Search

Le chrétien peut-il être possédé par un démon ?

Marc 16:17(LSG)  « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues ».

C’est donc dire que la possession démoniaque est bien réelle et la nier serait une erreur. Qui est donc cette personne susceptible d’être possédée sachant que Jésus a donné cette injonction à Ses disciples avant Sa mort sur la croix et Sa résurrection glorieuse ? Le chrétien ou l’inconverti ?

De plus, nulle part dans l’Ecriture, dans le nouveau testament après la résurrection de Jésus il n’a pas été fait mention de la délivrance d’un chrétien. Une étude approfondie de l’être humain s’impose à ce niveau pour comprendre le concept de possession démoniaque.

L’esprit, l’âme et le corps

Dieu a créé l’homme à partir de la poussière de la terre et a ensuite soufflé dans ses narines le souffle de vie qui est devenu l’esprit de l’homme (Genèse 2 :7). Cet esprit ne doit pas être confondu avec le Saint-Esprit (1 Corinthiens 2 :11 ; 2 Corinthiens 4 :16). L’association de l’esprit et du corps a donné naissance à l’âme humaine. Le corps est la partie de l’homme qui lui donne une pleine conscience de son environnement et ce par les sens (vue, touché, ouïe, odorat…etc.).

L’esprit est la partie de l’homme qui a pleine conscience de Dieu et du monde spirituel et est capable de communiquer avec Dieu. L’esprit ne peut pas directement agir sur le corps et inversement, il faut un intermédiaire qui est l’âme. Elle est positionnée comme un pont entre le physique et le spirituel ; c’est en elle que réside l’individualité de l’homme car c’est le siège de la volonté, des émotions et de l’intelligence comme l’explique Watchman NEE dans son ouvrage l’homme spirituel.

Avant la chute de l’Homme, l’esprit de ce dernier recevait les directives de l’Esprit de Dieu avec qui il était en parfaite communion. C’est ainsi que comme une lampe connectée à une source d’énergie, l’esprit de l’homme brillait car connecté à la source de vie qui est Dieu. L’âme à son tour était illuminée de la lumière que lui transmettait l’esprit, et pouvait irradier le corps, l’âme étant sous la complète domination de l’esprit.

Cependant à la chute, l’esprit est mort car séparé de Dieu comme une lampe qui n’est plus connectée à la source d’énergie. Il est désormais plongé dans les ténèbres. L’âme ne recevant plus les directives de l’esprit se retrouve livrée à elle-même, prend le contrôle et dévient indépendante car en elle se trouve la volonté et le moi propre de l’Homme.

C’est pour cette raison que c’est l’âme qui pèche qui doit mourir (Ezéchiel 18 :20). L’esprit était tellement puissant qu’il a continué comme une étoile de briller pour éclairer le corps bien après sa déconnexion d’avec Dieu. ce qui fait qu’il a fallu environ 930 ans (Genèse 5 :5-32) au corps pour épuiser toute cette lumière émise. C’est pour cela que Dieu pouvait dire :

Genèse 6 :6 (PDV)  « …Le souffle de vie que j’ai donné aux êtres humains ne restera pas toujours en eux. En effet, ils vont mourir un jour. À partir de maintenant, ils ne vivront pas plus de 120 ans. »

L’esprit de l’Homme peut aussi parfois continuer de briller comme une lampe, cependant il est connecté à la mauvaise source qui est le diable. C’est ce que font les magiciens, enchanteurs et autres ; c’est pour cela qu’on les appelle les illuminés.

La nouvelle naissance

La nouvelle naissance est la naissance de l’esprit. Lorsque nous croyons en Jésus, le Saint Esprit rétablit la connexion entre Dieu et l’esprit de l’homme ; ce dernier est régénéré :

Jean 3 : 6 (PV) « …Seule une naissance spirituelle peut transmettre la vie de l’Esprit. »

Il naît de Dieu (Jean 1 :12-13) ; la régénération se passe donc au niveau de l’esprit qui récupère sa position originelle et même plus car le chrétien a désormais la vie de Dieu en lui ; il ne communique plus simplement avec l’Esprit de Dieu. Le Saint-Esprit habite en lui (Romains 8 :9), dans la partie la plus intime de son être : « l’esprit ». Son esprit étant complètement régénéré et l’Esprit de Dieu y habitant désormais (Romains 8 :9), le chrétien ne peut plus donc être possédé car la possession implique le contrôle total de l’être c’est-à-dire l’esprit, l’âme et le corps. Or le Saint-Esprit ne peut cohabiter avec les esprits impurs. Les non chrétiens par contre, pourraient être possédés jusque dans leur esprit car ce dernier est toujours mort et donc séparé de Dieu. C’est la raison pour laquelle le diable a autant la main mise sur eux.

2 Corinthiens 5:17 (LSG) « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » 

C’est un verset qui prête beaucoup à confusion lorsqu’il est tiré de son contexte. Nous savons tous que nous sommes sauvés car nous nous sommes identifiés à la mort et à la résurrection de Jésus-Christ, nous avons foi en Lui : c’est donc une question de position. C’est dans cette mesure que Jésus sur la croix a dit : «…tout est accompli… » Jean 19 :30 (LSG).

