Search

Discipline au sein d’une église: Comment réprimander ?

Qui dit église dit un regroupement de chrétiens, c’est-à-dire des hommes qui interagissent. Des erreurs surviendront certainement et donc il y aura lieu de faire des réprimandes. Au cours de notre marche avec le Seigneur et notre ministère, le Seigneur nous donne des personnes à conduire, des personnes à instruire et au cours de cette instruction nous serions plus ou moins obligés quelques fois de réprimander ces personnes. La question n’est pas de savoir si oui ou non nous devrions faire des réprimandes mais plutôt de savoir : comment réprimander de manière correcte ?

Apprendre à apprécier

Proverbes 18 : 21 LSG « La mort et la vie sont au pouvoir de la langue. »

La Bible ne dit pas « La vie et la mort sont au pouvoir de la langue » mais plutôt « la mort et la vie sont au pouvoir de la langue. » Généralement lorsque la Bible mentionne une liste d’entités, elle commence par le plus important avant de chuter sur les moins importants. Dans notre cas, cela veut juste dire, que très souvent, notre langue est facilement portée à propager plus la mort que la vie. Pour être plus explicite, laisse-moi te poser une question : à quand remonte la dernière fois où tu as fait un compliment sincère à quelqu’un ? A quand remonte ta dernière appréciation sincère ? A quand remonte ta dernière louange publique envers quelqu’un (c’est-à-dire apprécier publiquement une qualité ou un attribut chez un individu sans avoir un intérêt derrière) ?

Très souvent en tant qu’être humain, nous aimons être louangé, apprécié, et même acclamé. Mais paradoxalement, nous n’apprécions guère les autres, nous ne savons pas vraiment les complimenter sur  leurs différentes qualités; néanmoins, hélas, nous sommes très prompts à voir leurs défauts. Un compliment peut illuminer la journée de quelqu’un et le plus merveilleux c’est que cela est totalement GRATUIT ! Cela ne coûte absolument rien.

Apprécier sincèrement quelqu’un régulièrement, ou quand l’occasion se présente, le rend plus enclin à écouter attentivement lorsque nous lui ferons une réprimande. En plus de cela, apprenons également à commencer par un compliment lorsque nous voulons réprimander une personne.

Reprendre seul à seul

Matthieu 18 : 15 LSG « Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. »

Qui d’entre nous apprécie être humilié en public ? Ou encore apprécie avoir honte ? Personne ne désire être la cible de la honte, car personne n’apprécie réellement être réprimandé en public. De ce fait, pourquoi réprimandons-nous si souvent en public ? Devant toute l’assemblée ? Je ne pense pas qu’il soit judicieux de réprimander quelqu’un devant tout le monde, sauf si la nécessité l’impose car la Bible nous encourage à se retirer seul à seul avec le concerné, à lui parler tête à tête en tant que responsable ou simple frère.

Si cette démarche échoue, la Bible nous recommande de nous y prendre à plusieurs pour essayer de lui faire entendre raison, pour qu’il comprenne le tort qui lui est reproché afin de s’ajuster en conséquence. Là, il peut s’agir du comité de discipline ou de l’assemblée des anciens, etc. Ce n’est que lorsque cette deuxième tentative reste infructueuse, qu’il faut traiter de l’affaire devant toute l’assemblée.

Avoir de la maîtrise de soi

Galates 6 :1 LSG « Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté. »

Colossiens 4 : 6 LSG « Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun. »

Il est important de savoir se maîtriser, de savoir contenir notre colère et d’être doux avec toute personne que Dieu amènera à nous. C’est vrai elle/il a fait une erreur; nous également nous en faisons mais le Seigneur Jésus nous humilie-t-Il en public ? Je ne pense pas. Alors pourquoi infligeons-nous un tel calvaire aux autres ?

Être doux ne signifie pas diluer le message mais le rendre plus digérable. Essayons d’utiliser des expressions telles que : « Je ne pense pas qu’il soit judicieux de faire ceci, il est préférable que, etc. » En toutes choses sachons employer les bonnes expressions, car c’est cela assaisonner nos paroles de sel, afin que nous puissions être capable des réprimander n’importe qui avec tact.

Les entreprises humaines se plient en quatre pour constamment améliorer la gestion et le management de leurs employés, tout cela pour une œuvre qui finira par périr, par être détruite ; à  plus forte raison nous enfants de Dieu devrions nous apprendre à gérer avec tact les brebis que le Seigneur nous a confiées, pour Son œuvre éternelle et impérissable. Demeure béni(e)!

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close