Search

Le ministre de Dieu dans ses relations avec ses pères et ses pairs

Le ministre de Dieu est un être social. Il doit impérativement être relationnel avec ses pères et ses pairs pour permettre au peuple de Dieu de bénéficier de la richesse de la diversité dans la corporation. J’ai récemment entendu un homme de Dieu dire: « Celui qui n’a pas de père, n’a pas de repères et celui qui ne marche pas avec ses pairs, se perd ».

Le ministre de Dieu avec ses pères

On ne vient jamais seul au monde. Il y a toujours un responsable, direct ou indirect, de ta paternité. Celui qui se charge de ta survie et ton avenir. Dans le ministère, des gens ont pris la responsabilité de veiller, s’occuper, administrer, et se sacrifier pour l’œuvre du Seigneur. Ils ont posé les fondements, commencé et ont donné du courage à d’autres. Parmi les ministres de Dieu, il y a des pères, les hommes qui ont beaucoup fait pour l’œuvre de Dieu. Ils méritent du respect, de l’honneur, de l’admiration et de l’affection.

Si le ministre de Dieu est une institution ambulante, les pères sont des bibliothèques ambulantes, des sources d’inspiration et de bénédictions. Naturellement, celui qui t’a conduit au Seigneur, t’a formé et qui te recommande à l’œuvre te faisant accompagner de sa bénédiction, reste ton père quelque soit son âge et ses limites. L’apôtre Paul avait des enfants:

1Timothée 1:2 (LSG): «…à Timothée mon enfant légitime …»

Tite 1:4 (LSG): «… à Tite mon enfant en la commune foi … »

Philémon 1:10 (LSG) : «… mon enfant que j’ai engendré dans les chaînes, Onésime, »

Celui qui n’a pas de père, ne sera jamais un bon père.

Le Ministre de Dieu avec ses pairs

A côté d’une bonne marche avec ses pères, le Ministre de Dieu doit bien marcher avec ses pairs qui sont ses collègues dans le ministère. Par conséquent, il doit vivre la communion fraternelle dans l’esprit de diversité des ministères, de leurs complémentarités et de leurs complexités. Dans 2 Corinthiens 12:4-6 (LSG), l’apôtre Paul parle de:

– Diversité de dons, mais le même Esprit,

– Diversité de ministères, mais le même Seigneur,

– Diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère Tout en Tous.

Le Ministre de Dieu doit vivre avec ses pairs dans une collaboration et une communion fraternelle pure, authentique et biblique, s’il ne veut pas se perdre. De nos jours, les intérêts personnels font que la communion fraternelle et la collaboration deviennent quasiment rares. La notion de la hiérarchie et le compagnonnage dans le ministère posent problème.

Ecclésiaste 4:9 (LSG): « Deux valent mieux qu’un …»

L’apôtre Paul avait ceux qu’il appelait: « Compagnons d’œuvre » (Philippiens 4:3) ; « Compagnons d’activité » (Romains 16:7) ; « Compagnons de voyage » (Actes 19:29), etc. L’apôtre Jean parlera dans Apocalypse 6:11 (LSG) de « Compagnons de service ».

Le Ministre de Dieu doit veiller à marcher avec ses pères et avec ses pairs, s’il veut maintenir le principe de la corporation, de communion fraternelle, de la collaboration, du compagnonnage et surtout s’il veut faire bénéficier l’église de Christ des richesses de la diversité dans l’unité de la corporation.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close