Search

Pourquoi regarder l’épreuve comme un sujet de joie ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’épreuve peut être définie comme étant une expérience ayant pour but de faire connaître la valeur d’une chose ou d’une personne. Elle peut être considérée comme un test de passage à un niveau plus élevé pour le chrétien. L’épreuve, quel que soit le contenu, est bonne en soi et nécessaire. En effet, pour ceux qui la supportent victorieusement, elle est une cause d’affermissement et de progrès spirituels à tous égards.

Pour le peu que je sais de Dieu, c’est qu’Il est toujours fidèle ! Il ne permettra pas que nous soyons tentés ou éprouvés au-delà de nos forces. Il a déjà préparé le moyen de nous en sortir. Croyons-le et attachons-nous à cette Parole.

Jacques 1 : 2 -4 (LSG) « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. »

A travers ces versets, lorsqu’on les regarde de près, l’on pourrait trouver quelque chose de bien paradoxal. Le passage nous exhorte à considérer ou à regarder les diverses épreuves comme un sujet de joie complète. Tu conviens avec moi qu’aucune épreuve, quelle que soit sa taille ou sa durée n’a jamais été une source ou un sujet de réjouissance de prime abord. Au contraire l’épreuve faire pleurer, elle peut être considérée comme un véritable désert.      .

Bien-aimés dans le Seigneur, nous devons retenir que notre Seigneur n’envoie pas l’épreuve pour nous anéantir mais plutôt pour forger notre caractère, nous rendre davantage semblables à Lui et nous faire grandir dans notre marche chrétienne. Remarquons qu’à l’école, on soumet les élèves à des épreuves/tests pour évaluer leur niveau afin de juger s’ils sont aptes à passer en classe supérieure. D’ailleurs, un élève qui ne fait pas de tests ou qu’on n’évalue pas devrait bien s’inquiéter. Assurément, le professeur le sait tellement médiocre qu’il ne veut pas gâcher son temps en se donnant du travail à préparer le test et à corriger les copies. Il en est de même pour le chrétien, car nous sommes enseignés pour que nous appliquions au temps convenable ce que nous avons appris.

Réjouissons-nous donc lorsque le Seigneur nous éprouve. En réalité, c’est parce qu’Il veut nous faire passer à un autre niveau mais également parce qu’Il nous considère et veut nous faire du bien en rapport avec Son plan pour nos vies. La marche avec le Seigneur n’est pas bien différente et puisqu’elle est basée essentiellement sur la foi en Dieu, il nous faut grandir dans cette foi et gravir les niveaux pour espérer aller plus haut à l’école de Jésus-Christ.

Ce n’est pas facile, car nous sommes diversement éprouvés mais n’oublions pas une chose ; même dans l’épreuve, Dieu est avec nous. Ne laissons plus l’amertume nous envahir et le découragement être notre. Soyons au contraire remplis de joie même dans l’épreuve ; c’est bien là une manifestation même de notre foi en Dieu, de notre foi en Sa capacité à nous délivrer de la plus délicate des situations.

Soyons sûrs d’une vérité : le Seigneur ne nous éprouve pas au-delà de nos limites et ne permettra pas que nous traversions une épreuve sans nous donner la force pour l’affronter.

1 Corinthiens 10 :13 (LSG) « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation Il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close