Search

Avec quoi me présenterai-je devant l’Éternel?

Si nous voulons être sûrs qu’il se passe quelque chose de divin dans notre vie, nous devons nous approcher de Dieu de la bonne manière. Penser que l’on s’approche de Dieu est une chose, s’approcher véritablement de Lui en est une autre. Il y a des personnes qui passent de longues heures dans la prière et qui pourtant prient dans le vide. Quelle en est la raison ? Est-il possible de changer cela ? La première question à se poser : « Comment puis-je m’approcher de Dieu ? »

Pour pouvoir rentrer dans la présence de Dieu, il faut naître de nouveau, c’est-à-dire être délivré de la vaine manière de vivre et du péché et recevoir Jésus Christ comme Sauveur et Seigneur. C’est la première étape, mais cela ne s’arrête pas là. Il y a des chrétiens nés de nouveau qui ont toujours un problème quand il s’agit de venir dans la présence de Dieu. il n’y a pas de blocage, car le diable n’a pas le pouvoir de nous bloquer, mais parfois, il y a des attitudes à changer et d’autres choses à corriger. La Parole de Dieu nous est donnée afin de nous faire sortir de l’ignorance et de nous aider à avancer dans notre vie spirituelle.

Michée 6:6 – Avec quoi me présenterai-je devant l`Éternel, Pour m`humilier devant le Dieu très haut ? Me présenterai-je avec des holocaustes, Avec des veaux d`un an?

Dans ce verset, il y a deux éléments dont nous devons tenir compte si nous désirons véritablement nous approcher de Dieu :

– L’humilité

– Le sacrifice

L’humilité :

L’humilité consiste à s’approcher de Dieu de la manière dont Dieu le désire. Quand nous venons avec notre façon de faire, nous risquons de nous tromper. Le problème des personnes orgueilleuses, c’est qu’elles imposent leur point de vue et leur façon de faire aux autres sans s’inquiéter de savoir si c’est la bonne façon de faire. Avec Dieu, cela ne marche pas. Si nous pouvons nous approcher de Dieu aujourd’hui, c’est à cause du sacrifice de Jésus. Nous nous approchons par le sang de l’Agneau , car il est impossible de s’approcher de Dieu autrement que par le sang. Dans l’Ancien Testament, il y avait tout un rituel de sacrifices de sang pour pouvoir s’approcher de Dieu. Aujourd’hui, c’est par le sang de Jésus que nous pouvons nous approcher de Dieu.

Ce n’est ni par nos oeuvres, ni par nos mérites ou notre justice humaine, mais seulement par le sang de Jésus. Dans l’Évangile de Luc au chapitre 18, Jésus raconte une parabole, c’est l’histoire d’un pharisien et d’un publicain qui montent pour prier au temple. Le pharisien était rempli d’orgueil et d’arrogance alors que publicain est venu devant le Seigneur avec humilité.

Luc 18:11 – Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain;

Luc, 18:13-14 – Le publicain, se tenant à distance, n`osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l`autre. Car quiconque s`élève sera abaissé, et celui qui s`abaisse sera élevé.

La hardiesse :

L’humilité n’interdit pas la hardiesse. L’humilité n’est pas une sorte d’hésitation ou une quelconque crainte de rejet. On doit venir devant le Seigneur en sachant qui nous sommes. Nous ne sommes ni des esclaves, ni des êtres déchus, car nous avons été rachetés par le sang de Jésus, sauvés par la grâce et adoptés dans la famille de Dieu. La hardiesse est une attitude de foi qui plaît à Dieu, quand elle est accompagnée d’humilité et de respect.

Le sacrifice :

Le prophète Michée se posait la question à propos du sacrifice que Dieu pouvait recevoir ? Là encore, c’est une question que nous ne devons pas éluder.

Nous avons tous un jour ou l’autre reçu des cadeaux que nous n’avons pas aimé. Dieu ne pourra pas agréer ce que vous Lui donnez si cela n’est pas conforme à Sa volonté qui nous est révélée dans Sa Parole. Dans l’Ancien Testament, le peuple d’Israël offrait des sacrifices de reconnaissance et d’action de grâce, différents types de sacrifice et d’holocaustes, selon les instructions que Dieu Lui-même avait donné à Moïse. Aujourd’hui, dans le Nouveau Testament, ce que nous offrons à Dieu, c’est notre louange, ce sont nos dîmes et offrandes. Nous lui offrons également notre temps et notre engagement dans les choses qu’Il nous demande (évangélisation et autres engagements au niveau de l’église locale). En d’autres mots, nous lui offrons nos vies.

Ce que nous offrons à Dieu doit venir du cœur. Si vous vivez dans la désobéissance à la Parole de Dieu, c’est-à-dire dans le péché, Ce que vous offrirez comme sacrifice au Seigneur n’aura pas de valeur.

1 Samuel 15:22 – Samuel dit: L`Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l`obéissance à la voix de l`Éternel? Voici, l`obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l`observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.

Ce verset se réfère aux sacrifices et holocaustes de l’Ancien Testament, mais il est tout à fait d’actualité pour les choses que nous faisons au Nom du Seigneur dans le Nouveau Testament.

Voici la conclusion que donne le prophète Michée de la part du Seigneur concernant notre façon de nous approcher de Lui :

Michée 6:8 – On t`a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l`Éternel demande de toi, C`est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu.

Afin de véritablement vivre dans la présence de Dieu, débarrassez vos vies de toutes formes d’hypocrisie et de faux-semblants.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close