Search

Quel est mon rôle dans l’accomplissement des desseins de Dieu pour ma nation ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Beaucoup de chrétiens ne se posent sans doute pas cette question, simplement parce qu’ils se sentent petits et incapables de changer quoi que ce soit dans leur nation, parce qu’ils n’occupent aucune position d’influence dans leurs pays et qu’en même temps ils ont un déficit de compétence comme c’était le cas de Gédéon qui pouvait dire: « …Ah ! Mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père » (Juges 6.15 LSG).

D’autres par contre s’attendent à recevoir une directive de la part de Dieu ou un soutien de la part des hommes afin d’entreprendre quelque chose. Pendant que les hommes s’attendent à une intervention divine quand la déchéance morale et l’injustice s’installent dans une nation, Dieu de Son côté cherche également un intercesseur comme nous pouvons le voir en lisant Ezéchiel 22. 29-30 (LSG) « Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l’indigent, foule l’étranger contre toute justice. Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant Moi en faveur du pays, afin que Je ne le détruise pas; mais Je n’en trouve point. »

Ce passage biblique est la preuve que nous avons un rôle important à jouer dans l’accomplissement des desseins de Dieu pour notre nation; mais est-ce que notre rôle ne se limite qu’à la prière d’intercession ou il peut s’étendre à autre chose ?

Nous devons tout d’abord reconnaître que le Seigneur a formé toutes les créatures de cette planète avec leurs particularités propres. Avant de construire un bâtiment, les architectes demandent: «A quoi servira-t-il ? Comment sera-t-il employé ? » Son utilisation influencera sa construction. Avant de former la nation ou tu te trouves, Dieu a non seulement décidé du rôle que ta nation jouerait dans l’histoire de l’humanité mais également du rôle qu’Il souhaite te voir accomplir dans celle-ci. Tout comme Israël devait voir naître le Seigneur Jésus afin d’être la nation qui porterait l’Évangile au monde entier, ton pays aussi a un rôle à jouer dans le plan parfait de Dieu et qu’Il accomplira certainement en passant par des hommes et des femmes qu’Il veut utiliser. C’est pourquoi dans certaines Eglises de Chine, on accueille les nouveaux membres en disant: « Maintenant, Jésus a deux nouveaux yeux pour voir, deux nouvelles oreilles pour entendre, deux nouvelles mains pour aider les autres et un nouveau cœur pour les aimer. »

Dans cet article, nous allons nous inspirer de la vie de Néhémie afin de comprendre comment un homme peut à lui seul influencer toute la destinée d’un peuple. En effet, Néhémie n’était pas un homme très important et aussi pas très connu. Il était un juif en exil et échanson du roi. Il est devenu très célèbre à partir du moment où il a pensé soutenir les guerres de l’Eternel. Dieu a souvent choisi de se servir des hommes faibles, afin de manifester Sa puissance en eux.

Avoir un fardeau pour sa nation.

Néhémie 1. 2 –4 (LSG): « Hanani, l’un de mes frères, et quelques hommes arrivèrent de Juda. Je les questionnai au sujet des juifs réchappés qui étaient restés de la captivité, et au sujet de Jérusalem. Ils me répondirent: ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l’opprobre; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu. Lorsque j’entendis ces choses, je m’assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux. »

Le fardeau de Néhémie vint à partir du moment où il entendit les mauvaises nouvelles concernant la destruction des murailles de Jérusalem, sa ville natale. Il s’est senti interpellé par Dieu. Cela changea son attitude, lui qui était dans la maison du roi avec toute l’ambiance du palais royal. La situation malheureuse de sa ville natale pesa plus que l’atmosphère chaleureuse de la maison royale où il se trouvait.

Le fardeau qui grandit dans un cœur impose un comportement à adopter. Néhémie se sentait désormais responsable de cette situation, ayant reçu la charge du bien-être de la ville de Jérusalem, qui dépendait désormais du comportement qu’il allait afficher ainsi que de la décision qu’il allait prendre. Quel comportement ou quelle décision prends-tu aujourd’hui quand un fardeau naît dans ton cœur ? Dieu déposera des charges dans ton cœur afin que tu puisses faire tout ce qui est en ton pouvoir pour trouver une solution. Si Néhémie n’avait pas réagi de sorte à résoudre cette situation, soit Dieu la confierait à une autre personne, soit les murailles de la ville resteraient dans cet état lamentable. Mais pour cette tache précise, la personne la mieux qualifiée était Néhémie; car placé stratégiquement dans la maison du roi pour obtenir l’aval et ayant reçu toutes les qualités requise pour cela.

