Search

Assurance et orgueil : quelles sont les différences?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La ligne qui sépare l’assurance de l’orgueil est tellement mince que parfois certains ont tendance à utiliser l’un à la place de l’autre. De ce fait, l’objectif de cet article est d’établir la différence qui existe entre ces deux concepts.

Assurance (confiance en soi) et l’orgueil.

Selon Wikipédia, le concept de self-confidence ou confiance en soi est communément utilisé comme confiance en soi dans le jugement personnel, la capacité, le pouvoir etc. On augmente la confiance en soi à partir des expériences qui permettent de maîtriser des activités particulières. C’est une croyance positive que dans le futur, on peut généralement accomplir ce que l’on souhaite faire.

Tandis que l’orgueil (superbia en latin) est une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu’on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui.

Et pour compléter ces deux définitions nous pouvons dire que, la confiance en soi est une force intérieure qui te pousse à te surpasser peu importent les obstacles, à ne pas fixer les regards sur les limites ou les barrières imposées parfois par notre entourage… grâce à elle tu te valorises, tu crois en tes capacités, tes forces… et elle te pousse à t’émanciper, à agir, à prendre des décisions. Autrement dit, avoir confiance en soi c’est avoir foi en soi.

Pourtant l’orgueil de son côté vise tout simplement à prouver exagérément qui nous sommes, notre capacité et notre valeur.

Que dit la Bible à propos de l’assurance ou la confiance en soi ?

Je ne connais pas un verset dans la Bible qui parle particulièrement de la confiance en soi ou encore de l’assurance. Mais la Bible met l’accent de préférence sur le Saint-Esprit qui nous encourage, nous fortifie… Grâce à Lui nous pouvons tout faire, nous pouvons tout accomplir. Ceci est tellement vrai que l’apôtre Paul a écrit dans Philippiens 4 :13 (LSG) « Je puis tout par celui qui me fortifie. »

Le Seigneur Lui-même a fait cette déclaration à Zorobabel dans Zacharie 4: 6 (LSG) « …Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par Mon esprit, dit l’Eternel des armées. »

Dans le premier verset, le serviteur de Dieu reconnaît que seul il peut réaliser des petits projets, des choses qui n’ont pas beaucoup d’importance. Mais grâce à Celui qui le fortifie il peut réaliser des choses qui peuvent paraître irréalisables à ses propres yeux.

Au cas où tu te poses la question, le Seigneur n’a absolument rien contre la confiance en soi. Mais un(e) chrétien(ne) intelligent(e) ne reposera jamais sa confiance sur ce qu’il est en tant qu’humain, car il sait a quel point nous sommes faillibles, nous avons beaucoup de faiblesses. Par contre le Saint-Esprit, non.

A titre d’exemple d’hommes de Dieu intelligents, nous avons David, qui, face à son adversaire, il n’avait jamais dit:  » Je vais te tuer grâce à mes stratégies, j’ai l’habitude de chasser des animaux sauvages pour protéger mes troupeaux… »  Il n’était pas dans l’orgueil, il s’était fait tout petit pour que le Saint-Esprit puisse prendre complètement place dans son combat. En lieu et place, il a plutôt dit à son adversaire : 1 Samuel 17 : 45 (LSG)  » Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l’Eternel des armées, du Dieu de l’armée d’Israël, … »

Comment cela aurait pu finir s’il n’avait pas misé toute sa confiance en Dieu ? S’il n’avait pas fait de Lui la source de sa force ? Je ne sais pas exactement car la Bible ne nous l’a pas dit. Mais à mon avis, ça aurait pu finir autrement.

Certes, pour beaucoup de gens, la confiance en soi est une voix intérieure qui nous parle, qui nous pousse vers le haut en nous faisant croire que nous pouvons réaliser nos projets ou encore atteindre nos objectifs. Pour ma part, dans un langage chrétien, je préfère dire que notre niveau de confiance en nous-mêmes dépend du niveau de confiance que nous avons au Saint-Esprit qui vit en nous.

Que dit la Bible à propos de l’orgueil ?

Généralement on dit que l’on reconnait un arbre par son fruit. En ce qui concerne un(e) orgueilleux(se), nous pouvons la reconnaître par ses paroles et ses actions aussi.

Une personne orgueilleuse, est cette personne qui a toujours une trop haute opinion d’elle-même, qui a toujours soif de prouver sa valeur, qui veut être toujours au premier rang, qui méprise la valeur ou encore la capacité des autres et piétine constamment leurs compétence. En gros, c’est cette personne qui pense que le soleil va arrêter de briller le jour où elle ne sera plus là.

C’est un moqueur ; ses discours sont souvent blessants, prétentieux et hautains:  » A sa place, j’aurais pu faire mieux. »  » Ils ne peuvent pas se passer de moi de toute façon »  » Comment ils feraient sans moi? »  » C’est grâce à moi… » à croire le monde tourne autour de lui.

Tu le félicites et il te répondra: « C’est moi, ça ne pourrait pas être autrement… Je suis de telle famille, nous sommes les plus forts ! ». Tu pourrais être de la famille x ou y sans rien réaliser dans la vie, être sur un lit de l’hôpital, au pire des cas même mourir. Le titre de tes parents ne te servirait donc à rien. Même le souffle de vie ne t’appartient pas ; tout n’est que grâce.

Si tu es encore vivant(e) et que tu es en train de réaliser tes rêves, ne sois pas enflé(e) d’orgueil, comme Nebucadnetsar qui s’était enorgueilli d’avoir bâti la grande Babylone par sa force et son armée. Mais plutôt sois humble car comme il est écrit dans Jacques 4 : 6 (LSG) « Dieu résiste aux orgueilleux mais il fait grâce aux humbles. »

Je conclus en disant que c’est une bonne chose d’avoir de l’assurance ou de la confiance en soi-même grâce au Saint-Esprit qui nous habite en tant que chrétien(ne). Cependant, il faut faire attention à notre parole et à notre comportement parce que personne ne naît orgueilleux.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close