Search

Trois ingrédients pour croître spirituellement

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Si dès le commencement nous avions eu cette conception humaine et rationnelle de ce qu’est la croissance spirituelle, nous aurions tout simplement saisi que nous avons pris un faux départ. Et gloire à Dieu, il est temps de remettre les pendules à l’heure. Le prophète Joël Francis TATU pouvait dire en ces termes : « Nous n’avons pas tous le même âge en esprit. Il y a des enfants, des jeunes et des vieillards. L’âge dans la chair n’est pas l’âge dans l’esprit ». La volonté du Père c’est que tous, nous puissions vivre une progression exceptionnelle et durable avec Lui, c’est pourquoi Il a décidé de te transmettre quelques ingrédients, lesquels, j’espère, t’aideront.

La soif et la foi

Retenons bien ceci, tous les héros de la foi du temps d’Abraham à celui de David, en passant par celui de Jésus pour terminer avec les grands hommes de Dieu qui ont marqué les derniers siècles, ont pour la majeure partie d’entre eux un point commun, cette soif, ce désir de connaitre Dieu qui les caractérise tous. Ils voulaient devenir amis de Dieu, ils désiraient se rapprocher au plus près de lui, ils L’aimaient et ce, plus que toute autre chose, Le respectaient et reconnaissaient que la source de tout était et demeurera toujours Elohim.

Hébreux 11 : 6 (LSG) « Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent »

Car oui, la soif engendre la foi et la foi nous vient de la conviction que nous avons en esprit, de qui nous sommes en Christ ; cette conviction nous provient par la révélation de ce que représente la justice de Dieu pour nous, révélation donnée par le Saint-Esprit. 

La révélation

Hébreux 4 : 16 (LSG) « Approchons nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins »

Déjà de quelle manière t’approches- tu de Dieu ? Avec la conscience du péché, qui te fait ressentir comme criblé de balles, comme si ta nouvelle naissance ne comptait pas et ton baptême non plus. Stop, ça suffit! Réveillons-nous ! Dieu ne nous voit pas dans la chair mais en esprit, et dès le moment où nous demandons pardon, Il est déjà passé à autre chose. Il nous tend le bras pour continuer avec Lui. Arrêtons d’essayer d’atteindre un niveau de justice, alors que nous le sommes déjà grâce à Jésus. Nous le sommes, c’est un état de fait, un droit inaliénable qui parle pour qui a accepté Jésus en son cœur. Il n’y a pas quoi que ce soit à mériter, nous avons tout reçu par grâce, il est temps que nous laissions l’identité de Christ grandir et que nous arrêtions de freiner ce que le Seigneur veut opérer en nous. C’est une perte de temps que nous nous infligeons en nous laissant distraire par les bruits de couloirs de Satan.

Demandons tous à Dieu cette révélation, elle a la capacité de changer la donne, soupirons après l’Esprit de Dieu. Mourrons en nous-même pour laisser Jésus vivre au travers de nous, et positionnons-nous dans le spirituel en tant que les enfants de Dieu que nous sommes, assis à la droite du Père en Jésus.

La prière 

Beaucoup de chrétiens prient avec la conviction que Dieu les entend mais pas avec celle d’obtenir une réponse de sa part, alors que ceux qui s’approchent de Dieu doivent venir avec cette attente-là de recevoir certainement ce qu’ils ont demandé, car comment veux-tu que la bénédiction de Dieu prenne vie dans ta vie si tu n’es même pas conscient qu’un ange envoyé par le Père est venu te la livrer?

Romains 8 : 26 (LSG) « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais lui-même intercède par des soupirs inexprimables »

1 Corinthiens 14 : 2 (LSG) « En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend; et c’est en esprit qu’il dit des mystères »

Si nous avons été habitués à prier en français et dans notre langue natale, apprenons à cultiver le parler en langue. Comprenons que ce n’est pas un jeu. Il y a de ces mystères dans ce dialecte du royaume de Dieu, ne le négligeons pas. Il n’y a pas de formule secrète. Prie et demande au Seigneur si tu ne parles pas encore en langues, n’écoute pas ta conscience, mais fies-toi à l’Esprit de Dieu. Cela semblera étrange au début mais persévère.

1 Thessaloniciens 5 : 17 (LSG) « Priez sans cesse. »

Colossiens 4 : 2 (LSG) « Persévérez dans la prière, veillez y avec actions de grâces. »

De jour comme de nuit, Dieu est disponible, à toutes heures, donc pries. Tu es comme une bouteille d’eau que l’on met dans le frigo pour que tous y compris toi boivent. L’eau qui a été remplie hier ne peut pas durer plusieurs jours, elle finira tôt ou tard par se vider. Donc il te faut te recharger tout le temps, médites, lis ta bible, cela t’est indispensable, car la bouteille que tu es ne doit en aucun cas être vide. Va à la source d’eau vive chaque jour, le Saint-Esprit de Dieu, sans Lui tu ne peux rien faire. Le repas d’hier ne peut pas t’apporter le même apport nutritif, que celui d’aujourd’hui t’apportera. Et c’est bien pour cela que Dieu t’apporte ce qu’Il sait comme bénéfique pour toi durant 365 jours. C’est bien pour cela qu’il renouvelle tous les matins Ses bénédictions, et mets 24 nouvelles heures à notre disposition où nous pouvons lui demander ce que nous n’avons pas saisi le jour précédent.

Ce n’est pas réservé à une catégorie de personnes, mais disponible pour tous. La maturité spirituelle ne dépend pas de l’âge ou du nombre d’années faits dans une assemblée, c’est une erreur de le penser. Dieu le désire pour tout son peuple sans aucune exception, il est temps de se lever, de s’en rendre compte car trop longtemps nous avons sommeillé.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close