Search

Le jour du jugement dernier: un jour redoutable dans l’histoire de l’humanité !

Le vieil adage dit : « Toute chose a une fin... ». Cela peut-il aussi s’appliquer à l’humanité et au monde dans lequel nous vivons ? De nombreuses civilisations ont eu à parler de la fin de l’histoire humaine. L’idée d’une fin tragique est tellement imprégnée dans l’esprit humain, que la plupart des hommes, croyants ou non, imaginent différents scénarios par lesquels le monde que nous connaissons prendra fin. Certains disent même que la fin viendra suite à une guerre nucléaire ou biologique, pour d’autres elle viendra à cause d’une catastrophe naturelle, etc. Mais que dit la Bible à ce sujet ? Le nom « jugement dernier » n’a jamais été mentionné dans la Bible, on parle plutôt de « jugement », « jour du jugement » ou encore de « le tribunal de Christ ou de Dieu ». Mais la religion a voulu appeler ce jour, le jour du « jugement dernier » afin de mettre l’emphase sur le fait que ce jugement interviendra dans les ultimes instants de l’humanité.

Pourquoi ce jour est-il redoutable?

2 Pierre 3 :7 (BFC) : « Quant au ciel et à la terre actuels, la même parole de Dieu les tient en réserve pour le feu qui les détruira. Ils sont gardés pour le jour du jugement et de la ruine des pécheurs »

Ce passage biblique utilise des mots forts comme « destruction » et « ruine » ; nous voyons que ces mots sont employés non seulement pour le monde, mais aussi pour une catégorie d’hommes appelés ici « pécheurs » ou « impies » selon les versions. La Bible nous dit ici, que la même Parole qui a créé les cieux, la terre et tout ce qui existe, les a également réservés pour le feu. Nous devons donc retenir que ces événements malheureux s’inscrivent dans le calendrier de Dieu. Le jour du jugement ne sera que l’accomplissement de la volonté souveraine de Dieu. Aucun homme ne sera l’auteur de cette destruction.

Hébreux 9 :27 (LSG 1910) : « Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, »

Le mot « homme » employé dans ce verset biblique fait allusion aux êtres humains en général sans distinction de sexe, de race, ou de croyance. Ce passage nous fait comprendre qu’aucun homme n’y échappera. Ainsi, tout homme qui vit sur terre doit s’attendre à deux choses : la mort et le jugement. La mort ne sera pas le seul rendez-vous de tous les vivants puisque le jugement interviendra tout juste après notre dernier souffle ici sur terre. En effet, quand nos yeux se fermeront sur terre, ils s’ouvriront dans l’éternité.

Cependant, seuls deux compartiments sont importants : la vie et le jugement. La mort ne sera qu’un passage vers le tribunal de Dieu comme nous le décrit ce passage biblique du livre d’Apocalypse.

Apocalypse 20 : 11-15 (LSG 1910) : « Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres.  Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. »

Voici ce qu’on remarque en lisant ce passage :

  • Qu’il y a un trône blanc avec quelqu’un assît dessus ;
  • Qu’il y a des morts petits et grands ;
  • Que des livres furent ouverts et un autre livre fut également ouvert : le livre de vie ;
  • Qu’Il y aura une lecture des noms qui sera faite en fonction des œuvres accomplies sur terre,
  • Que seuls ceux qui ont leurs noms inscrits dans le livre de la vie échapperont à l’étang de feu.

La condamnation de cette génération par rapport au jugement

Mathieu 12 :41-42 (LSG 1910) : « Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. »

Dans ce passage biblique, Jésus-Christ donne deux images pour expliquer une réalité spirituelle. Premièrement, Il parle des hommes de Ninive et deuxièmement de la reine de Saba, afin de démontrer à quel point notre génération est insensible aux incessantes interpellations de Dieu.

Les hommes de Ninive écoutèrent la prédication de Jonas et se repentirent comme nous pouvons le lire dans Jonas 3 : 8-10 (LSG 1910) : « Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables ! Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s’il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point ? Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu’il avait résolu de leur faire et Il ne le fit pas. »

La reine de Saba vint de loin pour écouter la sagesse de Salomon alors qu’aujourd’hui l’évangile est prêché un peu partout dans le monde et la Bible est accessible à tous.

Jacques 2 : 13 (LSG 1910) : « Car le jugement est sans miséricorde pour qui n’a pas fait miséricorde. La miséricorde triomphe du jugement. »

Le jugement sera sans pitié, et il n’y aura aucune compassion comme on nous le décrit dans la parabole du riche et Lazare dans Luc 16.20-31.

