Search

Comment faire son bilan spirituel de 2019 et définir les perspectives de 2020 ?

Oups ! 2019 touche à sa fin et nous ne sommes qu’à quelques semaines de l’année 2020. Il est temps de s’asseoir pour cogiter, à l’occasion du bilan spirituel de 2019. Minute papillon ! Tu dois revenir sur les résolutions que tu as prises fin 2018. Tu dois regarder tes notes afin de t’assurer que tu as réellement atteint ou pas les objectifs fixés, afin de remarquer quelles sont tes avancées avec le Seigneur. Quel cheminement ou quelle démarche t’y ont conduit ? Comment faire pour garder le cap en dépit des difficultés, du temps d’attente ou de l’échec ?

Luc 14 28 (LSG) : « Car lequel de vous, s’il veut construire une tour ne s’assied pas d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la tenir.

Le bilan est un état de situation, un inventaire, un résumé de ce qui s’est déroulé durant l’année. Le but est de réaliser là où l’on en est et là où l’on va. D’ailleurs, cela demande analyse, réflexion, constat et réactivité.

Quels types de supports utiliser ? Certains aiment faire des check-List, un agenda annuel, un planificateur, ou juste un carnet de notes. Cela sert à avoir une meilleure visibilité et pouvoir se relire, commenter ou annoter.

Types de programmation

Beaucoup comme moi préfèrent programmer les résolutions sur l’année, plus précisément en jours, semaines, mois, quitte à s’ajuster avec le temps. Établir un plan clair et concis permet de diversifier les moments consacrés au Seigneur ou autres.

De prime abord je prévois :

  • Des séances de prières axées sur plusieurs sujets, thèmes, actualités, ou situations vécues, à différentes heures de la journée ou de la nuit.
  • Renforcement du parler en langues (le faire le plus souvent possible),
  • Des Séances d’intercession seule ou en groupe (1 jour précis dans la semaine, et l’heure),
  • Moments de louanges et d’adoration (chanter, voire même en apprendre au moins 40 chansons dans l’année),
  • Temps de jeûnes ou d’abstinence (nombres de jours, types de jeûnes : exemple du jeûne d’Esther, Daniel, etc.),
  • Plan de lecture de la bible/ méditation,
  • Un bocal de témoignages, de miracles (j’écris sur petit bout de papier les bienfaits de l’Éternel dans ma vie, celle de mon entourage, etc.),
  • Combats, fardeaux rencontrés et portés,
  • Le nombre d’âmes sauvées,
  • Bonne action envers autrui/ ennemis,
  • Plan de vie (court/ moyen / long terme) dans différents domaines ou niveaux,
  • Amélioration des points faibles,
  • Accroissement des dons et talents,
  • Progression et régression dans la vie en général,
  • Nouvelles connexions/ tri des amis.

Oui cela fait beaucoup mais quoi de mieux que d’être structuré ! Le temps est un allié majeur. Il passera de toutes les manières avec ou sans action de notre part. Malgré mon programme alléchant, bien élaboré, je resterai néanmoins attentive aux directives, à l’écoute du Saint-Esprit. Il est capable de tout chambouler de façon à ce que je fasse totalement Ses desseins et Son désir. Qu’importe ce qui s’exécutera durant l’année, ma vie est entièrement entre les mains du Seigneur. Je t’ai fait parvenir mon ébauche mais tu peux toujours rajouter des choses ou pas qui te conviennent, car toi et moi ne vivons pas les même réalités.

Petits conseils sur les objectifs non atteints

Si tu n’as pas pu réussir à tout cocher dans les buts prédéfinis, ne te décourage pas. Ressaisis-toi, reprends les étapes, analyse ce qui a cloché. Parfois l’échec est un bon partenaire pour apprendre et tirer des leçons pour plus tard.

  • Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre ; surtout ne laisse pas la routine s’installer.
  • Pour aboutir à tes ambitions, il faut marcher par la foi et non par la vue. Il faut également faire des choses qui surpassent le raisonnement naturel, oser faire ce que tu n’as jamais encore expérimenté auparavant. Notre Dieu est un Dieu de surprise, d’étonnement mais surtout de promesse. De plus, Il te frayera un chemin là où tout semble impossible, à l’exemple de la séparation de la Mer rouge.
  • Par ailleurs, il faut se remettre en question, changer totalement sa stratégie, sa mentalité pour vouloir s’améliorer, progresser, exceller pour corriger les imperfections, en vue de se rapprocher de la version originale du Christ.

Pour conclure, rien de mieux qu’une bonne piqûre de rappel pour ressasser dans ta mémoire les merveilles de l’Éternel qui t’ont accompagné durant cette année. Oui, c’est bien beau d’échafauder un plan mais il faut tout mettre en œuvre pour y arriver, car la foi sans les œuvres n’est rien.

Or la foi est une ferme assurance des choses que l’on espère et une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Hébreux 11:1 (LSG). Ainsi, « nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu’à la fin une pleine espérance » Hébreux 6:11 (LSG).

Que Dieu te bénisse et bonne année !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close