26 May 2018
Home / FAMILLE  / Mariage et Famille  / Comment m’épanouir sexuellement dans le mariage quand j’ai vécu des violences physiques/sexuelles ?

Comment m’épanouir sexuellement dans le mariage quand j’ai vécu des violences physiques/sexuelles ?

Vivre une sexualité épanouie au sein de notre mariage lorsque nous avons été victime de viol n’est pas une mince affaire. Est-il possible d’avoir du plaisir ? Comment expliquer à son mari que cela prend

Vivre une sexualité épanouie au sein de notre mariage lorsque nous avons été victime de viol n’est pas une mince affaire. Est-il possible d’avoir du plaisir ? Comment expliquer à son mari que cela prend un peu de temps et (beaucoup) de patience ? Partageons, oui, la Parole mais comprenons qu’il est possible d’avoir une sexualité épanouie et heureuse dans le lit conjugal.

Mon témoignage personnel:

Comme, malheureusement, un bon nombre de femmes, j’ai été abusée sexuellement lors de ma jeunesse. Cela a eu des effets plus que négatif sur ma vie de femme dont l’hyposexualisation (certaines par contre seront hypersexualisées). Et lorsque je me suis mariée, mon mari, comme tout homme, avait bien des attentes… visant une fin heureuse, surtout dans le lit conjugal. Malencontreusement, il vécut tout autre chose : froideur, rigidité, frigidité… Et le fameux système de punition/récompense en fonction de la manière dont il me traitait… Ce qui n’est pas correct et encore moins conforme au cœur de Dieu dans la sainteté et la démonstration d’un amour extravagant dans l’unité des liens du mariage. Êtes-vous dans cette situation ? J’ai pour vous une bonne nouvelle : cela peut changer SI nous y travaillons ensemble : époux + épouse + St-Esprit… Découvrons comment. (Note, je sais que les hommes sont abusés sexuellement aussi… Mais étant une femme ayant vécu l’abus, je n’oserai me mettre à votre place).

 

I. CÔTÉ ÉPOUSE

 

Tite 1.15 (Semeur)

« Pour ceux qui sont purs, tout est pur[a] », mais pour des hommes souillés et incrédules, rien n’est pur. Leur pensée et leur conscience sont salies.

Soyons bien d’accord qu’il n’y aucune condamnation pour celui (et celle) qui est en Christ d’accord ? (Romains 8.1). Permettez-moi alors d’expliquer la connexion avec le passage choisi. Le viol est l’une des plus grandes souillures qu’une femme peut vivre, cela la détruit au plus profond de son être : esprit, âme et corps. Nos pensées, nos émotions, nos sentiments, la manière dont nous percevons l’homme que Dieu a créé, l’autorité qu’il représente dans l’institution du mariage deviennent également souillés. Le viol est comme l’encore d’un poison se diffusant dans nos cellules, qu’elles soient naturelles ou spirituelles.

 

Mais alors que faire ? Redevenir pure afin que tout soit à nouveau pur…Voici le processus, prête ?

1. Pardonner l’agresseur (Matthieu 6.12)

Tout commence ici ! Inutile de prendre rendez-vous avec lui, tout se passe dans le spirituel. Connaissez-vous comment une personne peut se tenir dans la brèche ? Si vous ne savez pas, écrivez une note dans la zone des commentaires et je traiterai de ce sujet prochainement. Donc c’est le temps de pardonner en trois (3) étapes : 1. Revenir au moment vécu, 2. Dire clairement à cet agresseur TOUT ce que cela vous a fait, TOUT ce que cela vous a volé en vous (bref laissez tout sortir), 3. Pardonner, relâcher et reprendre TOUT ce qui a été volé.

Exemple :

« XXX (nom de l’agresseur), lorsque tu m’as violée lors de mes 7 ans, tu n’avais pas le droit de me faire ça, ton acte était pourri. Tu m’as brisé, tu m’as piétinée, tu as pris ce que j’avais de plus précieux : mon innocence, ma pureté, ma simplicité, ma confiance, ma joie, mon amour propre, ma féminité, ma confiance envers l’homme, le respect de l’homme dans ma vie. Tu es véritablement méchant et par cet acte, tu m’as enchaînée. Mais AUJOURD’HUI, dans le nom de Jésus, ceci est terminé. Je brise cette chaîne et ce joug en te pardonnant ce péché dans ma vie, je te pardonne, toi XXX et te relâche. Je reprends, également, dans le nom de Jésus, mon innocence, ma pureté, ma simplicité, ma confiance, ma joie, mon amour propre, ma féminité, ma confiance envers l’homme, le respect de l’homme dans ma vie. Je te pardonne et prie même pour ton salut à cause de la mort de Christ pour moi et pour toi, qu’il puisse te toucher là où tu es afin que tu puisses ne pas périr en enfer mais être gracié par son amour infini. Dans le nom de Jésus je prie, amen ».

2. Demander pardon à Dieu

Hein quoi Leslie ? Oui… Pourquoi ? Simplement parce que vous avez gardé cette douleur trop longtemps, et cela a produit en vous de mauvais fruits : froideur, dureté, peut-être même le manque de respect envers votre mari (même si cela n’est pas de votre faute, le fruit est là).

