Search

Comment savoir si je suis en train de servir dans le couloir de mon appel ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Connaître son appel est une chose ; servir dans le couloir de son appel en est une autre. C’est une grâce pour l’Homme de servir le Seigneur et crois-moi, on y prend plaisir quand on s’y donne avec autant d’amour et une abnégation totale. Gloire soit rendue à Dieu si de nos jours on a aussi beaucoup de serviteurs qui sont prêts à tout sacrifier pour les intérêts du Royaume de Dieu. Ma prière est que tu fasses partie de ces serviteurs. Mais si comme plusieurs tu peines à trouver le couloir de ton appel, prends le temps de tout lire. Le but de cet article est justement de te donner des pistes de réflexion qui peuvent t’aider à trouver et à rester dans le couloir de ton appel pour servir et mieux impacter :

Tu n’es pas appelé(e) à suivre une mouvance quelconque

Beaucoup de ministères manquent d’impact parce que les serviteurs quoiqu’appelés suivent la mouvance populaire et non ce que leur dit le Saint-Esprit. Dieu n’est pas dans les mouvements populaires ; Il est avec les gens qui marchent selon Sa Parole et qui se laissent guider par le Saint-Esprit. Quelqu’un te dira qu’Elisée a eu une double onction du prophète Elie qu’il a remplacé. Alors si tu veux impacter, il faut aller dans une dénomination puissante. Faux ! Par exemple ; ce n’est pas parce tels ministères font beaucoup de miracles et qu’ils drainent des foules qu’il faut que tu sois un des leurs afin de pouvoir faire comme eux. S’il faut les rejoindre, Il te le dira. Sinon sache que si Dieu t’appelle à Le servir, c’est mieux de Le laisser te conduire là où Il veut que tu sois et Il se chargera de faire le reste. S’il te faut l’onction de guérison, la puissance de la Parole ou autre onction nécessaire pour ton ministère, Il t’en équipera d’une manière ou d’une autre. Trop de gens recherchent le spectaculaire et passent à côté du surnaturel qui est à leur portée par le moyen du Saint Esprit.

Zacharie 4:6 (LSG) « Alors il reprit et me dit: C’est ici la parole que l’Éternel adresse à Zorobabel: Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Éternel des armées. »

Tu n’es pas appelé(e) à tout faire!

Personne ne peut tout faire. C’est mieux d’être spécialiste et avoir beaucoup d’impact que de faire plusieurs choses à la fois pour avoir peu d’impact. En voulant « aider » tout le monde à comprendre ou à s’en sortir, tu risques de te refroidir par manque d’impact. Ce sont les débutants qui essaient de tout faire. Plus vite tu découvriras ton appel, plus vite tu pourras te former afin de mieux servir dans le couloir de ton appel. Sois de plus en plus sélectif(ve) selon la conviction que le Saint-Esprit te donne par rapport aux responsabilités que tu prends. Si tu sais qu’on doit compter sur toi demain, c’est aujourd’hui qu’il faut te préparer. Les bons serviteurs investissent beaucoup pour leur propre formation. En attendant, continue de prier pour que Dieu te révèle dans quel couloir il veut t’utiliser. 

Tu n’es pas appelé(e) à copier untel ou un autre

Romains 14.12 (LSG) : « Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. »

Chacun rendra compte à Dieu pour son travail. Tous les prophètes servaient Dieu mais chacun avait un style différent. C’est ainsi que Moise fit sortir Israël de l’Egypte ; Josué s’occupa de les faire entrer et posséder la terre promise. Ils n’avaient pas le même style. Jean-Baptiste qui prépara la venue de Christ se nourrissait de sauterelles et avait un message différent de celui de Jésus-Christ qui amena la grâce. L’un fut décapité et l’autre crucifié. Jésus a témoigné que Jean était bien un grand prophète mais Il ne s’est pas pour autant habillé ni nourri comme lui ; et Il encore moins repris le message de Jean. Étant dans la même église, tu peux avoir le même appel que plusieurs mais il n’est pas dit que vous allez tous servir de la même manière. Dieu utilise Ses enfants différemment ; chacun a un message à donner avec un style différent voire même une audience différente afin que tous parviennent à la connaissance de la vérité. Tu es spécial(e), avec un contenu spécial, pour des personnes spéciales. Reste comme tu es !

Quel est le fardeau que Dieu a mis dans ton cœur ?

Jérémie 20.9 (LSG) : « Si je dis : Je ne ferai plus mention de Lui, je ne parlerai plus en Son nom, il y a dans mon cœur comme un feu dévorant qui est renfermé dans mes os. Je m’efforce de le contenir, et je ne le puis. »

Le témoignage intérieur est par excellence le moyen dont Dieu se sert pour conduire Ses enfants. L’Esprit de Dieu n’a pas changé au fil du temps. À un moment, l’apôtre Paul pouvait dire qu’il ne peut s’empêcher de prêcher l’Evangile ; c’était devenu comme un feu dans son cœur. Tout comme le prophète Jérémie pouvait le dire aussi. Alors ils ont répandu le message de Dieu avec toutes les conséquences : persécutions, rejet, emprisonnement, etc. Bien des serviteurs de Dieu étaient dans la même situation. Le point commun est que Dieu a mis dans leur cœur un message destiné à des individus pour qu’ils échappent à une domination ou simplement qu’ils soient libérés (du péché surtout ou guérir d’une maladie). Dieu par Sa grâce leur a donné l’onction pour bien exercer dans leur couloir d’appel même si leur vie a souvent été en danger. Quand Dieu te qualifie pour une fonction, Il t’équipe aussi. Quel fardeau as-tu ? Evangéliser, enseigner, exhorter, chanter etc. ? Crois-tu avoir reçu l’onction nécessaire pour exercer cette fonction ? Quelle audience (prostituée, enfant, nouveau converti, les saints, couple marié en difficulté, citadin, villageois etc.) as-tu à cœur d’affranchir? Comment Dieu t’inspire t-Il pour le faire : par vidéo, messages écrits via média, prise de contact face à face, seul ou par collaboration ? Si Dieu a mis ce fardeau dans ton cœur, Il te donnera Sa puissance par le moyen du Saint-Esprit (Jean 15.26-27) pour l’accomplir. On peut toutefois te révéler ton ministère tout comme ton couloir d’appel par prophétie. Dans ce cas, Dieu ne manquera certainement pas de te le confirmer par le témoignage intérieur.

Tout membre du Corps de Christ doit œuvrer pour l’avancement du Royaume de Dieu. Tous les ministères se valent. Le plus important est que, lorsqu’on découvre son appel, est de savoir dans quel couloir servir le Seigneur afin d’avoir plus d’impact. Il faut reconnaitre que beaucoup de serviteurs ont du mal à découvrir le couloir dans lequel ils doivent servir. Il arrive souvent que Dieu permette qu’on serve un peu partout mais à un moment, il nous indique notre couloir d’appel spécifique. Que par ces pistes de réflexion le Seigneur t’aide à connaitre ton couloir d’appel afin de mieux impacter ta génération pour Sa gloire.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close