Search

Quelle attitude avoir en attendant le mariage ?

Quelle attitude avoir en attendant le mariage ? Bonne question. Certains ont peur d’autres ont hâte et d’autres encore ne ressentent rien… Ils attendent.

J’ai à cœur de te dire dans cet article que l’échec des autres n’est pas ton échec. Si le couple de tes parents bat de l’aile et qu’ils ne s’aiment plus, cela ne veut pas dire que ton mariage sera identique. Si tous tes frères et sœurs ont divorcé ou sont malheureux en couple, cela ne veut pas dire que tu seras malheureux toi aussi en couple. Aie confiance en Dieu, Il sait très bien qui est cette personne qu’Il a préparée pour toi. Fais taire tes peurs et avance avec confiance.

Oui, cette personne n’aura peut-être pas tous TES critères humains ; elle ne correspondra peut-être pas à TES critères mais sûrement aux critères de Dieu. A toi de voir si tu veux que ton mariage soit une bénédiction avec Dieu ou une malédiction avec TES critères.

Avant de te lancer dans une vie à deux, identifie tes blessures personnelles, accepte-les et laisse Dieu les apaiser pour t’apprendre à aimer comme Il aime :

« L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » (1 corinthien 13.4 à 7)

De même, cette personne que Dieu a préparée pour toi t’aimera, te supportera, t’aidera et ensemble, vous ferez de grandes choses pour la gloire de Dieu.

Le célibat n’est pas un état définitif, sauf bien sûr pour ceux qui y sont appelés et qui en ont reçu le don selon la souveraineté de Dieu (1 Corinthiens 7:7 BDS). Sinon, il est censé être un état de transition, d’attente des épousailles, car la volonté de Dieu en créant l’homme et la femme, est qu’ils soient « unis dans les liens sacrés du mariage » : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul : Je lui ferai une aide semblable à lui. » (Genèse 2:18 LSG).

Choses à éviter pendant le temps d’attente

Jeune homme ou jeune fille, si tu pries pour te marier, si tu demandes à Dieu de te préparer pour une jeune fille ou un jeune homme, si tu pries pour cette bénédiction, alors comporte-toi comme quelqu’un qui a reçu une réponse de la part de Dieu. Certes, la réponse n’est encore que spirituelle et peut-être pas encore visible et physique mais « nous marchons par la foi et non par la vue » (2 Corinthiens 5:7).

Alors arrête de te comporter n’importe comment. Ne monte pas à l’avant de la voiture de ce frère, ne mange pas au restaurant avec cette sœur, ne reste pas une fois le soleil couché chez ce frère, ne masse pas ce frère ou ne te retrouve pas dans des situations compromettantes. Ne te comporte pas comme si tu étais en couple avec lui au point de laisser des doutes et des suspicions s’installer ; ne joue pas à certains jeux réservés aux amoureux. Mets un terme à ça de suite !!!

Comporte-toi correctement ; où as-tu vu dans la bible une telle complicité homme-femme non mariés ?

Ne viens pas dire cette fille est juste « une sœur en christ » quand elle passe la nuit chez toi et que tu vas la chercher chez ses parents. Tiens ton corps. N’es-tu pas un enfant de Dieu ? Alors ne te comporte pas comme les jeunes de ce monde. Arrête les sourires complices avec cette sœur, les blagues que vous êtes seuls à comprendre. Comment veux-tu que Dieu te réponde si tu ne laisses aucune place dans ta vie pour celui ou celle pour qui tu pries, celui ou celle qui te rendra heureux ? Tu ne fais que retarder ta promesse. Attends patiemment. Quelle jeune femme voudra être avec toi si elle te voit toujours avec cette même sœur ? Quel jeune homme voudra de toi pour épouse si ta réputation et tes actions t’ont précédées ?

Quel comportement avoir pendant l’attente ?

Le célibat est un moment d’attente important dans notre vie mais ce n’est pas le seul. Nous passons beaucoup de temps à attendre quelque chose qui tarde à venir : la naissance d’un enfant, nous attendons le retour de celui qui est parti en voyage, nous attendons de trouver du travail, nous attendons de retrouver la santé, nous attendons d’avoir fini la construction de notre maison, nous attendons notre avion, l’époux attend que son épouse soit prête pour s’unir à elle, nous attendons la venue des beaux jours, et finalement nous attendons la mort.

Soyons d’excellents disciples. En effet, gérer la solitude et l’attente, cela s’apprend. Profite de ton célibat tant qu’il dure, pour faire ce que tu as envie de faire et que tu pourrais avoir du mal à faire quand tu seras marié. Va au cinéma, fais la grasse matinée, apprends à cuisiner et à coudre, pars en voyage, fréquente les endroits où tu peux te ressourcer spirituellement, visite les malades, occupe-toi des pauvres et prend du temps pour prier et étudier la bible, mets-y toute ton ardeur.

Dans l’attente, attend avec foi ; Dieu est à l’œuvre, Il te répondra. N’oublie pas : « Celui qui trouve une femme trouve le bonheur ; c’est une grâce qu’il obtient de l’Éternel. » Proverbes 18:22

Voici un verset assez important en ce qui concerne le rôle d’une femme dans le mariage. Et je voudrais que chaque femme se l’approprie, et que chaque homme le comprenne et travail en conséquence. Sois patient ou patiente et comporte toi comme quelqu’un qui croit que Dieu a répondu à sa prière et que son exaucement est en route.

Que ton célibat soit un épanouissement et ton mariage une bénédiction.

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close