Search

Comment guérir des trahisons ?

Le terme trahison renvoie bien souvent à la présence d’une blessure, d’une souffrance, etc. Et une blessure peut être physique, psychologique, émotionnelle, … Les blessures émotionnelles aussi appelées blessures de l’âme sont décrites ainsi d’après un auteur : « …elles sont profondes et si l’on parvient à s’en libérer, notre essence peut enfin voir le jour, c’est la « revel essence » (de soi). » On parle généralement de ces cinq (5) blessures émotionnelles, à savoir : le rejet, l’abandon, l’humiliation, l’injustice et la trahison. Et c’est cette dernière qui retient notre attention dans cet article.

La trahison consiste à rompre un pacte. C’est le fait d’abandonner, de laisser tomber une personne, ou un groupe ; le fait d’être infidèle à quelqu’un ou à une cause bien particulière. Donc pour désigner l’auteur d’une trahison, on utilise généralement le mot « traître« , qui veut dire perfide, personne qui ne tient pas ses promesses.

La trahison a toujours existé dans le temps et il nous est probablement déjà arrivé d’être trahi ou de trahir à notre tour. Mais la difficulté réside dans le fait de s’en sortir et guérir de cette expérience.

Comment guérir ?

Que nous soyons les personnes les plus spirituelles sur la terre ou pas, du moment que nous vivons encore sur cette planète, certains sentiments peuvent à n’importe quel moment essayer de nous rattraper. Personne n’est à l’abri. Cependant, il est de notre unique responsabilité de trouver une solution pour guérir de la trahison, une guérison complète. Et la bonne nouvelle est, bien que la trahison soit probablement l’une des blessures les plus douloureuses que nous puissions connaître durant toute notre vie, comme toutes les autres blessures, elle peut se guérir.

Voici quelques conseils pour y parvenir :

  • Eviter de se poser des questions vaines

Pourquoi moi ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Et si tout était de ma faute ? Après une rupture, un échec, une mauvaise expérience, etc., il est toujours bon de se poser des questions pour connaître l’origine du problème afin de repartir sur de bonnes bases. Le but est donc de se poser les bonnes questions pour tirer des leçons et avancer. Mais, à quoi cela sert-il de poser des questions qui ne servent qu’à nous culpabiliser nous-mêmes ?

  • Accepter la réalité

Accepter la réalité, c’est accepter que ce qui est fait est déjà fait, que nous ne pouvons plus rien y changer. Cependant, nous pouvons en tirer du positif à travers cette douleur, car il s’agit bien d’une expérience.

Ce n’est pas la peine de se voiler la face, de cacher notre blessure. Car, si on refuse d’accepter que nous avons une blessure, que nous souffrons, que notre cœur ou notre âme a besoin d’un pansement, alors nous n’allons jamais pouvoir mettre fin une fois pour toute à cette souffrance. Nous n’allons pas prier… Or, il est dit dans Jacques 5 : 15 (LSG)   » Quelqu’un parmi vous est-il dans la souffrance? Qu’il prie… ».

Jésus connaît ta situation, Il la voit. Il ne te laisse pas seul dans cette impasse. Il sait à quel point tu es fragile et à quel point tu as besoin de Lui. Esaïe 66 : 2 (LSG) : « … Voici sur qui je porterai des regards : sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu… »

  • Pardonner

Quand nous sommes trahis par une personne, souvent, c’est tout notre monde qui s’écroule. Mais cette relation qui se termine par cette souffrance ne définit pas ton identité en Christ. Elle ne peut pas te dicter quel comportement tu dois avoir envers celui qui t’a trahi.

Te souviens-tu de Judas ?  Et qu’est-ce que Jésus-Christ nous enseigne ?

Matthieu 18 : 21-22 (LSG) : « Seigneur combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois ? Jésus lui dit : je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. »

  • Vivre dans la joie constante

Voici ce que la Bible nous dit à propos et cela doit être une décision volontaire de tous les jours : Philippiens 4: 4 (LSG) : « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je vous le répète, réjouissez-vous. »

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close