Search

Dieu a-t-Il Son mot à dire dans notre alimentation ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Etre en bonne santé, c’est une grâce que l’Éternel nous octroie. Néanmoins, il y a des règles alimentaires à appliquer, une condition physique à avoir et à maintenir. Selon la définition de l’OMS dans « Passeport santé », la santé est un état complet de bien-être physique, mental, social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Se nourrir est un besoin vital de tout être vivant pour survivre et pour se maintenir en forme. Notre alimentation est l’affaire de Dieu car tout d’abord notre corps Lui est consacré comme il est écrit dans 1 Corinthiens 6 : 9 (LSG) « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? » 

Nous devons donc faire attention à notre alimentation, en faisant en sorte de manger équilibré, sainement et varié, en nous faisant plaisir mais avec modération, tout en ayant une activité sportive. Nous devons glorifier Dieu dans notre corps pour Le servir pleinement, le plus longtemps possible, et pour refléter ce que nous sommes en Christ.

Bien manger s’aligne avec la Parole de Dieu. Lorsque notre corps est sain, cela nous aide à être forts spirituellement dans les difficultés de la vie. Un proverbe dit également: « Dis-moi ce que tu manges, je te dirais ce que tu es ».  Une bonne alimentation agit aussi favorablement sur l’estime de soi, la confiance en soi et le développement de soi. S’alimenter est un acte indispensable pour notre corps mais aussi pour notre développement psychique, moteur et même affectif. Les éléments suivants en sont les avantages:

  • Un bien-être.
  • La clarté des idées.
  • Une bonne énergie.
  • De la bonne humeur.
  • Une bonne productivité.
  • Un meilleur sommeil.
  • Un équilibre émotionnel.
  • Surmonter des défis mentaux.
  • Le bon fonctionnement du corps.
  • Mieux s’aimer et s’accepter….

Dieu nous met en garde contre les excès, les abus et sur certains comportements alimentaires. Nous savons tous que la gourmandise fait partie des comportements alimentaires que le Seigneur déplore. Dieu a créé tous les aliments qui sont sur la terre mais si nous persistons à manger mal et dans l’excès, cela peut avoir des répercussions sur notre santé physique et même notre santé spirituelle.

Luc 21 : 34 (LSG) « Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s’appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l’improviste »

Proverbes 23 : 1-3 (LSG) « Si tu es à table avec un grand, fais attention à ce qui est devant toi. Mets un couteau à ta gorge, si tu as trop d’avidité.  Ne convoite pas ses friandises : c’est un aliment trompeur. » 

Regardons l’exemple de Daniel dans le chapitre 1 de son livre. Daniel a préféré ne pas se souiller avec les mets du roi et il a privilégié des légumes et de l’eau. Nous pouvons voir combien l’alimentation peut revêtir un aspect très spirituel parfois, même si cela ne veut pas dire que tout le monde doit adopter ce genre d’alimentation. Parfois Dieu peut nous pousser à instaurer des temps de jeûnes pour nous reconnecter avec Lui. De surcroît pour chasser des impuretés en nous, gagner des combats, ou être délivrés des jougs, etc. C’était le cas du jeûne d’Esther (sans eau, ni nourriture) pour libérer le peuple Juif de la condamnation et de l’extermination.

Pour conclure, nous devons nous alimenter sainement, évitant les excès, car cela honore notre Papa Céleste lorsque nous nous nourrissons correctement. Nous rapprocher de Dieu va exiger parfois des temps où nous nous priverons de nourriture. Tout comme la Bible dit dans Matthieu 4 : 4 (LSG) « … L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » 


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close