Search

L’homme: un esprit, une âme, un corps.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’homme a été créé, il n’est pas l’effet (ou le produit) d’une évolution comme certains pourraient le penser. Et l’apôtre Paul dans sa lettre aux Thessaloniciens, mentionne clairement les 3 trois dimensions qui composent l’homme. Il dit dans 1 Thessaloniciens 5 : 23 : « Que le Dieu de paix vous sanctifie Lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ ! » Ce texte nous montre que l’homme est composé de trois dimensions qui interagissent ensemble à savoir l’esprit, l’âme et le corps; et les trois doivent être gardées irrépréhensibles. En réalité, l’homme est esprit, il possède une âme et habite un corps.

Dans l’appellation de ces trois parties, il y a un ordre de noblesse que le chrétien devrait respecter; il devrait toujours dire: l’esprit, l’âme et le corps, et pas l’inverse. Par ces trois entités, l’homme peut être en relation aussi bien avec le monde matériel qu’il voit, que le monde spirituel qu’il ne voit pas.

  • L’esprit.

Pour parler de l’esprit, les rédacteurs de la Bible ont utilisé le mot hébreu roua ou le mot grec pneuma pour désigner l’Esprit (de Dieu) et l’esprit (de l’homme). Dans l’homme, l’esprit, c’est cette dimension qui le met étroitement en relation avec l’Esprit de Dieu. C’est ce par quoi nous sommes capables de recevoir en nous l’Esprit même de Dieu et d’entendre ce qu’Il nous dit, ce qu’Il nous fait savoir pour avancer au-delà de ce que nous sommes. L’esprit, c’est donc ce par quoi nous pouvons entrer en relation avec Dieu qui est le créateur de toute chose. Les animaux ne possèdent pas d’esprit. En effet, l’esprit est étroitement lié à l’intelligence, à la sensibilité et à la liberté. La différence essentielle entre l’homme et l’animal, c’est la liberté et la conscience de soi. L’animal est programmé génétiquement pour certains comportements par rapport auxquels il n’a pas de liberté, ni de possibilité de réflexion ou de recul. L’esprit, c’est ce qui en l’homme lui permet d’accéder à une autre dimension, d’accéder directement par sa sensibilité spirituelle à l’Esprit qui est la puissance créatrice de Dieu, et de recevoir un autre message par son intelligence, lui permettant d’orienter dans telle ou telle autre direction son existence.

Par l’esprit, l’homme peut adhérer à une nouvelle programmation de son comportement. L’Evangile est donc une reprogrammation complète de la vie de l’homme. Etre chrétien, c’est prendre l’Evangile comme une nouvelle programmation, pour vivre autrement et accéder à une autre dimension qui ne soit pas celle du terrestre, mais celle de l’amour, du don, de la compassion et du service.

Il faut savoir que pour dominer, l’esprit a besoin de la collaboration de l’âme, qui elle, prend toutes les décisions, y compris celle de se soumettre ou non à l’esprit.

  • L’âme.

C’est le siège de notre raisonnement, de nos sentiment ou émotions et de notre volonté. Pour parler de l’âme, les rédacteurs de Bible ont employé le mot hébreu nèphèsh ou le mot grec psukhê. Quand on examine la manière dont le terme “ âme ” (ou “ âmes ”) est utilisé dans la Bible, on constate qu’il désigne fondamentalement des personnes, ou la vie d’une  personne. Par exemple, quand nous disons que nous allons gagner les âmes pour Christ, en réalité nous faisons référence aux personnes vers qui nous allons prêcher l’évangile. Et pour ce qui est de la vie d’une personne, quand on dit par exemple il a rendu l’âme, c’est justement pour dire que la personne a perdu sa vie comme on peut le lire dans Genèse 35 :16-19 (LSG), à partir du verset 18 : « … et comme elle allait rendre l’âme, car elle était mourante, elle lui donna le nom de Ben Oni; mais le père l’appela Benjamin. Rachel mourut,… » Et dans 1 Rois 17 : 17-23 (LSG), le verset 22 dit : « …l’Eternel écouta la voix d’Elie, et l’âme de l’enfant revint au-dedans de lui, et il fut rendu à la vie… »

Alors l’âme en tant qu’une dimension de l’être est une sorte d’intermédiaire entre l’esprit et le corps. Nos cinq sens informent notre âme (notre raisonnement); c’est à ce niveau-là qu’il y a parfois un combat entre notre âme et notre esprit, car notre esprit fonctionne avec un autre type d’information spirituelle qui est souvent contraire à ce que nos cinq sens  nous disent.

Notre âme doit subir un processus de transformation quotidienne par la Parole de Dieu, pour qu’elle s’aligne à l’esprit, qui est toujours bien disposé et après donner des injonctions justes au corps afin qu’il soit utilisé judicieusement. 

  • Le corps.

C’est l’enveloppe charnelle que nous recevons à la naissance et qui se dégrade au cours des ans. Il est aussi le véhicule de l’âme et de l’esprit. Le corps est ce qui relie l’esprit au monde extérieur. C’est par son intermédiaire que l’esprit en prend connaissance (par les perceptions telles que la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat, le goût). Et c’est en utilisant le corps que l’esprit peut agir sur le monde physique: déplacer des objets, transformer la matière, etc.

Le corps a des besoins qu’il veut satisfaire, pour cela il a besoin de l’accord de l’âme. Romains 6.12 (LSG): « Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises ». Mais le corps est important, il permet de servir le Seigneur:

Romains 6 :13 (français courant): « ne mettez plus les diverses parties de votre corps au service du péché comme instruments du mal. Au contraire, offrez-vous à Dieu, comme des êtres revenus de la mort à la vie, et mettez-vous tout entier a Son service comme instruments de ce qui est juste. »

Romains 12.1 (LSG): « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. »

En plus, c’est dans notre corps que le Saint-Esprit vient habiter lorsque nous acceptons l’œuvre de Christ à la Croix pour nous, quand nous nous repentons de nos péchés et acceptons Son pardon:

1 Corinthiens 6.19 () : «  Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? »

Autre chose à savoir sur le corps est que, même complètement dégradé après la mort, il sera au jour de l’avènement de Jésus, ressuscité sous une nouvelle forme que la Bible appelle le corps incorruptible:

1 Corinthiens 15.42; 44 et 53 (LSG): « Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible; (…) il est semé corps naturel, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps naturel, il y a aussi un corps spirituel. (…) Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. »

Pour travailler pour Dieu, l’esprit a besoin de la collaboration de l’âme et du corps. Ainsi, pour une vie chrétienne équilibrée, les 3 dimensions doivent être en parfaite harmonie.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close