3. Permettre au Saint-Esprit de vous guérir

 

En remplissant les places vides que les chaînes brisées ont laissé. Car maintenant il faut réapprendre… Mais cela prend la guérison du cœur et de de l’âme, une étape à la fois.

4. Laisser le Saint-Esprit vous transformer… Un jour à la fois

Romains 12.2 (Semeur)

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Laissez-vous renouveler dans vos pensées, votre féminité, votre sensualité, vos émotions, votre identité, votre libido (car même ici Dieu fait des miracles), soyez à l’écoute de votre corps et baissez vos gardes armés jusqu’aux dents lorsque votre mari vous parle (donnez-lui le point 2 à lire).

 

II. CÔTÉ ÉPOUX

 

Proverbes 18.22 (Semeur)

Celui qui trouve une femme trouve le bonheur; C’est une grâce qu’il obtient de l’Éternel.

 

En effet, avoir une épouse est une grâce, et je comprends ô combien, Monsieur, vous aimeriez lui exprimer votre amour, tel le livre Cantique des Cantiques… Mais cela vous est impossible car vous vous sentez puni par votre épouse, repoussé et parfois, peut-être humilié par des mots blessants… Ce n’est pas elle, non. Votre femme vous aime puisqu’elle a consenti à vous épouser. Mais qu’est-ce alors ? En fait c’est la profondeur de la blessure dans son âme qui crie (très douloureux), la peur, la douleur, l’incompréhension et l’inacceptation de cet acte barbare. Car l’esprit de votre femme sait très bien que cela est contre la nature même de Dieu depuis qu’elle vit.

 

Laissez-moi vous expliquer ce qui se passe au-dedans.

Imaginez qu’on prenne votre corps à votre insu, qu’on le déchire, l’ouvre, le transperce, le massacre avec des outils tranchants, piquants, des couteaux à la lame non aiguisée (pour vous circoncire peut-être), imaginer que l’on veuille vous arracher les yeux avec une cuillère après avoir mis de l’acide dessus et tout cela SANS QUE VOUS NE PUISSIEZ DIRE UN SEUL MOT, comme-ci que vous étiez conscient et paralysé… C’est ce que nous vivons de l’intérieur. Le viol est une des choses les plus horrible pour une femme… Un autre a volé votre trésor d’époux, celui que Dieu vous a donné. Que faire ?

1 Pierre 3.7 (Semeur)

Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu’il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières.

 

Mais qu’est-ce que montrer de la sagesse dans vos rapports ? Lui montrer l’exemple d’amour que Christ représente Lui-même dans votre vie…. « Comme un sexe plus faible » : une nature plus fragile, plus délicate… « Honorez-les » : ne lui manquez pas de respect, car elles sont cohéritière du Royaume de Dieu à cause du sacrifice de Jésus à la Croix. Qu’avez-vous à gagner ? L’accomplissement de vos prières lorsque vous priez pour elle quant à sa guérison, sa restauration concernant sa libido, sa joie, sa liberté en Christ. Vous y gagnerez, faites-moi confiance.

 

Éphésiens 5.25 (Semeur)

Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle,

 

Apprenez à aimer votre épouse comme Christ aime la sienne. Mais qu’a-t-il fait pour elle ?

– Il a prié et intercédé pour elle sans cesse ;

– Il a pardonné ses fautes ;

– Il l’a guéri dans ses blessures ;

– Il a pris soin d’elle alors qu’elle voulait « mordre » ;

– Il a donné sa vie pour elle car elle était sa priorité, il savait qu’elle avait besoin de LUI.

 

Et votre femme a besoin de vous, de votre amour, du cœur de Jésus-Christ en vous. Je sais que vous en êtes capable.

III. ENSEMBLE: MAIN DANS LA MAIN

 

Genèse 2.24 (Semeur)

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

Vous faites une seule chair, pas juste dans le lit conjugal, non partout. Si l’un souffre, l’autre souffre. Si l’un est heureux, l’autre l’est aussi. Priez l’un avec l’autre ET l’un pour l’autre. Osez faire la Sainte-Cène ensemble, jeûner ensemble afin que l’épouse soit restaurée. Travaillez l’un avec l’autre et non l’un contre l’autre.

Avec mon conjoint,nous l’avons fait. En 2011, nous avons décidé (après 10 ans de mariage) de faire tout ceci ensemble (avec chacun sa propre partie), cela en valait la peine. Mon cœur de femme a été renouvelé, guéri et je sais que sans mon époux je n’aurais pu le faire. Il est vrai qu’il a dû s’ajuster mais quel exemple d’amour il est pour moi aujourd’hui et je remercie le Seigneur pour la patience de cet homme, ses prières, ses larmes et du fait de désirer plus que tout un mariage selon le cœur de Dieu.

POST TAGS:

l.passerino@frequencechretienne.fr

Ministre de la Parole, vous aide quant au renouvellement et l’approfondissement de votre identité en Christ ainsi qu’à la gestion de votre équilibre de vie. Spécialisée pour équiper, enseigner et guider la femme chrétienne francophone, elle œuvre au côté de son époux, au sein de leur ministère international. Elle est un catalyseur de changement pour Christ. Découvrez son podcast et ses formations sur http://lesliepasserino.com

Review overview
5 COMMENTS

POST A COMMENT