16 Jan 2018
Home / DÉVELOPPEMENT  / Relation et émotions  / Honorer son père: pourquoi et comment le faire?

Honorer son père: pourquoi et comment le faire?

J’entends souvent certaines personnes dire : « si mon père était ceci ou cela, je le serai également ». Ce message est fort, il exprime le besoin que tout enfant a de voir en son père un héro

J’entends souvent certaines personnes dire : « si mon père était ceci ou cela, je le serai également ». Ce message est fort, il exprime le besoin que tout enfant a de voir en son père un héro un modèle à qui il doit absolument ressembler. Certains vont jusqu’à considérer comme un devoir le fait de marcher sur la voie de leur père et de suivre ses traces.
 
Il n’ya pas de mal à vouloir être comme son père. La famille est le premier maillon de socialisation d’un individu. C’est dans la famille que l’individu est éduqué et s’épanouit. Dans cette famille, le premier modèle d’autorité auquel l’individu est exposé, c’est celui du père. Il est donc légitime qu’en grandissant l’enfant ait pour repère son paternel.
 
Avoir un père nous permet d’avoir des repères. Ce que fait mon père, c’est ce que je fais. Les gens qu’il fréquente, qu’il admire ou qu’il méprise sont ceux que je fréquente, que j’admire et que je méprise. Car je fais confiance à l’expérience qu’il a de la vie.
 
Le hic avec cette démarche c’est que, comme le dit l’adage : « un singe qui imite un autre est toujours en retard d’un geste ». D’ailleurs, le Seigneur Jésus-Christ a dit au prophète Rick Joyner, dans une vision rapportée en son ouvrage Ultime Assaut, que : «  tu n’égaleras jamais celui que tu regardes en face ». Autrement dit, il est difficile de faire mieux que celui que l’on imite. En général, on reproduit les mêmes erreurs, les mêmes performances sinon moins.
 
De plus, la fierté ou le suivisme sont souvent les leitmotivs qui nous poussent à vouloir à tout prix faire comme nos paternels. Or, les conséquences de ce suivisme peuvent être néfastes. Voilà pourquoi il est judicieux de ne pas se rendre prisonnier d’une telle tradition car en Matthieu 15 :6 Jésus-Christ reprochait déjà aux pharisiens d’annuler la Parole de Dieu au profit de la tradition des hommes.
 
Il y a un dicton qui dit : « honte à celui qui ne fait pas mieux que son père ». La responsabilité nous incombe de faire mieux que notre père pour véritablement l’honorer.  Nous devons travailler à améliorer le peu que nous avons reçu de lui. Nous devons corriger les erreurs de nos parents et non pas les reproduire. Si mon père était pauvre, je dois travailler à l’accroissement de mes finances, s’il était ivrogne, je dois travailler à être sobre. S’il battait sa femme je ne dois pas reproduire ce schéma.
 
La Bible recommande d’honorer son père. Cela ne concerne pas seulement le respect qu’on lui doit. Cela veut aussi dire que si au nom de mon père, étaient rattachés des défauts comme la paresse, l’ivrognerie, la violence conjugale, etc. je dois redonner de la grandeur au nom de mon père que je porte, en rattachant à celui-ci des qualités comme la lucidité, la maîtrise de soi, le travail bien fait, le goût de l’effort, l’honnêteté, la capacité à être un époux idéal.
 
Et tout cela n’est possible que si nous avons un autre modèle, je veux dire un meilleur modèle. Y a-t-il un modèle qui soit meilleur que mon père ? Se demande sans doute quelqu’un. Oui, il existe de bien meilleur modèle paternel. Un modèle parfait qui est Christ  notre sauveur. La Bible dit en Romains 8:29 ceci : « Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères ». Il est clair, à la lumière de ce texte biblique que Christ est notre modèle, c’est l’image que nous devons refléter.
 
Christ est le meilleur modèle en tant que berger donc en tant que père puisqu’il dit dans Jean 17 : 3 (je paraphrase) qu’il n’a perdu aucune personne parmi ceux que Dieu lui a confié. Si nous voulons faire mieux que nos  parents afin de les honorer nous devons avoir pour modèle Christ.  Celui-ci nous aidera à accomplir des performances dignes de rendre nos parents fiers.

l.otira@frequencechretienne.fr

<p>Pasteur, enseignant de la Parole de Dieu, motivateur et mari aimant, j’ai à cœur, avec l’aide du Saint-Esprit, d’apporter des réponses aux questions majeures que se posent les chrétiens et les non-chrétiens.</p>

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT