Search

Sois un arbre planté près d’un cours d’eau !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Notre Seigneur est glorifié quand nous portons beaucoup de fruits. C’est pour cela que nous avons été sauvés: pour manifester qui Il est ! Comment donc être un arbre planté près d’un cours d’eau ? Ensemble découvrons-le dans cet article.

Médite la Parole du Seigneur !

Psaume 1 :2-3 (Louis Segond révisé) Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel et qui médite sa loi jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un cours d’eau, qui donne son fruit en son temps. Et dont le feuillage ne se flétrit pas: tout ce qu’il fait réussit.

L’une des premières choses que nous devons faire quand nous voulons être cet « Arbre planté près d’un cours d’eau », c’est de méditer la Parole du Seigneur. Le Seigneur attend que nous portions des fruits mais comment pourrions-nous porter des fruits quand nous ne sommes pas enracinés à l’endroit où nous sommes plantés?

Dans ce passage, il s’agit de se nourrir quotidiennement de la Parole de Dieu. Comme un arbre a besoin d’être nourri d’éléments riches afin d’évoluer et de porter de bons fruits, tel nous aussi devons-nous nourrir et la source de notre nutrition n’est que la Parole de l’Eternel. C’est là que se trouve tout ce dont nous avons besoin pour arriver à maturité. L’arbre qui produit les bons fruits est celui dont les racines sont enfouies, parce que c’est en profondeur que l’on trouve les bonnes choses qui sont nécessaires à sa croissance. En superficie, l’érosion, le vent et la pluie ont tout emporté; il ne reste plus rien de bon. Il faut donc aller en profondeur en étendant les racines vers le cours d’eau près duquel il est planté.

Il en est de même pour nous; quand nous restons à la surface, nous n’avons pas ce qu’il nous faut réellement pour produire de bons fruits que le Seigneur attend de nous. Il nous faut donc méditer la Parole jour et nuit comme le dit le psalmiste et y plonger toute notre attention.

C’est dans l’intimité que nous sommes changés; c’est là que s’opèrent tous les changements qui feront de nous les arbres dont le feuillage ne se flétrit pas. C’est près du courant d’eau que nous sommes hydratés fois après fois ! Alors continue par méditer Sa Parole; plonges-y toute ton attention, va en profondeur afin d’être enraciné comme il le faut et porter du fruit.

Confie-toi en l’Eternel !

Jérémie 17 :7-8 (Louis Segond révisé) Béni soit l’homme qui se confie en l’Eternel et dont l’Eternel est l’assurance. Il est comme un arbre planté près d’un cours des eaux et qui étend ses racines vers le courant. Il ne voit pas venir la chaleur et son feuillage reste verdoyant. Dans l’année de la sécheresse, il est sans inquiétude et il ne cesse de porter du fruit.

Celui qui se confie en l’Eternel est comparé à un arbre qui a étendu ses racines vers le courant d’eau et qui par conséquent n’a pas peur de la chaleur. Et c’est que nous devons faire: nous confier en l’Eternel. A travers ce passage on comprend que la sécheresse ne manque pas mais l’arbre n’a pas peur d’affronter cette saison parce qu’il est planté près d’un courant d’eau.

Psaume 91 :1 (Louis Segond révisé) Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-Puissant.

C’est de la même chose que nous parle ce Psaume; quand nous nous confions en l’Eternel, nous ne redoutons aucun danger. Nous savons que nous sommes dans de bonnes mains et quoiqu’il advienne, rien ne pourra empêcher notre croissance. Même au temps de sécheresse, nous pouvons porter du  fruit.

L’Eternel est pour nous une haute retraite et se confier en Lui revient à compter uniquement sur Sa grâce; à se soumettre totalement à Sa volonté. Il est le maître des temps et des circonstances; rien n’échappe à Son contrôle et Il détient toute chose entre Ses mains. Nous devons prendre cette assurance que le Seigneur est le seul refuge dont que avons et nous reposer entièrement sur Lui.

Quand nous nous inquiétons, nous sommes improductifs; tout ce que nous faisons c’est de nous plaindre tout le temps et nous ne servons plus à grand chose: nous devenons égoïstes et tournés uniquement vers les difficultés. Apprenons à nous confier totalement en Lui afin de ne jamais arrêter de porter du fruit: chose pour laquelle nous avions été enrôlés.

Ezéchiel 47 :12 (Louis Segond révisé) Sur le torrent, sur ses bords, de chaque côté pousseront toutes sortes d’arbres fruitiers. Leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne s’épuiseront pas. Ils donneront des primeurs tous les mois parce que ses eaux sortiront du sanctuaire. Leurs fruits serviront de nourriture et leurs feuilles de remède.

Jean 7 :38-39b (Louis Segond révisé) Celui qui croit en Moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. Il dit cela de l’Esprit qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en Lui.

Le Seigneur nous fait savoir que quand nous sommes en Lui, des fleuves d’eau vive coulent de notre sein et Il parle du Saint-Esprit qui habite en nous. Aujourd’hui, nous n’avons pas à chercher le cours d’eau près duquel nous serons planté parce qu’il existe déjà en nous qui croyons.

Dans le passage tiré du livre du prophète Ezéchiel, nous voyons que ce qui fait que les arbres porteront du fruit en tout temps c’est que les eaux sortiront du sanctuaire; de la maison de Dieu. Nous sommes le temple de Dieu et Son Esprit habitant en nous, nous devons laisser ces eaux vives couler en nous et nous transformer à la gloire de Dieu.

Tu es un arbre planté près d’un cours alors laisse le Saint-Esprit qui habite en toi te révéler ton identité; cette puissance qui est en toi. Médite la Parole et confie-toi davantage au Seigneur; cherche totalement Sa face pour que cette puissance puisse se manifester et que tes fruits servent de nourriture et de remède, comme ton Maître l’attend de toi.

Sois béni(e) !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close