Search

Tu as de la valeur en Christ !

Depuis quelques temps, on assiste à la montée d’un courant de pensées, l’Athéisme, qui rejette catégoriquement la réalité de Dieu. Pour ses adeptes, l’être humain n’est que le fruit du hasard. A l’opposé, se trouve une autre catégorie, les Croyants, pour qui Dieu est le Créateur de toutes choses. De cette dernière, nombreux sont ceux qui malheureusement pensent que la vie chrétienne est un ciel sans nuages. Face à une moindre difficulté, ils se croient « sans valeur aux yeux du Christ ». Ils ont souvent tendance à parler comme des insensés ; ils acceptent le bonheur que Dieu leur donne, mais non le malheur (voir Job 2,10[1]) qui peut parfois les atteindre.

À l’une comme à l’autre catégorie, je voudrais vous assurer que nous ne sommes pas le fruit du hasard. Nous avons toujours été dans la pensée de Dieu. Il nous a aimés, créés et confiés à d’autres humains qu’Il a créés avant nous. Dieu nous a créés pour manifester Sa gloire. Il ne nous a pas créés pour connaitre le malheur. Ce dernier a fait son entrée dans le monde à cause de la jalousie, du mauvais et l’infidélité de l’homme.

Une chose est sûre : « même si nous sommes infidèles, Il demeure fidèle, car Il ne peut se renier Lui-même » (2 Timothée 2,13). Donc, la trahison de l’homme n’a pas su démotiver l’amour de Dieu pour Ses créatures. On le voit bien avec Adam. Après la chute de celui-ci, Dieu s’est mis à le rechercher en lui demandant : « Adam, où es-tu ? » (Genèse 3,9).

A l’instar d’Adam de qui nous héritons le péché, nous ne nous arrêtons pas de trahir notre Créateur. Et le pire, c’est que dès fois, comme l’enfant prodigue, nous laissons le péché avoir gain de cause : nous fuyons loin de Dieu. Nous nous considérons comme des perdus, comme des bons à rien ; et ceci devient pire encore, quand les autres nous jugent en nous faisant croire qu’il n’y a aucune possibilité de restauration, que telle ou telle autre personne a beaucoup plus de valeur que nous. Mais Dieu, pour qui personne n’est jamais ni perdu ni trop loin, ne cesse de nous chercher pour nous appeler par notre prénom et nous poser la même question qu’Il a posée pour la première fois à l’humanité : Joséphine, Jean, Myriam, Pierre, Angela, William, Daniel, Stéphanie… où es-tu ?

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment pas, ils ne moissonnent pas, ils n’ont pas de réserves ni de greniers, mais votre Père du Ciel les nourrit. Et vous alors ? Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? » (Matthieu 6,26). Dieu soigne et embellit la plus petite de Ses créatures, Il s’intéresse encore plus à chacun de nous et désire que notre vie soit belle, noble et parfaite. Nous deviendrions vite meilleurs si nous cherchions ce qui est beau et noble. Il l’a fait pour Matthieu, la femme adultère… Zachée. Restons un peu à Zachée (Luc 19,1-6).

Cet homme est le symbole de ceux qui se font l’idée que tout est fini pour eux, que leur vie n’intéresse pas le Seigneur alors que c’est en direction de notre maison que le Seigneur s’est mis en route ; car Il veut que nous « soyons parfaits comme Lui il est parfait » (Matthieu 5,48). En lisant ce texte, c’est le Seigneur Lui-même que vous entendez frapper à la porte de votre cœur. Il veut que repreniez confiance (voir Mt 9,2.22) ; et si vous entendez Sa voix et ouvrez la porte, Il entrera chez vous et mangera avec vous, et vous avec Lui. Le vainqueur, Il le fera asseoir avec Lui sur Son trône, tout comme Lui après Sa victoire S’est assis avec Son père sur Son trône (Apocalypse 3,20-21).

Vous avez de la valeur en Christ parce que vous êtes le travail de Ses mains. Il nous a aimés dès le sein de notre mère : « Avant même de te former dans le ventre de ta mère, je t’ai connu », a-t-Il dit à Jérémie (1,5). Il vous a créés et recréé en Son Fils dans l’objet d’accomplir Son œuvre : « Nous sommes une œuvre de Dieu, nous avons été créés dans le Christ Jésus en vue de toutes les belles choses que Dieu a préparées d’avance pour que nous les réalisions » (Ephésiens 2,10). Vous n’êtes pas sans valeur en Christ, parce qu’en Le choisissant, vous êtes devenu un enfant de Son Père (Jean 1,12 ; 1 Jean 3,2). Vous êtes important en Christ et c’est pourquoi Il vous a choisi pour faire de vous le sel de la terre et la lumière du monde (Mt 5,13-14).

Puisque vous savez maintenant combien chacune des créatures humaines est importante aux yeux du Seigneur, acceptez-vous, vous aussi, le regard de Dieu sur vous ? Décidez-vous que votre vie reste la même ? Prenez-vous conscience que vous appartenez au Seigneur ? Vous persuadez-vous que Son plan de paix s’accomplira désormais dans votre vie ? Croyez-vous en Sa Parole. Savez-vous que vous êtes aimé de Lui, et qu’Il vous garde en toute chose ?

Dieu t’aime et tout « Fréquence Chrétienne » aussi. Que vienne sur toi la grâce, la miséricorde et la paix de Dieu le Père et de Jésus-Christ, notre sauveur (1Timothée 1,2) ! Amen

[1] Bible utilisée : version virtuelle de « La Bible des Peuples », Bernard et Louis Hurault, Ed. du Sarment, Suisse, 2005.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close