Search

Qui est votre véritable ennemi ?

Tant que les hommes vivront en société, entretenant des relations les uns avec les autres, il y aura toujours des frustrations, des conflits qui peuvent naître. Sans le vouloir ou pas, des gens vous ont peut-être blessé ou frustré. Vous avez peut-être même eu à rencontrer des gens qui étaient simplement méchants à votre égard et cela sans aucune raison. En tant que chrétiens, vous avez peut-être été persécuté par des parents et des amis. Et ces personnes ont basculé dans la catégorie de vos « ennemis ». Mais savez-vous qui est votre véritable ennemi ?

Le diable est votre véritable ennemi

1 Pierre 5 :8 (Louis Segond) « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera »

Ce verset l’appelle notre adversaire, c’est-à-dire qu’il y a un challenge et donc un enjeu. Dès qu’une personne naît de nouveau, elle rentre automatiquement dans un combat. Dans le monde physique, la plupart du temps, vous ne verrez rien, même s’il peut y avoir des attaques physiques du diable. Mais dans le monde spirituel, c’est un véritable combat. Et l’enjeu, c’est votre âme.

Le diable va utiliser toutes les stratégies à sa disposition pour vous détourner de la foi et une de ses stratégies est de se servir des gens pour vous blesser, vous décourager et vous pousser à abandonner votre foi. Les gens qui se liguent contre vous sans raison, qui vous persécutent et vous maltraitent ne constituent pas en réalité vos ennemis. Nous devons apprendre à voir au-delà des personnes charnelles que nous avons devant nous, pour percevoir derrière elles, notre véritable ennemi, le diable.

Ephésiens 6 :12 (Louis Segond) « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

Si vous voulez lutter contre les personnes qui vous font souffrir, vous vous trompez de combat. La Parole de Dieu nous montre clairement ceux contre qui nous devons lutter. Il est très important pour tout enfant de Dieu de comprendre clairement ce principe afin de ne pas se laisser distraire par l’ennemi. Le Seigneur Jésus nous a enseigné la bonne attitude à adopter en face de nos ennemis en la chair, c’est-à-dire les personnes : Matthieu 5 :44 (Louis Segond) «Mais moi, je vous dis : Aimez nos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et vous persécutent »

Résistez !!!

Ephésiens 6 : 13 (Louis Segond) « C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté »

1 Pierre 5 : 9 (Louis Segond) « Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde »

Vous devez résister ! Quand vous priez pour ceux qui vous maltraitent, vous résistez. Quand vous refusez d’abandonner votre foi malgré les persécutions, vous résistez. Votre foi doit être ferme. Dans la suite du chapitre d’Ephésiens 6, La Parole de Dieu nous cite les armes que Dieu met à notre disposition dans ce combat contre l’ennemi de nos âmes : la vérité pour ceinture, la cuirasse de la justice, le zèle que donne l’évangile de paix pour chaussures, le bouclier de la foi, le casque du salut et l’épée de l’Esprit qui est La Parole de Dieu. Chaque élément de cette armure est nécessaire.

La résistance dans ce contexte n’est pas à voir uniquement comme une défense contre les assauts du diable. Nous ne nous défendons pas contre lui quand nous annonçons l’évangile avec zèle. Nous l’attaquons ouvertement. Il est certes vaincu, mais aucune de nos actions ne peut l’anéantir totalement maintenant. Dieu s’en chargera dans la suite des temps. Tout ce que nous pouvons faire, c’est de nous revêtir de notre armure et marcher dans cette victoire que Christ nous a déjà donné à la croix. En cela, nous lui résistons et lui rappelons constamment sa position de vaincu, en attendant la fin de toutes choses.

Par-dessus tout, priez en tout temps. Restez en communion avec Dieu. Il est vrai qu’il est impossible de prier chaque jour, 24 h sur 24. Mais vous pouvez demeurer dans une disposition de prière, conscients que vous transportez désormais en vous, à chaque instant et partout, le précieux Esprit de Dieu.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close