16 Jan 2018
Home / DÉVELOPPEMENT  / Relation et émotions  / La cure d’âme : un outil biblique pour la guérison du cœur et des émotions

La cure d’âme : un outil biblique pour la guérison du cœur et des émotions

Avez-vous entendu parler de la « cure d’âme » au sein de l’église locale ou du corps de Christ ? Bien des églises fuient cet outil divin et totalement biblique. À quoi cela sert-il ? Qu’en faire

Avez-vous entendu parler de la « cure d’âme » au sein de l’église locale ou du corps de Christ ? Bien des églises fuient cet outil divin et totalement biblique. À quoi cela sert-il ? Qu’en faire ? Comment l’utiliser ? Parlons-en.

Avez-vous déjà entendu parler du ministère de cure d’âme, de guérison de l’âme ? Oui c’est bien de Dieu. Des ministères tels que Bethel par exemple l’utilisent. Au sein de notre ministère également. Mais qu’est-ce que la cure d’âme exactement ? La cure d’âme est une partie importante du ministère auprès des âmes. Elle nous permet :
 
– D’aller en profondeur (dans certains cas de délivrance et résout les cas les plus résistants).

– De savoir avec précision les domaines de la vie d’une personne qui ont été visés ou touchés.

– De discerner les portes d’entrée d’une influence ou d’une attaque démoniaque, de malédiction héréditaire (générationnelle), parentale ou individuelle.
 
C’est une relation d’aide, un accompagnement chrétien dont la Parole, la Bible ainsi que les préceptes de Dieu sont le centre (dans le cas contraire, cela s’appelle une psychothérapie !). C’est un accompagnement, la recherche par le pasteur (ou ministre attitré et formé) du bien-être de l’autre, de son équilibre psychique et de son harmonie spirituelle par biais de l’Évangile. La cure d’âme s’occupe du thème fondamental de la vie, l’âme humaine étant le lieu où Dieu veut guérir l’homme (humain), le libérer ou l’interpeller. La cure d’âme désigne l’homme dans sa globalité et est la thérapie de la foi. C’est le soin, l’entretien de l’homme en crise. Elle embrasse toute l’existence humaine, ses hauts et ses bas, ses espérances et ses difficultés. Un entretien spirituel approprié peut dissiper les malentendus et les luttes intérieures. Il est aussi des âmes que des difficultés intérieures inavouées parfois même inconscientes privent d’un contact avec Dieu.
 
La cure d’âme ne se borne pas comme on l’a trop souvent cru à une visite de consolation et de compassion au chevet d’un malade ou d’un infirme. Elle comporte un entretien sérieux, ouvert et fraternel avec une âme assoiffée, fatiguée, chargée, malheureuse. La cure d’âme prend en considération l’esprit, l’âme ET le corps. Est-ce que Jésus faisait de la cure d’âme ?
 

Luc 4.18-19 «L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, 19 pour proclamer aux prisonniers la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année de grâce du Seigneur.»

 
…Pour guérir ceux qui ont le cœur brisé signifie « cure d’âme ».
 
Alors pourquoi de certaines églises locales ne voient pas l’importance de ceci ? Car elles s’appuient sur le verset suivant :
 

2 Corinthiens 5:17 : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles ».

 
Ce verset ne parle pas du fait que l’âme devienne une nouvelle créature, mais du fait que notre esprit est désormais sous la conduite du Saint-Esprit, nous devenons alors conformes à
 

Galates 2.20 : « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi ».

 
Via notre connexion entre notre esprit et le Saint-Esprit de Dieu.
 
Mais notre âme, elle, est ce qui nous caractérise. Elle est comme le disque dur de notre être, le filtre qui absorbe des blessures, systèmes de pensées, et est le siège de nos émotions, nos pensées et notre volonté. Autant nos pensées ont sérieusement besoin d’être renouvelées par la Parole de Dieu quotidiennement, via la lecture, la méditation ET la mise en action de celle-ci, autant nos émotions ont besoin d’être guéries et nos chaînes brisées, nos prisons défaites.
 

Jean 8.36 : « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. »

 
Il y a tant de choses qui sont enfermées dans notre âme depuis notre enfance (parfois même durant la grossesse qui nous porte) : rejet, humiliation, injustice, trahison, humiliation, abandon, abus (de toutes sortes) etc. Tant de choses que bien souvent les psychothérapeutes et psychologues ne peuvent aider et que, seuls, Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit peuvent, quant à eux totalement guérir. N’oublions pas que la cure d’âme est un ensemble de questions et d’entretiens, d’échanges qui permettent au patient spirituel de se découvrir. Que son but est d’amener l’homme à découvrir le bien-fondé de l’amour de Dieu, afin de le rendre sain, fort, équilibré et confiant. Cependant, elle s’attache principalement à rétablir la paix dans toutes ses voies :
 
– La paix de Dieu : se réconcilier avec Dieu en acceptant JÉSUS-CHRIST dans sa vie, comme SEIGNEUR et SAUVEUR (Jean 3.16), mais également en passant par le pardon (des autres et de soi), le relâchement des autres.
 
– La Paix avec Dieu: cela se voit dans la marche chrétienne, loin des convoitises du monde (2 Corinthiens 5.17).
 
– La paix avec soi -même et les autres: avoir foi en son Dieu. Car sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu (Hébreux 11.6). Cela passe également par le processus de guérison de l’âme et la restauration des blessures (je le répète c’est un processus).
 
Peu de gens font de la cure d’âme car cela implique de se dépouiller de soi-même. Et pourtant, la cure d’âme est une source de lumière, une source de joie et une source de force et d’édification pour celui ou celle qui la reçoit. Les vies sont réellement transformées en Christ et les fruits en sont manifestes au travers de la vie du chrétien.

POST TAGS:

l.passerino@frequencechretienne.fr

<p>Ministre de la Parole, vous aide quant au renouvellement et l’approfondissement de votre identité en Christ ainsi qu’à la gestion de votre équilibre de vie. Spécialisée pour équiper, enseigner et guider la femme chrétienne francophone, elle œuvre au côté de son époux, au sein de leur ministère international. Elle est un catalyseur de changement pour Christ. Découvrez son podcast et ses formations sur http://lesliepasserino.com</p>

Review overview
3 COMMENTS
  • Brigitte décembre 19, 2017

    Je voudrais une cure d’âme je sens le besoin pour allé plus loin avec Dieu ma vie n’a plus de charme je me bat seule. ..

  • Rode décembre 14, 2017

    Je voudrais essayer une cure

  • Stephanie décembre 13, 2017

    Je souhaite faire une cure… à qui dois je m’adresser ? Comment procéder? Merci pour votre réponse

POST A COMMENT