Search

Dieu pense t-Il à ceux qui souffrent ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Il est souvent difficile de comprendre que Dieu pense à nous, alors que nous passons par des moments de souffrance. On pense généralement que Dieu devrait nous épargner de toute souffrance, et quand nous nous retrouvons face à des difficultés, notre premier réflexe humain est de nous retourner contre Dieu.

Esaïe 49 : 15 (LSG) « Une femme oublie t-elle l’enfant qu’elle allaite ? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l’oublierait, Moi Je ne t’oublierai jamais. »

Aussi vrai qu’une maman ne peut oublier l’enfant qu’elle allaite, puisqu’il est constamment dans ses bras, et devant ses yeux, c’est ainsi que le Seigneur ne peut t’oublier. Il ne peut cesser de penser à toi. Tu es constamment devant Ses yeux ; Il te tient dans Ses mains. Et Il ajoute que même si on peut voir parfois des mères rejeter leurs enfants qu’elles ont-elles-mêmes conçus, Lui ne t’oubliera jamais ! N’est-ce pas une merveilleuse promesse ?

Dieu n’est pas indifférent à nos souffrances. Il n’est occupé à autre chose pendant que tu souffres, que de veiller sur toi et te soutenir. Ses pensées, Son cœur, Son attention sont sur toi, et Il te surveille comme du lait sur le feu. Il sait combien c’est difficile pour toi et Il t’accompagne, t’entoure et t’encourage pour éviter que tu sombres dans la dépression.

Nos moments de souffrances sont les moments où nous pouvons voir encore plus la bienveillance de Dieu, si nous acceptons de sortir des attitudes de plaintes et de murmures. Car en effet, Dieu ne cesse de nous envoyer des signes, des clins d’œil, pour nous dire qu’Il est tout près de nous et que nous n’avons pas à avoir peur.

J’ai vu tellement la manifestation de la bienveillance de Dieu à travers mes moments de détresse. Par une chanson que je découvre comme par hasard et qui me réconforte grandement, par un petit clin d’œil dans la journée au moyen d’un événement inattendu, par une parole reçue d’un frère ou une sœur, par un verset que je lis moi-même et qui me saute aux yeux, etc. Cela m’a donné cette merveilleuse sensation d’être si précieuse à Ses yeux, qu’Il met tout en œuvre pour ne pas me perdre !

Esaïe 43 : 4 (PDV 2017) « Oui, Je tiens beaucoup à toi, tu es précieux et Je t’aime. C’est pourquoi Je donne des peuples à ta place, des êtres humains en échange de toi »

Dieu pensait à toi, avant même que tu ne Le connaisses et ne vienne à Lui. Ce n’est donc pas maintenant qu’Il va cesser de penser à toi ! Il t’aimait tellement qu’Il est venu Lui-même, à travers Son fils Jésus, payer la rançon pour te libérer de ta plus grande souffrance : la servitude du péché. Désormais tu es libre en Christ ! Et tu peux jouir de la paix que le Seigneur te donne, même à travers les moments de plus grandes souffrances.

Il ne veut pas que tu sois dans la crainte et que tu vives dans l’angoisse, alors que tu passes par ces moments. Pourquoi Dieu permet –Il ces souffrances alors qu’Il t’aime tant ? Il y a des tempêtes qu’il faudra traverser pour grandir. La bible nous le dit clairement que notre marche dans la foi n’est pas exempt de tribulations et de souffrances. Mais parce que nous connaissons déjà l’issue du match, nous pouvons avancer dans la foi, car nous sommes déjà plus que vainqueurs, alléluia ! Voici ce que le Seigneur te dit aujourd’hui :

Esaïe 43 : 1-2 (LSG) « Ainsi parle maintenant l’Eternel, qui t’a créé, ô Jacob ! Celui qui t’a formé, ô Israël ! Ne crains rien, car Je te rachète, Je t’appelle par ton nom : tu es à Moi ! Si tu traverses les eaux, Je serai avec toi ; et les fleuves, ils ne te submergeront point ; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t’embrasera pas. »

Dieu pense constamment à toi alors que tu traverses cette souffrance. Il utilise mille et un moyens pour te rassurer et te dire que tout ira pour le mieux. Ne reste pas dans les questionnements qui ne feront que t’amener doute et confusion. Il n’est pas possible de comprendre parfaitement ce que Dieu fait, sinon Il ne serait pas Dieu ! Mais nous pouvons nous confier en Son amour incommensurable pour nous. Nous savons qu’Il fait concourir toutes choses pour notre bien (Romains 8 : 28).

Ne ressasse pas dans ton cœur ta douleur et ta peine. Mais garde constamment tes regards sur le bon berger, qui prend soin de ses brebis. Décharge-toi sur Lui, sachant que Ses bras sont toujours ouverts pour que tu viennes t’y jeter pour trouver réconfort et consolation. Parle Lui sincèrement de tout ton cœur de ce que tu ressens et Sa douce main viendra toucher ton cœur ; l’eau de Son esprit viendra apaiser ta plaie.

N’oublie pas de rester attaché à Sa parole et n’oublie pas de la méditer. Ces versets que j’ai cités dans cet article, et bien d’autres encore, je les appris alors que je passais aussi par des moments de souffrance. C’est ainsi qu’au sortir de ces moments, ces paroles ne seront plus seulement des versets que tu lis, mais des réalités que tu as expérimentées et que tu pourras communiquer à d’autres.

Sois fortifié (e) dans le Seigneur. N’abandonne pas !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close