Search

La guerre spirituelle fait rage: si tu restes charnel tu seras vaincu !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Il est temps que nous les chrétiens prenions conscience du monde dans lequel nous vivons. Nous sommes plusieurs à croire que lorsque nous donnons notre vie à Jésus, c’est fini; nous vivons désormais dans un monde de « bisounours » où tout est rose. Non, réveille-toi ! Tu n’es pas encore au paradis et ce monde-ci est bien sous la domination de Satan (1Jean 5 :19). Pour continuer d’y vivre et y manifester les desseins de l’Éternel, il va falloir sortir les mains de fer sous les gants de velours.

Le monde spirituel existe et une guerre constante et permanente s’y déroule. Ce que tu vis dans le monde physique en bien ou en mal n’en est que la résultante. Soit donc tu es spirituel pour faire face ou charnel pour te faire griller.

C’est quoi être charnel ?      

Charnel fait référence à chair. Est donc charnel, tout ce qui relève de la chair. On dit de quelqu’un qu’il est charnel quand il vit selon les désirs que lui inspire sa chair. Les œuvres de la chair, c’est quoi ?

Galates 5 :19-21 (LSG) « Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables… »

Et les choses semblables… Et pourtant, on a si souvent l’impression d’avoir une liste exhaustive, tant elle est bien fournie. En général, quand on aborde la question de chrétien charnel, voici les choses auxquelles on pense le plus souvent. Ce n’est pas faux, il s’agit bien là des œuvres de la chair, c’est assez clair; mais aujourd’hui j’aimerais qu’on parle un peu des choses semblables, qui ne sont pas moins de la chair.

Les choses semblables, c’est toutes les fois où tu laisses ta chair te dicter ta conduite. Je n’ai pas envie d’aller à l’église aujourd’hui; du coup, je reste à la maison. Pas grave après tout, j’irai le dimanche prochain. Je n’ai pas envie de prier, je suis trop fatigué j’ai plutôt envie de dormir; du coup, on reporte la prière. Je traverse des temps difficiles et du coup, je manque de motivation pour mon service à l’église. Je n’ai pas envie de pardonner à mon frère, je ne suis pas encore prêt pour ça et c’est parti pour quelques mois de rancune supplémentaires. Je n’ai pas envie porter assistance à ma sœur, elle n’a qu’à se trouver un boulot; du coup, on se laisse aller à la radinerie, etc. Les « choses semblables » sont infiniment plus grandes que celles qui ont été citées. Le dénominateur commun, la chair qui s’exprime dans toute sa splendeur.

Tu es charnel, toutes les fois où tu te laisses, soit à cause des épreuves, soit à cause d’un assoupissement spirituel, aller à de si coupables extrémités.

Quels en sont les dangers ?

On ne peut pas à la fois être charnel et spirituel. Celui qui est charnel n’est plus dans la dimension spirituelle où le combat se joue et où les choses se décident. Il est par là déjà vaincu. It’s all that simple !

La victoire de Christ qui est notre rempart dans le combat spirituel a été acquise à la croix. La croix  est donc une réalité on ne peut plus spirituelle. Qu’est-ce que cela implique ? C’est en esprit que nous pouvons manifester la victoire de Christ et ainsi l’emporter sur Satan. Satan sachant qu’il ne peut avoir le dessus sur toi dans cette guerre spirituelle, car sachant mieux que toi que tu combats non pour la victoire mais dans la victoire, fera tout pour te sortir de la dimension spirituelle où tu es invincible, pour t’achever dans la dimension charnelle. Tu perds des batailles et certains ne s’en relèvent plus.

C’est exactement la stratégie de l’aigle. Il est si redoutable dans les combats parce qu’il ne combat pas sa proie à terre où il serait vraiment limité. Son territoire où il dispose de marges étendues de manœuvre, c’est dans les airs. Il vient donc ponctuellement sur terre saisir sa proie et l’emmène dans les airs où elle est désarmée. Il n’a plus qu’à l’achever en la heurtant contre un rocher.

Chacun a sa zone stratégique dans la bataille, sa sphère d’influence. Si tu laisses Satan faire de toi un chrétien charnel, en te faisant demeurer dans les bassesses citées plus haut, tu seras vaincu car il n’y rien que tu puisses faire contre lui dans la chair. Au contraire, rester charnel, c’est ouvrir des brèches à l’ennemi pour te ma-ssa-crer.

Deviens spirituel !

Devenir spirituel est l’enjeu majeur pour tout chrétien qui veut avoir le dessus sur l’ennemi. Il ne s’agit pas seulement d’arrêter d’être charnel, il s’agit de devenir spirituel; ce n’est pas toujours pareil. C’est déjà un bon début d’arrêter de pratiquer les œuvres de la chair, encore faut-il commencer à manifester le fruit de l’esprit.

Galates 5 :22 (LSG) « Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. »

Devenir spirituels, c’est aussi avoir conscience de la réalité spirituelle dans laquelle nous vivons, conscience du combat qui fait rage en esprit autour de nous et s’armer en conséquence.

Éphésiens 6 :12 (LSG) « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

Du temps de nos pères dans l’Ancien Testament, il fallait défendre la nation d’Israël contre les nations étrangères. C’était des combats un peu plus réels, même si chaque bataille menée, chaque peuple affronté relevait d’une certaine vérité spirituelle qu’ils ignoraient alors. Nous aujourd’hui avons à mener des combats purement spirituels, requérant une armure particulière.

Éphésiens 6 :14-17 (LSG) « Tenez donc fermes: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Évangile de paix; prenez par-dessus tout le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu. »

Parés ainsi, nous sommes invulnérables face aux attaques de l’ennemi. Toutefois, nous n’exploitons le potentiel maximum de cette armure que dans la prière.

Éphésiens 6 :18 (LSG) « Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

  1. Chaque lecture est un réconfort pour moi et toujours cette envie de servir le seigneur de toute mon être mon âme et de toute mes forces
    Restez bénis en Christ

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close