Peut-on échapper au jugement?

Jean 5 : 24 (LSG 1910) : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. »

Ce passage biblique nous explique qu’il y aura des personnes qui ne viendront point en jugement tout simplement parce qu’elles auront cru en Dieu et à la Parole annoncée par Jésus-Christ. La première condition de ces hommes, était la mort mais, un transfert a été fait de la mort à la vie. Cependant pourquoi devrions-nous tous passer par ce tribunal ? Quel crime avons-nous fait pour mériter d’être jugé par Dieu ?

La réponse se trouve dans le premier livre de la Bible. Dans Genèse 3 on nous raconte un fait important. On nous explique comment le tentateur poussa les premières créatures de Dieu Adam et Eve à désobéir à Dieu en mangeant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, se trouvant au milieu du jardin d’Eden. Cet acte condamnait ainsi tous les êtres humains et la création toute entière à mort. Depuis ce jour, nous sommes devenus des condamnés à mort, je dirais même des condamnés à mort qui s’ignorent.

Jean 5 : 29 (LSG 1910) : « Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. »

Ce passage biblique nous dit que, ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, cette vie que la Bible appelle la « vie éternelle ». La Bible dit également que, ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. Il aurait été correct de dire que ceux qui auront fait le mal devront ressusciter pour la mort et non pour le jugement mais nous comprenons que quand on parle de jugement ici, on fait allusion à la mort éternelle que le commun des mortels appelle « enfer ».

Nous apprenons également de ce passage que, tous les hommes seront jugés selon le bien ou le mal qu’ils auront fait sur terre, tous ceux qui passeront au tribunal de Dieu ne seront jamais justifiés hormis celui qui a un avocat pour assurer sa défense. Comme tous, nous devrons passer par ce jugement. Qui devra donc être notre avocat en ce jour-là ? Serait-ce un ange ? l’un des saints que nous connaissons dans la Bible ? Ou quelqu’un d’autre ? La Bible nous donne un ensemble de réponses.

1 Jean 2 :1 (LSG 1910) : « […] nous avons un avocat auprès du père, Jésus-Christ le juste. ».

Jésus-Christ est donc l’avocat auprès du père qui plaidera notre cause auprès de Dieu, il dira tout haut qu’Il a donné Sa vie pour nous en mourant à la croix, et que Son sang a été versé afin que nous soyons déclarés justes devant Dieu.

Romains 8 :1 (LSG 1910) :« Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. »

Il n’y a plus aucune condamnation pour ceux qui seront trouvés en Lui. Tous ceux qui auront cru en Jésus-Christ et qui L’auront accepté comme Seigneur et Sauveur personnel, peuvent avoir cette espérance qu’ils ne viendront pas en jugement. Puisqu’à la croix, un transfert a été fait ; le poids de nos péchés est tombé sur Lui.

Esaïe 53 :5 (LSG 1910) : « Mais Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui, et c’est par Ses meurtrissures que nous sommes guéris. »

A la croix, quand Dieu regardait Christ, Il nous voyait et aujourd’hui, en nous regardant Il voit Jésus-Christ.

Colossiens 2 :14 (LSG 1910) : « Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et Il l’a détruit en le clouant à la croix ; »

Ainsi, le bien dont Jean 5.29 parle, n’est pas seulement un ensemble d’actes que l’homme s’efforcerait d’accomplir quotidiennement comme donner de l’aumône, être intègre, pardonner, aimer notre prochain, etc. mais c’est d’abord, porter la justice de Jésus comme un vêtement et un parfum de bonne odeur pour Dieu.

« En Jésus notre jour de jugement, a été déplacé de l’avenir vers le passé »


Scott Sauls

La Bible nous enseigne également, que ceux qui seront trouvés en Christ auront le privilège de juger le monde ainsi que les « anges déchus ». Nous passerons de la condition d’inculpés à celle de juge au jour du jugement.

1 Corinthiens 6 :2-3 (LSG 1910) : « Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Et si c’est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements ? Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? Et nous ne jugerions pas, à plus forte raison, les choses de cette vie ?»

Si tu ne reconnais pas avoir reçu Jésus-Christ dans ta vie comme Seigneur et Sauveur personnel, cet article a été écrit spécialement pour toi. Dieu t’aime et Il veut te pardonner de tous tes péchés, afin que tu échappes à ce jour redoutable qui est le jour du jugement. Fais le bon choix en donnant ta vie à Jésus dès aujourd’hui !

Que Dieu te bénisse abondamment !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close