Search

Jésus était-Il Chrétien ou Juif ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Jésus-Christ a existé sous  la forme humaine. La preuve, Il a eu une famille, Il a passé une enfance, Il a pratiqué un métier. Il a expérimenté la faim, la souffrance comme tout homme. Il est cependant difficile à l’homme de vivre sans Dieu. Bien que différents, le judaïsme basé sur la loi de Moïse et le christianisme reposant sur la grâce renferment les saintes ordonnances divines. Or, ces lois divines nous servent de guide et de repère dans la quête de vérité. L’on se demande laquelle de ces deux religions pratiquait Jésus.

 Jésus-Christ est juif de naissance.

Jésus-Christ devait naître comme tous les hommes. Il fut un descendant de David, de la tribu de Juda comme le disent les Saintes Ecritures.

Actes 13.23: C’est de la postérité de David que Dieu, selon Sa promesse, a suscité à Israël un Sauveur, qui est Jésus.

Sa mère Marie et son père adoptif Joseph ont dû accomplir tous les rituels juifs à Sa naissance.

Luc 2.21-24: Le huitième jour, auquel l’enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu’avait indiqué l’ange avant qu’il fût conçu dans le sein de sa mère. Et, quand les jours de leur purification furent accomplis, selon la loi de Moïse, Joseph et Marie le portèrent à Jérusalem, pour le présenter au Seigneur, suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur: Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur, et pour offrir en sacrifice deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur.

Les synagogues étaient des lieux de rencontre, de cultes et de prières pour les juifs. Jésus-Christ Lui-même allait dans les synagogues, assistait au sabbat. Mieux encore, Il prenait part au service comme la lecture des écritures et prenait la parole comme toute personne apte à le faire.

Luc 4.16: Il se rendit à Nazareth, où Il avait été élevé, et, selon sa coutume, Il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture,

 Jésus-Christ: fondement du christianisme.

Le christianisme est basé sur la grâce obtenue par le sacrifice de Jésus-Christ. D’ailleurs, on appelle chrétien tout disciple de Jésus-Christ. Christ ne pouvant pas être Son propre disciple, on peut donc dire qu’Il n’est pas chrétien. Mais Il est le fondement du christianisme car dans Son amour, Dieu a voulu résoudre la question du péché par un sacrifice parfait en la personne de Son fils unique Jésus-Christ. C’est pourquoi Jean Baptiste l’appela agneau de Dieu.

Jean 1.29: Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.

La Parole de Dieu est formelle, elle dit clairement que sans effusion de sang, il n’y a point de pardon. Il fallait donc que Jésus-Christ accepte de mourir pour verser Son sang et qu’Il ressuscite afin que quiconque croit en Lui, reçoit la vie éternelle selon qu’il est écrit:

Romains 10.9: Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu L’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

Tous les prophètes rendent de Lui le même témoignage que quiconque croit en Lui ne périra point mais aura la vie éternelle.

Actes 10.43 : Tous les prophètes rendent de Lui le témoignage que quiconque croit en Lui reçoit par Son nom le pardon des péchés.

 Jésus-Christ est Dieu.

On ne peut nier le fait qu’Il soit juif de naissance ou qu’Il soit le fondement du christianisme. Tout comme on ne peut nier le fait qu’Il fut charpentier et qu’Il eut des frères et sœurs de même mère, durant Son séjour sur terre. Mais une chose est sûre: Jésus-Christ est né par la puissance du Saint-Esprit et a vécu sans péché. Aucun homme ne peut vivre sans péché, Seul Dieu ne pèche point. Il est le Dieu, venu sauvé Sa créature que nous sommes.

Philippiens 2.6-7: lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé Lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes;

Jésus-Christ est la vérité recherchée qui éclaire et brille au sein des ténèbres. Il possède les attributs de Dieu. C’est de Lui qu’il est dit:

Ésaïe 9.6: Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur Son épaule; On L’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

C’est clair que Jésus-Christ est Dieu. Il instaure pleinement et incarne les valeurs juives et chrétiennes. Pour la bonne cause, il fallait qu’Il naquit au sein du peuple juif, qu’Il s’identifia à eux, qu’Il soit appelé fils du charpentier, fils de David. Cependant n’oublions pas Sa réelle identité entièrement divine.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close