Search

Des frères et sœurs en Christ ont quitté l’église, dois-je arrêter de leur parler ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

On a tous vécu cette situation où des frères et sœurs en Christ partent de notre église. Tu étais attaché(e) à eux, et les voir partir te fait mal, bien évidemment. Malgré leurs explications, leur décision te désoriente et tu ne sais plus comment réagir.

Alors que certains vont avoir une réaction douce, d’autres ne supporteront pas ce(s) départ(s), le(s) prenant comme une offense. Mais concrètement, comment dois-tu réagir ? Dois-tu arrêter de leur parler ?

1) Pardonné(e) pour pardonner

Avant toutes choses, j’aimerais te dire que tu dois respecter et accepter leur décision. Leur décision a été prise en leur âme et conscience, ils l’ont peut-être prise en priant (ils ont quitté ton assemblée pour une autre) ou pas, mais dans tous les cas, ce sont des personnes à part entière, qui ont leur propre choix et leur propre vie.

Tu peux, certes, conseiller des personnes, les orienter vers un choix ou un autre, mais tu ne pourras jamais prendre des décisions à leur place. La vie serait beaucoup plus simple, si nous étions capables de simplement accepter les décisions de ceux qui nous entourent.

Comme je le disais plus haut, certaines personnes, dont tu fais peut-être partie, prennent cette décision comme une offense. Ce dont tu as besoin aujourd’hui, c’est de pardonner à ton frère ou à ta sœur le fait d’avoir quitté ton assemblée. Si tu ne leur pardonnes pas, c’est là que tu auras une rancœur contre eux et que tu arrêteras de leur parler, ce qui sera réellement dommage. En effet, si tu arrêtes de leur parler, tu ne manifesteras plus le caractère de Christ et tu donneras même une raison à certains frères ou certaines sœurs d’avoir quitté ton assemblée. Ils/Elles pourront se dire qu’il n’y avait finalement pas d’amour dans cette assemblée et que la décision de la quitter a été bénéfique pour eux.

Pardonner est très important. Pardonner possède un pouvoir libérateur : cela nous permet d’avancer et de voir la vie sous un autre angle. Mais tu dois également pardonner, car toi-même tu as été pardonné par Dieu. Imagine-toi le nombre d’offenses que tu as faites à Dieu : Tu ne L’as pas considéré à de nombreuses reprises, tu Lui as tourné le dos, tu as péché, tu as vécu dans la haine de certaines personnes tout en étant chrétien(ne). Et pourtant, Dieu T’a pardonné(e), Il a oublié ce que tu avais fait et Il a continué d’avancer avec toi !

Matthieu 6 : 12 (LSG) « Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. »

Dieu nous pardonne avec la mesure dont nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Nous ne pouvons pas garder rancune contre les autres et nous attendre à ce que Dieu ferme les yeux sur toutes nos mauvaises actions. Dieu nous pardonne pour que nous en fassions de même avec les autres. Il s’attend à ce que nous fassions don de ce pardon à notre entourage. Et cela commence avec nos frères et sœurs en Christ qui font partie du corps du Christ, tout comme nous.

Nous pouvons, certes, faire partie d’une assemblée, mais nous faisons surtout et avant tout partie du corps de Christ, peu importe l’assemblée, la dénomination, le groupe, etc. Nous sommes unis en Christ ! Lorsque tu gardes l’offense et que tu ne parles plus avec ton frère/ta sœur en Christ parce qu’il/elle s’en est allé(e) de ton église, alors tu blesses ton propre corps qui est le corps du Christ. Ainsi, tu blesses Christ Lui-même. C’est comme si aujourd’hui, tu te mettais un coup de couteau dans la cuisse, ça te ferait extrêmement mal…

2) Vis dans l’amour

Pardonner une offense dans le système de pensée du monde, c’est pardonner, mais ne pas oublier. Mais ceci n’est pas « pardonner » ! Nous nous devons de pardonner et d’oublier, comme Dieu a pardonné et oublié nos péchés à cause du sacrifice de Jésus sur la Croix.

Ne pas parler à ton frère/ta sœur en Christ suite à son départ de l’église revient à vivre dans la haine, parce que même si tu me dis que tu as pardonné ou que tu as outrepassé son acte, si tu ne lui parles plus du tout, c’est que tu ne l’aimes plus et que tu considères toujours son offense.

Je vais prendre un exemple réel. Je connais des personnes qui ont même bloqué de leurs téléphones des sœurs en Christ ayant quitté leur assemblée. Qu’en est-il de l’amour de ton prochain ? Ne les aimes-tu pas assez pour continuer de prendre ne serait-ce que de leurs nouvelles ? En tant qu’enfant de Dieu, tu n’es pas n’importe qui. Tu dois donc vivre dans l’amour !

1 Jean 4 : 16 (LSG) Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

Si tu vis dans l’amour, Dieu demeure en toi, puisque Dieu est amour. Alors si Dieu demeure en toi, tu continueras de parler et de fréquenter les personnes qui ont quitté ton assemblée. Peu importe la raison pour laquelle ils ont décidé de partir, tu dois demeurer dans l’amour afin de demeurer en Dieu et que Dieu demeure en toi ! N’attriste pas le Saint-Esprit qui habite en toi en vivant dans la rancœur, dans le ressentiment, dans la haine envers ton frère/ta sœur en Christ.

Par ailleurs, décider de ne plus leur parler est une preuve d’immaturité spirituelle, cela dénote un certain caractère instable. Continuer de leur parler, les exhorter, prendre de leurs nouvelles, montre un certain niveau de maturité spirituelle et de communion avec le Saint-Esprit. En agissant ainsi, tu te rapproches plus du caractère de Christ.

En nous référant à l’exemple cité plus haut, laisse-moi te dire que les personnes ayant quitté l’église ont été profondément touchées par la façon dont elles ont été bloquées et négligées par certains frères/sœurs restés dans l’assemblée. Ce genre de comportement aura un impact sur la suite de leur marche chrétienne. Ces personnes pourront devenir plus méfiantes et auront plus de difficultés à s’ouvrir.

Ne sois pas la cause d’un trouble dans l’âme de ta sœur/de ton frère, peu importe ses choix et décisions. Choisis toujours la voie par excellence, la voie de l’amour !

Pardonne, aime, continue d’interagir avec les gens comme Christ l’aurait fait et tu verras comment tu seras une source de bénédiction pour tous. Surtout, n’oublie pas : nous sommes un en Christ, nous sommes le corps de Christ, peu importe notre église, nous sommes l’Église !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close