Search

Fréquenter sans penser au mariage

“Non, on ne pense pas au mariage, on fait juste apprendre à se connaître.” Une phrase que nous entendons souvent et qui a l’air bien sage, mais qui peut être très dangereuse.

Il y a une grande différence entre un couple formé par les standards du monde et celui formé par les règles divines. Dans le monde, deux personnes se rencontrent, trouvent quelques familiarités, deviennent intimes, et décident par après de se marier ou de tout simplement continuer à vivre ensemble. Le couple reste ensemble aussi longtemps que les deux partenaires sentent leurs propres besoins comblés. Lorsque nous regardons ce que Dieu demande des couples, le processus est bien différent. Lorsqu’un homme et une femme développent un intérêt mutuel, qu’ils ont les mêmes valeurs spirituelles et qu’ils ont la même vision de la famille, ils se marient (Genèse 2.24; 1 Cor. 7.9). Ils commencent ensuite à vivre ensemble, ils sont intimes et ils cherchent à servir l’autre, à rendre l’autre heureux le reste de leur vie.

Puisque le but final est différent, le temps de fréquentations est aussi différent. Dans le monde, les partenaires “pratiquent” la vie de couple pour voir si leur couple pourrait tenir la route. Ce n’est pas ce que Dieu demande. D’abord, le juste doit vivre par la foi (Rom. 1.17), et cela dans tous les domaines de sa vie. Le chrétien doit avoir foi en Dieu et croire que s’il suit les préceptes de Dieu dans ses fréquentations (Josué 1.8), il n’a pas besoin de “pratique”, son mariage sera un succès. Nous n’entrons pas dans la vie chrétienne comme un disciple mature : nous commençons comme un bébé spirituel et nous grandissons par notre persévérance et en étudiant (Héb. 5.12). Lorsque nous terminons nos études, nous avons peut-être le titre de professionnel, mais nous avons besoin de plusieurs années de pratique pour devenir une référence dans notre domaine. Il en est de même pour le mariage. Nous ne devons pas attendre d’avoir une relation parfaite pour s’engager. Nous devons nous engager devant Dieu à Le suivre dans notre union, et nous allons pratiquer la vie de couple après cet engagement pour perfectionner notre union.

Il est donc sage d’apprendre à connaître les valeurs spirituelles et la vision familiale de l’autre avant de se marier. Mais lorsque nous sommes chrétiens, nous savons que le but final de notre “enquête” est le mariage. Nous ne pouvons donc pas être intimes, ou fréquenter une personne juste pour le plaisir d’avoir une personne à nos côtés, sans avoir l’idée du mariage. À moins que vous soyez eunuques, l’amitié platonique entre un homme et une femme est introuvable dans la Bible.

Évidemment, ce n’est pas une bonne idée de parler des noces au premier rendez-vous galant! Dans les premières rencontres vous devriez avoir beaucoup d’autres sujets à discuter que votre vie à deux. C’est le moment de voir si vous seriez prêts à servir et prendre soin de cette personne toute votre vie, malgré ces petits défauts et ses petites manies. Mais si vous avec une pensée biblique, vous verrez que le mariage viendra rapidement dans vos conversations, et c’est bien ainsi.

Point important ici : si vous croyez ne pas être prêts à vous marier de façon général, eh bien ne fréquentez pas personne! Si vous n’êtes pas prêts à former une famille, vous n’êtes pas prêts à être en relation amoureuse avec un enfant de Dieu. Femme, si l’homme que vous fréquentez vous dit “je ne suis pas prêt à me marier”, posez des questions. Est-ce qu’il dit ça parce qu’il veut continuer à pouvoir flirter d’autres filles? Est-ce qu’il dit ça parce qu’il veut maintenir sa vie sociale et ne veut pas avoir à rentrer à la maison le soir? Ne continuez pas cette relation. Cet homme n’est pas animé par l’Esprit de Dieu, mais par sa chair. Si cet homme dit ne pas être prêt parce qu’il veut terminer ses études ou parce qu’il veut finir de payer ses dettes avant de se marier, alors là, c’est différent. À vous de voir si vous êtes prêtes à l’attendre. N’essayez pas de le changer, de régler ses problèmes pour accélérer le mariage, parce que pendant cette attente, ses sentiments pourraient changer. (Nous nous adressons aux femmes, mais il en va de même pour les hommes, si la femme dit ne pas être prête à se marier.) En général, si l’autre personne ne veut pas penser au mariage, ne poursuivez pas une relation amoureuse avec elle. Vous pouvez l’inclure dans votre groupe d’amis, mais gardez votre coeur pour quelqu’un qui a le même but que vous.

Et si c’est l’inverse? Si vous croyez ne pas être prêts au mariage et que quelqu’un vous démontre de l’intérêt? Alors prenez un bon temps avec Dieu et positionnez votre coeur. Si vous fuyez le mariage parce que vous êtes blessés ou insécures, allez chercher votre guérison. Ne laissez pas la paresse ou la peur vous empêcher de suivre le plan de Dieu pour votre vie. Et si vous n’avez pas le désir de vous marier, de fonder une famille, ne laissez pas votre prétendant se languir pour rien. Soyez respectueux et honnêtes.

P.S. Si vous n’êtes pas prêts à vous marier, devriez-vous éviter les activités pour célibataires? Tout dépend de l’activité en question. Si l’activité vise à divertir ou enseigner les célibataires (comme celles de Passion374), allez-y! Il n’y a rien de mal à être célibataires. Mais si l’activité vise à créer des relations, abstenez-vous. Il en va de même pour les sites de rencontres chrétiens : si vous n’êtes pas prêts à vous marier, ne vous inscrivez pas.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close