C’est un principe spirituel. En effet la nouvelle naissance s’effectue au niveau de l’esprit. L’esprit ayant récupéré sa position dans l’être, se comportera alors comme un foyer ou l’épicentre d’un séisme qui transmet peu à peu les ondes sismiques dans les zones les plus reculées d’un lieu géographique. C’est pour cela que la nouvelle naissance de l’esprit est l’accomplissement parfaite de la rédemption de l’Homme. Aussi, la vie de Dieu doit irradier peu à peu les zones de l’individu qui forment  son enveloppe extérieure c’est-à-dire son âme et enfin son corps. Ceci dans le but justement de détruire les œuvres infructueuses des ténèbres (Jérémie 1 :10) et établir la vie de Dieu. Le corps également n’est pas en reste puisque « …Oui, c’est par Ses blessures que vous avez été guéris. » 1 Pierre 2 :24 (PV). Nous remarquons que la Parole dit « avons été » et non pas « sommes » ou encore « serons guéris » car nous avons reçu une offre du Tout en un.

Que se passe-t-il donc au niveau de l’âme et du corps du chrétien ?

Guérison de l’âme

Nous avons vu plus haut que  l’âme est le siège de la personnalité et du moi de l’individu, c’est pour cela que « L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra… » Ezéchiel 18 :20 (LSG). C’est donc l’âme qui porte la responsabilité du péché de l’homme. Avec la nouvelle naissance, nous avons une position spirituelle en Christ, mais les conséquences des péchés et des exactions telles que les viols, abus, etc. du passé qui ont ouvert la porte aux démons restent toujours d’actualité. C’est pour cela qu’on parlera alors que guérison de l’âme, délivrance de l’âme.

Comme un épicentre, la vie de Dieu se répand progressivement dans l’être. Ainsi les occupants illégaux de l’âme du chrétien se retrouvent en bien fâcheuse posture. C’est pour cela qu’une personne avant sa conversion peut avoir un comportement un tant soit peu normal, mais après la conversion, il est tourmenté, son âme dévient désormais inconfortable avec la présence des occupants illégaux, mais aussi avec le péché contre quoi il lutte désormais, alors qu’avant sa conversion il pratiquait ce péché sans état d’âme.

Ezéchiel 36:26 (LSG) dit : «  Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau… »

Le cœur fait aussi référence à l’âme. Ainsi, la vie de Dieu doit irradier l’âme du chrétien afin que ce dernier puisse être à même de pleinement servir le Seigneur (Ezéchiel 36:27). Rappelons-nous de Lazare qui a été ramené à la vie par Jésus alors qu’il avait déjà passé quatre jours dans le tombeau (Jean 11 :17-44). Apres qu’il soit revenu à la vie, Jésus a dit : «… Déliez-le et laisser-le aller » Jean 11 :44 (LSG). Cette instruction que Jésus donnait ne contestait aucunement le fait que Lazare soit revenu à la vie. En faisant le parallèle avec la nouvelle naissance de l’Homme, on voit donc que pour « aller » et faire pleinement la volonté de Dieu, le chrétien doit être « délié » des liens de servitudes issus des conséquences de ses péchés anciens et présents, de celui de ses ascendants qui ont ouvert la porte aux activités démoniaques telles que les oppressions, maladies au niveau de son âme, et même des maladies physiques.

Jean 8 :32 (LSG) « Vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira ».

Il s’agit ici de saisir la pleine possession de l’œuvre de Jésus à la croix, ce que nous sommes devenus en Christ afin d’être libérés. L’ennemi joue beaucoup sur l’ignorance des croyants pour les maintenir dans la captivité. C’est pour cela que la Bible dit aussi : «  Mon peuple est détruit, faute de connaissance » Osée 4 :6 (DB).

Aussi, certains chrétiens demeurent liés, pas parce qu’ils n’ont pas cru en Dieu mais parce qu’ils n’ont pas pris pleinement possession de l’œuvre de la croix.

Expérimenter la victoire

Le chrétien parce que son esprit a été régénéré ne peut être possédé. Cependant il peut être sujet à des activités démoniaques ; son âme a donc besoin de nettoyage. Plus nous nous soumettrons à Dieu, plus nous expérimenterons la victoire que nous avons en Christ. C’est important ici de vivre une vie de sanctification afin d’être en accord avec la position que Christ a pourvue pour nous.

Esaïe 54 :2 (LSG) « Elargis l’espace de ta tente ; Qu’on déploie les couvertures de ta demeure : Ne retiens pas ! Allonge tes cordages, et affermis tes pieux ! »

Ce faisant, le Chrétien donnera alors la pleine possibilité au Saint-Esprit de s’étendre dans son être entier afin de le délivrer des liens qu’il a hérités dépendamment de son arrière-plan, des péchés obsessionnels et addictions qui maintiennent son âme dans la captivité et même sans qu’il ne s’en rendre compte. Cela nécessitera un moment de prière conduit par l’Esprit.

« Que le Dieu de paix vous sanctifie Lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! » 1 Thessaloniciens 5 :23 (LSG)

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close