Search

Développement personnel et New Age: attention !

Spread the love

« Je suis maître de mon destin, et capitaine de mon âme ». Ces vers, issus du poème Invictus rédigé par l’écrivain britannique William Ernest Henley, pourraient résumer à eux seuls, le concept du développement personnel, du New Age et la quête vers la réalisation de soi.

A quoi correspondent le développement personnel et New Age ?

Concrètement, le développement personnel viserait à rendre plus épanouie et heureuse, notre vie. Il a pour objectif l’amélioration de la connaissance de soi, la valorisation des talents et potentiels, l’amélioration de la qualité de vie personnelle, la réalisation de ses aspirations et de ses rêves. Ainsi, pour la revue Sciences humaines, « Les techniques de développement personnel visent à la transformation de soi : soit pour se défaire de certains aspects pathologiques (phobie, anxiété, déprime, timidité), soit pour améliorer ses performances (mieux communiquer, gérer son temps, s’affirmer) ».

Le New Age quant à lui, est un courant spirituel occidental des XXe et XXIe siècle, caractérisé par une approche individuelle de la spiritualité. Dans son livre Les Enfants du Verseau (1980), qui théorisa le New Age, Marilyn FERGUSON définit ce dernier comme « L’apparition d’un nouveau paradigme culturel, annonciateur d’une ère nouvelle dans laquelle l’humanité parviendra à réaliser une part importante de son potentiel, psychique et spirituel ». Ce retour à la spiritualité se caractérise par un approfondissement du sentiment religieux ou encore par le sentiment d’une quête intérieure.

Moi, je, je suis, je peux.

Pour ces deux idéologies, tout tourne autour de nous; nous pouvons tout par nos propres efforts, car nous sommes capables. Tout se trouve en nous et nous pouvons accomplir tout ce que nous voulons par notre simple volonté et persévérance. Tout est une question de volonté nous dira-t-on.

On apprend à régler ses problèmes et à établir un programme sur plusieurs semaines/mois/années pour atteindre ses objectifs propres.

Mais tout ce que prône le développement personnel, est en réalité repris des principes Bibliques ! Tout repose sur la Parole de Dieu ; bien souvent ce sont des versets repris hors contexte et tournés de manière à ce qu’ils conviennent pour cette idée de développement personnel :

« Je peux tout accomplir » –> Philippiens 4 : 13 (LSG) « Je puis tout par Celui qui me fortifie »

« Si tu y crois, alors cela se réalisera » -> Hébreux 11 : 1 (LSG) « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas » –

– « Se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes, avec le temps. » – Samuel Beckett -> Luc 16 :10 (LSG) « Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes. »  

Les qualités prônées par le développement personnel sont également des vertus importantes citées dans la Bible: la patience, la persévérance, la liberté, … sauf qu’encore une fois, et dans le cas de ces idéologies, elles sont citées dans des contextes particuliers pour des situations visant à ramener tout… à soi !  » Sois patient(e) et tu verras ta réussite arriver, persévère et travaille maintenant pour avoir la liberté que tu veux plus tard, tourne tes pensées vers le positivisme, la loi de l’attraction changera ta vie, … ».

Tu as sûrement déjà lu ou entendu l’une de ces phrases. Elles ne sont pas mal en soi mais, les intentions derrières elles, ne sont pas celles que Dieu recherche pour toi; et c’est là que se trouve le principal danger.

Pour ce qui est du New Age, celui-ci devrait être marqué par les « douleurs de l’enfantement », et ne s’opérer que dans une sorte de « mort à soi-même », où chacun est appelé à renoncer à ses idées, à ses convictions (y compris religieuses), et à ses comportements.

A quoi cela te fait-il penser ? Si tu es chrétien, cette phrase fera forcément écho pour toi; le chrétien né de nouveau a également dû passer par cette étape de « mort à soi-même » pour laisser Christ régner sur sa vie. Ce n’est plus toi qui dirige ta vie mais Christ qui vit en toi, non pas tes désirs mais les Siens. Sauf qu’ici, c’est justement la ressemblance entre ces deux convictions qui est dangereuse. Quelqu’un de non-averti pourrait ne pas faire de différence ! Comme dit plus haut, dans le schéma du New Age on remet également tout en cause, y compris ses convictions religieuses. Alors que penser ?

Avec la prétention d’être l’aboutissement (voir l’origine) de toutes les religions, le New-Age se présente comme le summum de l’évolution spirituelle de l’humanité. Il serait un mouvement pour « l’éveil de la conscience planétaire » dans le Troisième millénaire, ère nouvelle d’accession de l’esprit humain à une « conscience holistique », à une dimension « cosmique ». Cette ère nouvelle doit également être marquée par le second avènement du Christ. Encore une fois, en tant que chrétiens nous attendons également la venue de Jésus pour Son retour; comme tu le vois, les ressemblances sont bien réelles mais qu’en est-il des intentions derrières tout ça ?

Le développement personnel et le New Age sont-ils compatibles avec la foi chrétienne ?

Comme tu l’as vu plus tôt, ces deux idéologies ne sont pas vraiment compatibles avec notre foi.

On apprend à attirer les bonnes choses/ondes à soi, pas à faire confiance à Dieu même dans la tempête. On apprend à s’appuyer sur soi et non sur Dieu. Tout notre potentiel doit être exploité et est requis pour avancer. Ce qui, encore une fois, n’est pas une mauvaise chose. Mais ce n’est pas fait de la bonne manière, ni selon la volonté de Dieu sur nos vies.

