Search

S’isoler après une déception, quels en sont les dangers ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Lorsqu’on a été blessé ou déçu par autrui, on a cette habitude de se renfermer sur soi-même et de se distancier des autres. C’est un réflexe tout à fait naturel et logique. On se forge ainsi une carapace pour nous séparer des autres. Et pourtant, plus le temps passe, plus cette carapace augmente de hauteur et d’épaisseur. Les gens ont de plus en plus de mal à nous aborder, à nous parler, à communiquer avec nous. Résultat : on mène une vie solitaire, loin de tous.

La solitude : quels dangers possibles ?

Au début, cela pourrait nous convenir. On se sent à l’abri de l’hypocrisie et de la méchanceté des hommes. Malheureusement, cela ne dure pas longtemps car la solitude se fera progressivement ressentir. Nous éprouverons un manque d’amour, d’affection, de chaleur humaine, de compagnie et de moments conviviaux… à tel point que cela pourrait très vite se retourner contre nous.

Certes, certaines relations humaines sont dévastatrices, mais la solitude l’est encore plus. Quand on s’isole du monde, on se prive de pleins de choses. On ne peut plus ressentir ce bonheur de partager des fous rires jusqu’à en avoir mal au ventre. On ne ressent plus cette merveilleuse sensation d’avoir quelqu’un sur qui s’appuyer en tout temps et en toutes circonstances. On n’a plus personne avec qui partager notre joie, notre peine, nos doutes et nos peurs ; on doit les supporter tous seuls. On n’a plus cette chance de partager de moments agréables en famille, avec les amis, avec les collègues, etc.

La solitude est dangereuse. Elle ne montre pas ses griffes immédiatement, mais elle nous affaiblit progressivement sans que l’on s’en rende compte. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le fait de s’isoler des autres nous rend encore plus vulnérable et malheureux.

Qu’en pense Dieu ?

Dieu Lui-même l’a déjà dit dans Ecclésiaste 4 : 9-12 (LSG) «  Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon ; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever ! De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud ; mais celui qui est seul, comment aurait-il chaud ? Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister ; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement. »

Il est beaucoup plus facile de surmonter les problèmes à plusieurs qu’en étant seul. Les réussites sont beaucoup plus belles lorsqu’elles sont savourées à plusieurs plutôt qu’en étant seul. Autrement dit, l’isolement et la solitude nous empêchent d’être heureux, de nous épanouir et de profiter pleinement de notre vie.

Peu importe les coups que l’on a pu recevoir, peu importe les trahisons dont on a été victime ; s’isoler du monde n’est jamais la solution. Nous pouvons prendre du recul, nous remettre en question et essayer de relativiser. On peut mettre de la distance pendant un petit moment pour se donner le temps de réfléchir et d’alléger notre cœur. Par contre, cela ne devrait jamais durer longtemps. Une fois le cœur plus léger et les rancunes oubliées, nous devons rétablir les liens et profiter de la présence des gens que Dieu a mis autour de nous. Car souvenons-nous de ceci : l’isolement nous rendra encore plus faible…!


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

  1. Très beau texte! Parfois il est bon de se le faire rappeler, Dieu est là en nous tous et l’isolement nous empêche d’être en contact avec notre Dieu d’amour!
    Bravo pour ton beau texte Malala!

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close