parents ou autre proche de votre entourage :

 

1.Reconnaître que vous êtes dépendant

Pour sortir de ces chaînes, il faut premièrement reconnaître qu’il y a un problème. Vous suivez vos impulsions. Vous n’arrivez pas à vous maîtriser. Vous ne vous sentez pas bien tant que vous n’avez pas fait de nouveaux achats. Vous êtes addict.

 

« J’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité. J’ai dit : J’avouerai mes transgressions à l’Éternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché » Psaumes 32:5

 

Après que vous ayez reconnu que effectivement il y a un problème avec les achats, que vous ne pouvez plus vous en passer et que cela n’est pas normal, il est temps d’accepter que vous avez besoin d’aide et de repentance. Avouez au Seigneur vos péchés. C’est Lui qui va vous délivrer. Le verset montre qu’on ne doit pas cacher son péché au Seigneur. Il faut être honnête et vrai envers nous-mêmes premièrement et envers Dieu.

 

2.Parlez de votre dépendance à des personnes qui pourront prier pour vous

Ne restez plus dans le silence. Ne laissez plus le mal vous ronger. Vous avez besoin de prière. Allez voir quelqu’un qui pourra prier avec vous et vous soutenir spirituellement dans cette épreuve. Il faut parler. Dire ces choses cachées va vous libérer. Elles ne vous garderont plus captifs.

 

« Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin d’être guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité » Jacques 5 :16

 

La prière fervente du juste est efficace. Le but n’est pas de vous condamner mais bien de vous accompagner dans vos faiblesses avec amour.

 

3.Prendre un temps de jeune et prière

 

« Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu afin de recourir à la prière et aux supplications en jeûnant » Daniel 9 : 3

 

Passer du temps devant la face de Dieu en prières et en jeûne, permet de vous discipliner. Pendant le jeûne, on ne mange pas mais on se prive aussi des choses qu’on aime et dont on ne peut se passer normalement. Pour certains, il peut s’agir des médias sociaux, d’autres la télévision mais ici il s’agit des achats. Choisissez volontairement de ne plus aller là où vous ne savez pas résister. Il peut s’agir des magasins dans les centres commerciaux ou des sites d’achats sur internet. Quelque soit le moyen qui vous connectait à ces achats, prenez la décision de ne plus regarder les catalogues, les e-mails promotionnels, les émissions de télé-achat.

 

Je ne peux pas conseiller un nombre de jours, car le Saint-Esprit seul connait le temps que cela prend pour chaque personne.  Ce qui est certain, c’est que tant que vous ne sentez pas que vous avez remporté la victoire, continuez.

 

4.Désabonnez-vous des offres promotionnelles

Comme mentionné ci-haut, si vous savez que vous ne pouvez résister aux offres commerciales qui sont clairement créées pour vous faire dépenser. Retirez cela de votre vie.

 

5.Déclarez votre délivrance et votre victoire à haute voix

Le livre de Colossiens 3 : 5 nous invite à faire mourir en nous les passions, les mauvais désirs. Alors déclarez-le à haute voix. « Je fais mourir les passions et les mauvais désirs pour les achats. Je renonce à ces choses, au nom de Jésus ! ». Déclarez ces paroles jusqu’à ce que vous sentiez un réellement changement intérieur et la libération. Vous pouvez aussi déclarez : « je suis libérée, je suis libre, j’ai la victoire ! Dans le nom de Jésus ».

 

Il s’agit bien entendu de suggestions ici. Vous pouvez dire tout ce que le Saint-Esprit vous mettra à cœur de dire. La détermination et le réel désir de sortir de ces addictions sont le point de départ. Il faut vraiment que vous soyez dégouté et que vous souhaitiez changer.

 

 

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close