Autant le développement personnel, qu’on retrouve dans la Bible sous une forme bien plus saine puisque venant directement de Dieu, peut-être une bonne chose dans certaines circonstances, autant le New Age est en passe de devenir le plus dangereux ennemi de notre foi chrétienne. Il est d’autant plus dangereux qu’il « ressemble » sous certains aspects à notre foi chrétienne, comme dit précédemment.

Pour quelles raisons est-il incompatible ?

Parce que celui-ci considère le monde comme un univers clos, sans véritable transcendance. Notre Créateur est amour, bien différent de ce dieu inconnaissable. Le Dieu de la révélation a fait toute chose « bonne » : le mal n’est pas une force égale à Dieu ; au contraire, il jaillit du libre choix des Hommes.

Parce que le New Age prétend d’une certaine façon que l’Homme est prisonnier dans son corps. Les chrétiens pensent au contraire que, malgré le péché originel, il n’y a rien de « mauvais » en soi dans l’homme. Le corps aussi est bon: il permet de s’aimer, de parler, d’agir pour les autres.

Parce que le New Age attribue seulement à certains la chance d’être sauvé. Il ne s’agit pas d’une libération qui découle d’une réponse personnelle à l’amour de Dieu, mais d’un privilège offert à une poignée d’élus. Derrière cette arrogante idéologie, se trouve d’une part, une bien triste image de Dieu (qui n’aime donc pas tous Ses enfants et ne désire pas que tous soient sauvés) et de l’autre, une image bien flatteuse des « élus ».

« Le surnaturel n’existe pas, Dieu est un rêve, la prière un vain mot, le rite une jonglerie, le prêtre un menteur, le temple du terrain perdu, la révélation une chimère » dira Helena Petrovna Blavatsky, théosophiste, occultiste, écrivaine et philosophe. Cette citation résume à elle seule, pourquoi il faut faire attention à ces théologies. 

Tandis que le développement personnel accentue davantage le côté individuel et ce qu’il peut devenir par son développement, autant le New Age réfute l’idée même que Dieu existe.

Comment ces théories pénètrent-elles dans la culture ?

Elles s’introduisent dans notre quotidien ; à force de voir ou d’entendre certaines choses, nous les acceptons plus ou moins avec le temps et celles-ci peuvent même devenir des banalités ! La forme la plus facile à adopter pour rendre banal une idée, est de passer par l’art et la culture (musique, film, livre). Toute personne est plus encline à regarder un film plutôt qu’écouter un discours politique, cela va de soi ! On retrouve ainsi de nombreuses œuvres, notamment au cinéma avec par exemple la Guerre des Etoiles, Matrix ou Harry Potter, caractérisées par des forces, des pouvoirs suprêmes, des énergies… allant à l’encontre de plusieurs convictions chrétiennes.

Les personnes qui se rapprochent de ces doctrines :

– aspirent au bien-être et à la sérénité – avec un refus catégorique de la souffrance, par définition insupportable, voir toujours « injuste » ;

– ont un intérêt prononcé pour d’autres cultures que celles véhiculées par les traditions occidentales – et ont un rejet plus ou moins net de la tradition monothéiste ;

– sont en recherche incessante de sensations nouvelles, au détriment d’une démarche de raisonnement. C’est ainsi que l’on voit peu à peu, la pensée analytique (et l’esprit critique) remplacée par une pensée irrationnelle et intuitive…

– possèdent une vive curiosité vis-à-vis de ce qui se rapporte à « l’inconnu » et au « mystère »… 

Et voilà brossé le portrait classique du candidat à l’initiation au New-Age.

Si nous devions résumer ce qui précède, le maître mot de ces nouveaux états d’esprit pourrait être « évasion »: l’Homme d’aujourd’hui cherche à tout prix à s’évader, s’évader du monde qui l’entoure, s’évader de l’emprise de la civilisation, s’évader des champs balisés par la tradition et la culture de son pays, s’évader des repères moraux et religieux que lui ont légué les générations qui l’ont précédé.

En d’autres mots, l’Homme cherche à fuir la réalité de ce qu’est sa vie, tout simplement. Sauf que la fuite n’est pas une solution face aux obstacles de nos vies; mieux vaut régler de la bonne manière les problèmes.

Ce que tu peux en retenir.

En soi, le New Age veut nous faire croire que l’Homme peut se glorifier dans la divinité en se centrant sur un monologue intérieur.

Dans le développement personnel, tout tourne autour du sujet : nous. L’idée principale étant de développer notre potentiel, nos talents, nos ambitions,… tout est axé sur nos faits et gestes, qui nous sommes, où nous allons. Sauf que Dieu n’a pas fait le monde ainsi ; c’est Lui qui est au centre, pas nous. Ce sont Ses désirs et Ses rêves pour nous qui devraient se réaliser, pas les nôtres. C’est à Lui que la Gloire revient, pas à notre mérite !

Tu l’auras compris, développement personnel et New Age ne font pas forcément bon ménage avec ta foi. Bien sûr, tout n’est pas que vanité et à garder en horreur (pour ce qui est du développement personnel). Cependant, mieux vaut te fier directement à la Parole de Dieu et à Ses enseignements. Et puisque certains principes sont directement tirés de la Bible, tu as tout à gagner à te baser sur celle-ci plutôt qu’à une idéologie centrée sur toi !

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close