Search

Que se passera-t-il après ma mort?

Que va-t-il se passer quand je vais expulser consciemment mon dernier souffle et que mon cœur va soudainement s’arrêter de battre? Parce que c’est le fameux moment, celui qui nous est tous commun et destiné. Le drame est que nous semblons tous vouloir « ignorer » comme pour exorciser cette peur inconnue du dernier voyage sans retour.

Bon techniquement comment cela va se passer ?

Selon La Parole de Dieu, quand cette tente de chair et de sang, celle qui vous abrite va cesser d’être et va donc mourir, on devrait ne rien sentir, cela sera comme enlever le manteau de votre chair. Vous laisserez, abandonnerez cette enveloppe allongée sur le sol et vous partirez pour un meilleur endroit. Oui, nous partirons auprès de Lui pour toujours. La mort n’est pas une finalité, c’est un changement pour le meilleur.

«Nous savons, en effet, que si notre habitation terrestre, qui n’est qu’une tente, est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’œuvre de Dieu, une habitation éternelle qui n’est pas faite par la main de l’homme. Et nous gémissons dans cette tente, avec l’ardent désir de revêtir notre domicile céleste, puisque, après avoir été ainsi revêtus, nous ne serons pas trouvés nus. En effet, nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons non pas nous dévêtir, mais au contraire nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. Et celui qui nous a préparés pour cela, c’est Dieu, qui nous a donné le gage de l’Esprit. Nous sommes donc toujours pleins de confiance et nous savons que, tant que nous habitons dans ce corps, nous sommes loin de notre patrie, loin du Seigneur, car nous marchons par la foi et non par la vue. Oui, nous sommes pleins de confiance et nous aimerions mieux quitter ce corps pour aller vivre auprès du Seigneur. C’est aussi pour cela que nous nous efforçons de lui être agréables, soit que nous vivions dans ce corps, soit que nous le quittions. En effet, il nous faudra tous comparaître devant le tribunal de Christ afin que chacun reçoive le salaire de ce qu’il aura fait, bien ou mal, alors qu’il était dans son corps.» 2 Corinthiens 5:1-10

Le Seigneur ne parle pas de nos dépouilles comme des corps morts, mais endormis, parce que cela est temporaire et qu’un jour, Il nous réveillera et nous ressuscitera dans la gloire, exactement comme Jésus.

Je sais que cela n’est pas le sujet le plus joyeux à aborder même parmi les chrétiens. En fait, si on fait un sondage, la plupart ne savent pas et préfèrent parler de la vie éternelle… Sauf que quand satan arrive et nous attaque dans la maladie, les problèmes, les circonstances qui menacent notre vie, nous paniquons et avons peur de perdre notre vie.

«En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde Ma Parole, il ne mourra jamais.» Jean 8:51

Question : si vous avez fait de Jésus le Seigneur de votre vie, la seule mort est normalement derrière vous ? N’êtes-vous pas une nouvelle créature ? Notre ancienne nature rebelle et pécheresse n’est-elle pas morte ?

«Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.» 2 Corinthiens 5:17

Jésus a été notre substitut, Il a souffert la mort pour que nous n’ayons plus à passer par là, de ce fait en acceptant Christ, nous sommes morts à nous-mêmes et pour beaucoup, le processus n’est pas terminé, pas totalement. Comment tuer ce qui est déjà mort ? Est-ce Christ qui vit en vous ? Si ce n’est plus moi qui vis mais Christ en moi, alors je n’ai rien à craindre.

«Toutefois, Celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’Il a soufferte. Ainsi, par la grâce de Dieu, Il a connu la mort pour tout être humain. En effet, Celui pour qui et par qui toute chose existe voulait conduire à la gloire beaucoup de fils; Il lui convenait donc de qualifier parfaitement par des souffrances l’auteur de leur salut. De fait, Celui qui procure la sainteté et ceux qui en bénéficient ont tous une seule et même origine, c’est pourquoi Il n’a pas honte de les appeler Ses frères lorsqu’Il dit: J’annoncerai Ton nom à mes frères, je Te célébrerai au milieu de l’assemblée. Et encore: Je me confierai en Lui. Et enfin: Me voici, Moi et les enfants que Dieu M’a donnés. Puisque ces enfants ont en commun la condition humaine, Lui-Même L’a aussi partagée, de façon similaire. Ainsi, par Sa mort, Il a pu rendre impuissant celui qui exerçait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et libérer tous ceux que la peur de la mort retenait leur vie durant dans l’esclavage.» Hébreux 2:9-15

Saisissons la réalité de notre immortalité, afin que l’ennemi n’ait plus de pression sur nous et ainsi nous ne serons plus freinés, empêchés par nos doutes et peurs. Nous avançons victorieux dans cette vie pour accomplir notre mission, celle de notre Roi !

« il est mort pour nous afin que, vivants ou morts, nous entrions ensemble, avec lui, dans la vie.»1 Thessaloniciens 5:10

À lire aussi : 1Thessaloniciens 4.13-19 ; 2Timothée 2.11.12

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close