Search

Comment faire face aux problèmes sexuels dans le couple ?

Spread the love

1 Corinthiens 7:1-7 (Segond 21) :« Au sujet de ce que vous m’avez écrit, il est bon pour l’homme de ne pas prendre de femme. Toutefois, pour éviter toute immoralité sexuelle, que chaque homme ait sa femme et que chaque femme ait son mari. Que le mari rende à sa femme l’affection qu’il lui doit et que la femme agisse de même envers son mari.  Ce n’est pas la femme qui est maîtresse de son corps mais son mari. De même, ce n’est pas le mari qui est maître de son corps, mais sa femme. Ne vous privez pas l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vous consacrer au jeûne et à la prière ; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente à cause de votre manque de maîtrise. Je dis cela comme une concession, et non un ordre.  Je voudrais que tous soient comme moi ; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l’un d’une manière, l’autre d’une autre » 

Certains événements de la vie viennent souvent perturber, altérer l’épanouissement sexuel du couple. Les problèmes intimes sont des sujets délicats, voire tabous et il faut les aborder avec minutie, diplomatie et sagesse ; en veillant à marcher sur des œufs afin de ne pas blesser son/sa conjoint(e).

Qu’est-ce qui peut causer les problèmes sexuels ? Comment renverser la situation catastrophique des relations sexuelles dans le couple ?

Des liens de causes à effets

Il arrive parfois que plusieurs éléments fassent barrage dans notre tête. Cela a un effet direct sur notre intimité et génère alors des tensions, disputes, stress, souffrance, culpabilité, honte, incompréhension, frustration,… et tout cela enraille le bon équilibre du couple. Les problèmes peuvent surgir de différentes causes notamment :

  • Un passé douloureux et traumatisant (viol, dégoût) ;
  • Douleurs lors des rapports ;
  • Manque de désir ou panne sexuelle (homme, femme) ;
  • Manque de temps ou plannings incompatibles ;
  • Maladie, fatigue ;
  • Perte d’emploi et trop grandes responsabilités ;
  • Un contexte familial difficile (deuil par exemple) ;
  • Problème de poids (obésité) ;
  • Consommation excessive de tabac, alcool, etc. ;
  • Insatisfaction mutuelle ou personnelle.

Retrouver goût au plaisir

Le mieux à faire est de reconnaître qu’il y a une faille dans ton fonctionnement habituel. Il est important de mettre des mots sur les maux. Non seulement cela va te libérer d’un poids, mais ce sera également le processus vers la guérison. Maintenant que tu réalises que le problème existe réellement, il est temps de te faire violence et de prendre le taureau par les cornes. Prends le temps d’en discuter sans animosité et avec intelligence, d’y réfléchir avec ton/ ta partenaire, de lui dire explicitement ce qui te rebute et qui fait que votre vie sexuelle est en berne. De nombreuses solutions s’offrent à toi :

  • Pour le passé douloureux ou traumatisant, panne sexuelle ou douleurs coïtales il faut en parler à un spécialiste (psychologue, sexologue).
  • Pour le manque de temps ou une incompatibilité de planning, une réorganisation de tes priorités et de ton agenda s’impose.
  • Perte d’emploi ou trop grandes responsabilités : il faut remettre de l’ordre dans tes pensées, accepter ce qui est arrivé, décider de continuer de vivre en t’appuyant sur le Seigneur.
  • Après un accouchement ou un contexte familial difficile (deuil par exemple), il faut laisser du temps à ton corps de se remettre du changement, de cicatriser et faire place à l’acceptation.
  • Problème de poids ou de maladie : il faut se référer à un médecin traitant (un endocrinologue, une diététicienne, une nutritionniste) pour te remettre en forme.
  • Consommation excessive de tabac ou d’alcool : il faut consulter un alcoologue, tabacologue, prendre des médicaments, faire une cure de désintoxication.

Ce n’est pas toujours simple d’appliquer à la lettre les consignes, les recommandations et de s’y tenir. En plus de demander de l’aide extérieure, il faut se rappeler que seul Dieu est réellement l’unique et ultime solution à tous ces petits désagréments.

Adéquation entre équilibre spirituel et équilibre sexuel

Tout d’abord, il est important de savoir que c’est Dieu qui a créé le sexe afin qu’on en jouisse dans un contexte marital. Le sexe est donc l’affaire de Dieu car Il désire que l’homme et la femme deviennent « une seule chair ». La stabilité sexuelle est le signe d’une réelle fusion entre l’homme et la femme unis par Dieu, et elle a différentes vertus : sensations de bien-être physique et émotionnel, bienfaits sur la santé, maintient de l’attirance, découverte de l’émerveillement du désir, donne un regain d’énergie, une union harmonieuse. Les liens intimes doivent être l’expression de l’amour dans toute sa splendeur. Proverbes 5:19 (LSG) déclare à cet effet : « Soit en tout temps enivré de ses charmes. »

De prime abord, l’équilibre spirituel requiert que les deux personnes demeurent dans « un même esprit », « un commun accord », pour une satisfaction réciproque, afin de contribuer au bon fonctionnement de cette union. Jérémie 7:23 (LSG) déclare : « Marchez dans les mêmes voies que je vous prescris afin que vous soyez heureux. »

Il faut aussi prier, jeûner pour trouver de l’aide auprès de Dieu et laisser faire le temps. Un couple solide, durable, radieux, béni favorise une meilleure harmonie, connexion et relation avec Dieu. Le sexe est considéré par Dieu comme un acte de fusion, de plaisir et de reproduction dans le mariage. L’amour doit être renouvelé car il ne vieillit pas.

Pour conclure, les rapports sexuels peuvent vite dégénérer si les concernés ne font pas preuve de maîtrise de soi, d’écoute et de discernement. Ils peuvent être agrémentés de profonds échanges émotionnels, physiques, spirituels. La relation intime a besoin néanmoins de soins, d’entretien, de tendresse, d’innovation, de découverte de soi et de partage. Dieu peut nous restaurer dans ce domaine lorsque quelque chose cloche, car rien ne lui est impossible. S’Il a pu donner à 90 et 100 ans, un fils à Sara et Abraham, que ne peut-Il pas faire pour toi ? Garde le cap, reprends courage et regarde à ton Dieu. Il est le réparateur des brèches ; le problème est minime contrairement à ce que tu crois.

Ésaïe 43:19 (LSG) : « Voici je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver : ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, et des fleuves dans la solitude. »

2 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close