Search

Personne n’est parfait, apprend à faire miséricorde

Spread the love

Exigeants, voilà qui nous sommes. Tous avec des critères différents selon les situations et les personnes et nous demandons souvent la perfection à ceux qui nous entourent. La réalité est que notre attitude est faussée, nous ne pouvons pas exiger autant avec autrui quand nous-même ne le sommes pas ! Si nous savons reconnaître que nous ne sommes pas parfait en tous points, nous devons donc être assez humbles et compréhensifs pour faire miséricorde à notre prochain.

Nous avons tous besoin de miséricorde à cause de nos imperfections

Alors oui, Dieu nous a créés dans la perfection de Son image :

Genèse 1 :26-27 (LSG) « Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. »

Mais dans notre attitude quotidienne, nous ne reflétons pas cette volonté de notre Père de nous voir agir dans Son exacte ressemblance. Notre histoire, nos péchés, nos erreurs et nos attitudes nous rendent imparfaits et nous poussent à être en constant apprentissage pour pallier à nos failles. Sachant cela, et l’appliquant dans notre vie pour nous-même afin de nous pardonner nos erreurs, comment ne pourrions-nous pas le faire pour notre prochain ?

Faire miséricorde à autrui comme nous aimerions qu’on le fasse pour nous

Colossiens 3 : 12 (LSG) « Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. »

La miséricorde c’est quoi ? Selon une définition prise sur internet, c’est la pitié par laquelle on pardonne au coupable. Je me permettrais d’enrichir cette définition par d’autres notions retrouvées sur le site église.catholique.fr mentionnant que l’on nomme ainsi l’attitude profonde de l’être, caractérisée par la disposition d’amour au pardon. La sensibilité à la misère et à la souffrance d’autrui et à une bienveillance fondamentale vis à vis du prochain. De plus, la miséricorde est un des aspects qui caractérise la bonté de notre Père envers nous.

Faisons preuve de compassion et de compréhension envers ceux qui traversent sûrement les mêmes zones d’ombres que nous. Notre parcours avec Christ nous a énormément ouvert les yeux sur nos manquements, mais également sur nos potentialités et le parcours sinueux qui nous attend pour les manifester pleinement ; utilisons cette connaissance pour apprendre et faire miséricorde à autrui, sans jugement, mais avec énormément d’amour, de compréhension et d’humilité.

La miséricorde peut changer les autres

Notre attitude peut initier des changements. Nous ne pouvons pas parler de la miséricorde de notre Père envers nous, la prôner comme un trait de caractère indissociable à Sa bonté et à la marche que nous entreprenons avec Christ, si nous-même, dans notre quotidien et dans notre attitude, nous ne l’appliquons pas.

Nous avons la possibilité d’apprendre à faire miséricorde, et à partager l’importance de ce trait de caractère à autrui, en étant un exemple régulier et constant des changements et des bienfaits que cela apporte quand nous acceptons autrui tel qu’il est et que nous renonçons au jugement.

Laissons à Dieu la possibilité de changer des personnalités et des cœurs en étant juste Ses parfaits instruments, ce qui de toi à moi est déjà un magnifique cadeau. Ne négligeons pas l’impact que nous pouvons avoir par de simples actes.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close