Search

Apprendre à se mettre à la place de l’autre pour des relations apaisées

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’une des raisons pour lesquelles nous rencontrons des difficultés dans nos relations, c’est cette tendance à porter rapidement un jugement sur l’autre sans prendre du recul. Il nous semble tellement facile de résoudre toutes les situations conflictuelles que nous rencontrons par notre seule compréhension des choses, notre seul ressenti, sans se demander ce que l’autre en face comprend ou ressent.

La vérité est que nous ne ressentons pas les choses de la même manière. Nous ne vivons pas les choses de la même manière. Nous n’avons pas la même expérience de vie, pas la même histoire de vie. Nous n’agissons ni ne réagissons de la même manière non plus.

C’est la raison pour laquelle nous avons besoin, pour entretenir de bonnes relations, de nous mettre à la place de l’autre. C’est en effet un apprentissage, où nous nous éduquons à cette attitude, qui à force deviendra naturelle.

Avant de te prononcer, réfléchis.

Voyons de près cette histoire dans la Bible qui est souvent utilisée pour exhorter à ne pas juger sans prendre du recul par rapport à soi-même. Nous en tirerons une leçon qui nous sera profitable. Il s’agit en effet de l’histoire d’une femme qui fut emmenée à Jésus pour qu’Il se prononce sur sa situation. Elle avait été prise en flagrant délit d’adultère et la peine selon la loi était la mort par lapidation. Mais voici ce que le Seigneur Jésus leur répondit dans Jean 8 : 7 (LSG) « … Que celui de vous qui est sans péché jette la première pierre contre elle ».

Le Seigneur les a invités à la réflexion. Il les a mis en face de leurs propres insuffisances et leurs péchés, et ils se sont rendus compte qu’ils n’étaient pas meilleurs. Il était en train de leur enseigner à se mettre à la place de l’autre personne avant de porter un jugement.

Nous sommes naturellement prompts à trancher une situation dans laquelle nous ne sommes pas impliqués directement. Bien souvent, il s’agit de situations que nous n’avons jamais vécues et nous n’avons absolument aucune idée de comment nous aurions réagi. Les plus fiers diront sans réfléchir qu’ils n’auraient jamais pu faire une pareille erreur. Mais qu’en sais-tu, homme ou femme fait de chair et de sang ? Que connais-tu de tes forces ou de tes limites ? Avant de te prononcer sur une personne face à une situation, réfléchis. Prends du recul et pose–toi la question : si j’étais dans cette situation, comment aurais-je aimé qu’on me traite ? 

Comment aurais-je aimé qu’on me traite ?

Cela n’arrive pas qu’aux autres ! Il y a déjà eu des hommes de Dieu de renoms qui se sont retrouvés à commettre des erreurs terribles. Les chrétiens que nous sommes, malheureusement, nous nous montrons par moment plus durs que Dieu Lui-même, face aux non-chrétiens et même face à nos frères et sœurs dans la foi. Nous exigeons la perfection que nous n’avons pas nous-mêmes. Dans nos relations, apprenons à développer de l’empathie, nous pouvons aussi nous retrouver dans pareille situation un jour et avoir besoin de compassion.

Matthieu 7 : 12 (LSG) « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes »

Cette recommandation du Seigneur Jésus est claire. Et avant de pouvoir faire aux autres ce que nous aurions voulu qu’on nous fasse, nous devons absolument apprendre à nous mettre à leur place. Des fois, les situations semblent si difficiles à comprendre, les désaccords sont très sérieux et on n’arrive plus à avancer. Avant d’envisager une séparation dans cette relation conjugale, amicale, ou même professionnelle, prendre du recul et faire l’effort de se mettre à la place de l’autre serait une bonne attitude dans la recherche de la réconciliation. Quand on arrive à se poser clairement cette question : « Si j’étais dans la situation, comment aurais-je aimé qu’on me traite ? », les choses s’éclaircissent des fois si simplement que le problème se dissipe et la relation se rétablit.

As-tu un pas à faire aujourd’hui ?

Y a-t-il une personne que tu as jugée hâtivement ? Une relation a-t-elle été brisée à cause du manque d’empathie de ta part ? En lisant ces lignes, as-tu pensé à une personne en particulier vers qui tu dois faire un pas de réconciliation ? N’attends plus, c’est maintenant ! Lève-toi promptement et fais le pas de l’amour aujourd’hui. Nous n’avons aucune dette envers les autres, si ce n’est de nous aimer les uns les autres. Et l’amour de l’autre nous pousse à nous mettre à sa place pour essayer d’imaginer son vécu, son ressenti et l’aborder avec empathie et compassion. Laisse l’amour de Dieu couler à travers toi aujourd’hui, et que cette relation soit rétablie pour la gloire de Dieu !

Courage, le Seigneur est avec toi !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

  1. Je suis très ravi de joie de vous lire en ce jour un article combien intéressent. Vous ne savez pas ce que vous venez de déposer dans mon cœur. vous venez de m’aider beaucoup. Que Dieu vous bénisse abondamment et qu’Il vous illumine encore et encore

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close