A toi dont un ou plusieurs fardeaux ont déjà été placés dans ton cœur, Dieu attend que tu puisses prendre des décisions qui s’imposent. Le fardeau de Néhémie le conduisit dans plusieurs jours de jeûne et prière. Quelle que soit l’entreprise que tu veux mener, la prière, parfois avec le jeûne, demeure indispensable. Tu dois te présenter devant le Seigneur pour recevoir les directives nécessaires, chercher le soutien spirituel, matériel et financier, la provision et la protection dont tu auras besoin.

Partager son fardeau.

Après avoir eu l’idée du travail à faire, Néhémie va maintenant présenter sa mission aux autres: celle de reconstruire la muraille. Il va attirer leur attention en présentant l’état dans lequel se trouvent les choses et il le fit en deux étapes comme nous pouvons le lire dans Néhémie 2 :17 (LSG). Premièrement, il leur fait voir la honte, la désolation dans laquelle ils se trouvaient en disant: « Vous  voyez le malheureux état où nous sommes, Jérusalem est détruite.. » et deuxièmement, il leur fit aussi savoir l’avantage qu’ils auront en se relançant dans cette entreprise: « nous ne serons plus dans l’opprobre (honte) ».

Il est à noter que dans l’ancien temps, toutes les villes importantes étaient clôturées; c’était une protection contre les envahisseurs. Donc, Jérusalem était sans protection; d’où l’urgence de rebâtir la muraille. Comme à tout prix, Néhémie voulait que son fardeau devienne celui des juifs il finit par l’expliquer clairement aux autres avec les arguments solides : c’est cela la communication. Partant du dicton « ce qui se conçoit mieux s’annonce clairement et les idées viennent aisément », savoir prendre un fardeau et le transmettre de façon que cela devienne celui de ton auditoire, c’est là l’art de communiquer. Il faut que les autres comprennent comme l’on a compris, qu’ils sentent comme l’on a senti, qu’ils soient comme l’on est, qu’ils soient motivés comme l’on est motivé. Une fois cette étape franchie, c’est déjà un point de gagné dans la suite de la mission.

Poser des actions concrètes.

Néhémie fit voir au peuple comment la bonne main de Dieu était sur lui et les paroles du roi à lui adressées. Car en effet, qu’est-ce qui pouvait dire à ce peuple que cette entreprise périlleuse allait arriver à terme, vu leur situation d’assujettis ? Il a fallu leur faire voir d’abord par son témoignage, que Dieu était dans cette affaire et que le roi avait donné son aval; cela fait naître la confiance et la foi dans les cœurs; il les emballa en leur disant: « levons-nous et bâtissons » (Néhémie 2 :18 LSG).

Un leader est celui qui encourage, motive et suscite ou communique la foi aux autres. Dès lors, le fardeau de Néhémie était devenu celui de tout le monde car la Bible dit: « ils se fortifièrent dans cette bonne résolution ». Ils trouvèrent cette résolution bonne et y adhérèrent. Ayant influencé et encouragé les autres dans sa vision, c’était déjà la victoire. Ainsi, il ne porterait plus seule la charge, il la porterait désormais avec d’autres. D’où il y a association d’idées, d’énergies et de potentialités pour une seule cause.

Le fait que Néhémie ait encouragé le peuple qui devait travailler avec lui montrait qu’il croyait en eux et était en train de faire sortir le meilleur de ce qu’il y avait en eux. Cela a suscité la motivation et les a honorés au point que le peu qui était leur a servi à contribuer à sa mission. Ce peuple voyait en Néhémie leur espoir, du fait qu’il comprenait que grâce à lui, leur ville natale serait reconstruite, et il serait en sécurité et libéré de l’opprobre. Néhémie a récolté ce qu’il a semé: il a planté l’encouragement au peuple, il a moissonné, l’apport de tous et le succès du travail qu’il était venu accomplir.

Toutefois, tu ne dois pas perdre de vue que quelle que soit la mission divine, elle ne manquera pas d’opposition. D’ailleurs, le diable combat toute vision venant de Dieu et l’opposition prouve que l’affaire est de Dieu et qu’elle est sur la bonne voie. Un homme de Dieu disait: « si ton travail, ton œuvre ne connaît ni n’a pas connu de combat, c’est qu’il y a quelque chose qui ne marche pas et cela est un danger. Montre-moi une affaire beaucoup combattue et je montrerai celle qui vient de Dieu. »

Sois richement béni !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close