Search

Comment gérer ma susceptibilité et rester maître de soi ?

En colère, sourcils froncés, pli sur le front, exaspéré, irrité, grincheux…Je suis en permanence prête à exploser et un rien me fait sortir de mes gonds. Une contradiction, un mauvais regard, une mauvaise blague, un point mal mis…Le monde m’énerve !

Ephésiens 4:26,27 (LSG) « Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable »

Parfois, la colère prend du temps avant de se calmer. La bible dit de ne pas se coucher en étant en colère, de ne pas laisser cette fureur nous envahir sans chercher à la calmer afin d’éviter de pécher.

La colère est une émotion comme une autre et comme toute émotion cela envoie un message au corps. La colère signale que quelque chose ne va pas. Je suis en colère car j’ai été blessé. Je suis en colère car les choses ne se passent pas comme prévu, la colère peut arriver subitement comme elle peut monter petit à petit.

L’origine de la colère peut être variée, elle peut être due à une situation anormale, une susceptibilité ou une mauvaise humeur permanente.

Mais comment l’empêcher ou la gérer ?

Bon nombre de psaumes parlent de la colère des hommes. En soi cette émotion n’est pas mauvaise. Ce qui est mauvais c’est de conserver cette colère, de l’alimenter, de se laisser submerger et de la laisser devenir violente contre les hommes ou contre Dieu.

Par contre, nous devons et nous sommes responsables de la  » gérer « , d’en faire quelque chose et de ne pas la laisser nous submerger. En tant qu’émotion, la colère en soi n’est ni bonne ni mauvaise. La colère comme émotion, n’est pas un péché. Combien de psaumes expriment la colère d’hommes de Dieu !

Par contre, là où la colère est mauvaise, là où elle devient péché, c’est lorsqu’elle entraine de la violence envers Dieu, envers soi-même, envers les autres.

De nombreux hommes expriment leur colère ou leurs frustrations à Dieu : Job se plaint de ses malheurs mais n’use jamais de violence verbale envers Dieu, sa femme, ses amis.

Concrètement lorsque tu sens la colère t’envahir, tais-toi et éloigne-toi. Laisse passer un peu de temps puis tourne vers Dieu et dans la prière dis-lui ta faiblesse, ensuite laisse le Saint-Esprit t’apaiser.

Lorsque nous sentons la colère nous envahir, prenons l’habitude de nous arrêter quelques minutes, pour regarder la situation du point de vue de Dieu. La Bible dit que l’homme sensé, calme ses mouvements de colère.

Proverbes 29.11 (LSG) « L’insensé met en dehors toute sa passion, mais le sage la contient. »

Comprendre les raisons de notre colère permettra d’être plus patient et peut-être même d’oublier les torts subis :

Proverbes 19.11 (LSG) « L’homme qui a de la sagesse est lent à la colère, et il met sa gloire à oublier les offenses. »

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close