Search

Fonctionnariat et entrepreneuriat: quel choix faire ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Psaume 128 : 2 (LSG) « Tu jouis alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères. »

Plusieurs d’entre nous parfois s’interrogent quant aux choix qu’il faut opérer entre le fonctionnariat et l’entrepreneuriat. Je pense qu’il est plus qu’important de se laisser conduire par le Saint-Esprit. Car pour le Seigneur, ce n’est pas le travail que nous faisons qui importe. En réalité, ce que nous accomplissons comme travail doit être en rapport avec notre couloir d’appel. C’est dans cette dynamique que nous verrons l’impact que cela produira.

C’est pourquoi il ne revient pas à l’Homme de choisir, mais il convient plutôt de chercher ce que le Seigneur veut pour nous. En effet, Dieu nous a créés pour dominer mais c’est Lui qui choisit comment et dans quel domaine nous devons dominer ou impacter.

Genèse 1 : 28 (LSG) « Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez… »

Nous devons chercher la volonté du Seigneur, quant aux projets qu’Il a pour nous, eu égard à notre destinée, et y adhérer.

Qu’est-ce que le fonctionnariat ?

Selon le dictionnaire, le fonctionnariat est relatif à l’état ou à la profession de fonctionnaire, profession d’agent de l’État ou d’une autre personne morale de droit public, au sein d’une administration publique. En effet, le fonctionnariat consiste à occuper un emploi permanent dans une administration publique.

L’un des avantages du fonctionnariat réside dans le fait de toujours avoir son salaire à la fin de chaque mois et ce parfois avec des primes pour certains. L’inconvénient souvent, dans la plupart des cas, c’est d’avoir le même salaire jusqu’à la retraite quand bien même les charges augmentent.

Dans la plupart des cas, pour le constat que j’ai pu faire, le salaire permet juste d’assumer les charges fixes de chaque mois.

Se contenter de son salaire de fonctionnaire, c’est comme arroser son jardin avec un seul bras d’un fleuve. Or, la Bible nous parle du fleuve qui sortait d’Eden pour arroser le jardin d’Eden et qui avait quatre bras. Nous voulons encourager les fonctionnaires à s’intéresser à l’entrepreneuriat au-delà de leur statut de fonctionnaire.

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat ?

L’entrepreneuriat, c’est tout sauf cette voie par excellence pour se faire beaucoup d’argent rapidement et facilement comme le pensent certains.

L’entrepreneuriat est une notion large et peut être vu au sens strict ou au sens large. Au sens strict, l’entrepreneuriat est l’action de créer de la richesse et/ou de l’emploi par la création ou la reprise d’une entreprise.

Au sens large, l’entrepreneuriat est la capacité de concrétiser une idée, de se mettre en projet, ce qui peut mener, entre autres, à la création d’une entreprise, (…) ainsi qu’à une plus grande employabilité. (https://yet.brussels/fr/l-entrepreneuriat-c-est-quoi)

Ecclésiaste 9 : 10 (LSG) « Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas. »

La Parole de Dieu nous invite à faire ce que notre main trouve à faire, avec notre force. Le Seigneur ne s’oppose pas au fait que nous ayons plusieurs sources de revenus ou que nous soyons des entrepreneurs.

Je me suis rendu compte que, ce qui faisait la particularité du jardin d’Eden, c’est qu’il était arrosé par quatre bras d’un fleuve qui sortait d’Eden. Sans doute, l’abondance et la fertilité du jardin d’Eden proviennent du fait qu’il était constamment arrosé par les quatre bras du fleuve qui sortait d’Eden.

Le secret pour que ton jardin puisse bénéficier de l’arrosage de plusieurs bras du fleuve, c’est bien de te tourner vers l’entrepreneuriat.

Genèse 2 : 10-14 (LSG) « Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. Le nom du second fleuve est Guihon; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. Le nom du troisième est Hiddékel; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate. »

Nous pouvons assimiler les quatre bras du fleuve (Pichon, Guihon, Hiddékel et l’Euphrate) qui arrosait le jardin d’Eden à des sources de revenus.

Créer son entreprise est un rêve pour plusieurs d’entre nous. Les avantages de l’entrepreneuriat sont nombreux, même si l’aventure n’est pas exempte d’inconvénients et de risques. Il est bien de noter que l’entrepreneuriat comporte des risques, peu importe le domaine dans lequel tu souhaites te lancer. Entreprendre, c’est avoir le goût du risque. En effet, la prise de risque est d’ailleurs un élément inhérent à l’entrepreneuriat. Avant de te décider à devenir entrepreneur(e), tu dois parfaitement comprendre les risques liés à la création d’entreprise et savoir comment les éviter dans la mesure du possible.

1 Thessaloniciens 4 : 11 (LSG) « Et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons recommandé… »

Que le Seigneur nous soit en aide au nom de Jésus. Amen !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close