Search

Maman débordée ? 7 astuces pour continuer à prier.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Devenir maman est une période heureuse qui peut pourtant nous voler notre vie de prière. Or, la prière demeure un élément clé du bon fonctionnement de la vie d’un enfant de Dieu. A ce titre, quelqu’un a dit un jour:  » tout ce qui ne se fait pas dans la prière au préalable, n’est pas fait du tout. « 

Le hic c’est qu’en tant que femme, nous portons déjà bien souvent de nombreuses autres casquettes et arriver à trouver du temps pour soi-même relève parfois du parcours du combattant, encore plus quand il s’agit de nos moments d’intimité avec Le Seigneur. Voici quelques astuces pour t’aider à cet effet.

1. Demander de l’aide au Saint-Esprit

Romains 8:26 (S21) De même l’Esprit aussi nous vient en aide dans notre faiblesse. En effet, nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières, mais l’Esprit Lui-même intercède [pour nous] par des soupirs que les mots ne peuvent exprimer.

La mission principale du Saint-Esprit est de nous consoler et de nous assister. Le Saint-Esprit est disponible et Il se révèle être un formidable conseiller en stratégie. 

Sois assuré(e) que le Saint-Esprit te connaît, Il connaît tes défis, tes responsabilités, tes doutes et inquiétudes et Il est là pour t’aider à ce que ta course se fasse parfaitement. Il est aussi concerné que toi alors n’hésite pas à Lui demander conseil et assistance dans ce challenge que tu rencontres; Il saura te donner la stratégie adéquate pour ta situation. 

2. Un planning de prière.

Job 22:28 (LSG) A tes résolutions répondra le succès; sur tes sentiers brillera la lumière.

J’ai l’habitude de dire autour de moi que ceux qui réussissent ne sont pas les plus fortunés ou les plus chanceux mais en réalité les plus disciplinés. Être maman change parfois radicalement la vie, il te faut donc créer de nouvelles habitudes adaptées à ce style de vie; faire un planning de prière va créer une discipline qui facilitera de nouvelles habitudes. 

L’objectif étant de passer du temps avec le Seigneur, il te faut absolument t’y tenir et pour et faire le choix d’horaires qui te correspondent est primordial. Que ce soit le soir après que les enfants soient couchés ou le matin avant que ta maisonnée ne se réveille, trouve ton temps à toi où tu ne seras pas dérangée pour passer un temps privilégié avec le Seigneur.

3. Les prières flèches.

1 Thessaloniciens 5:17 (LSG) Priez sans cesse.

Les prières flèches (ou comme j’aime les appeler les prières ciblées car qui dit flèche dit cible), ce sont des prières courtes mais efficaces. Peu importe le moment de la journée, dès que tu traverses une situation qui le nécessite, ou que le nom de quelqu’un te vient en tête, il te faut prier. Il suffit de quelques mots adressés en intercession pour quelqu’un, une déclaration, un soupir à Dieu pour qu’il opère un miracle.

J’aime beaucoup cette astuce car elle nous permet non seulement d’être toujours priante, mais aussi plus tu es disposée à prier plus le Seigneur te conduit vers des situations ou des personnes qui ont besoin de tes prières. 

4. Une habitude couplée à un moment de prière.

Matthieu 21:22 (LSG) Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.

La puissance de la prière ne vient pas d’un protocole mais surtout d’un cœur sincère et confiant que Dieu l’a déjà exaucé. Alors peu importe l’endroit, ce que tu fais, ou dans quelle condition tu es, adresser une prière à Dieu est toujours une bonne idée. 

Dans mes moments avec mon premier né, mes journées étaient tellement rapides et chargées qu’elles pouvaient se terminer sans que je n’ai adressé mot à Dieu. Alors le Saint-Esprit m’a inspiré plusieurs stratégies dont celle de choisir une tâche ou une habitude quotidienne dans ma journée et de l’associer à la prière.

J’ai personnellement opté pour le moment de la douche, ainsi à chaque fois que je me douchais que ce soit matin ou soir, j’adressais quelques mots au Seigneur et ça me faisait prier au moins deux fois dans la journée. Selon tes activités de la journée, je t’encourage donc à choisir une d’entre à laquelle tu associeras un moment de prière pour la gloire de Dieu. Il peut s’agir de la vaisselle, du sport ou pendant que tu te déplaces en voiture, etc.

Du reste, Le Seigneur sait que ce n’est pas toujours facile, et parfois Il ne demande qu’à voir nos efforts même si le résultat n’est pas au rendez-vous. Ne te mets pas la pression, avec Son aide, trouve ta solution personnalisée et Il t’accompagnera. 

5. Un partenaire ou un groupe de prière.

Proverbes 27:17 (S21) Tout comme le fer aiguise le fer, l’homme s’aiguise au contact de son prochain. 

Avoir des sœurs et frères dans la foi au-delà de la communion fraternelle, sert aussi de catalyseur quand nous ne sommes pas à notre plein potentiel. 

Prier avec des frères et sœurs instaure non seulement une discipline, une routine qui te fera du bien, entretiendra la flamme mais aussi cela permet que les plus forts soutiennent les plus faibles et partagent avec eux leur feu pour la prière. 

C’est une habitude à créer et à entretenir même en dehors de nos temps de faiblesses, tellement elle est puissante autant pour nous que pour ceux avec qui nous la pratiquons.

6. La prière en langues.

1 Corinthiens 14 : 15 (S21) Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence.

Personnellement quand je ne sais plus quoi dire, quand je ne sais pas comment le dire, quand je suis fatiguée je prie en langues. Pourquoi ? Parce que prier en langues c’est d’abord prier par l’Esprit, et qui mieux que l’Esprit de Dieu pour identifier Sa volonté parfaite pour moi. Question rhétorique n’est-ce pas ? 

Si tu es débordée, fatiguée, que tu n’as pas le temps de te poser tranquillement pour passer un moment avec le Seigneur, fais de la prière en langues ta meilleure arme. C’est selon moi le mode de prière le plus puissant, car ce n’est pas toi qui prie mais directement le Saint-Esprit, et en plus de te garder toujours connectée à Dieu, et de te permettre d’opérer dans des dimensions mystérieuses car la Parole de Dieu précise bien que par elle nous adressons des mystères à Dieu; elle renouvelle, édifie et fortifie ton être intérieur. 

Tu n’as pas besoin de réfléchir à plus forte raison que tu sois assise, concentrée ou enfermée pour la pratiquer. C’est selon moi le meilleur atout pour une maman débordée qui est en baisse dans sa vie de prière. 

7. Comprendre les signaux que Dieu envoie.

Galates 5:25 (LSG) Si nous vivons par l’Esprit, laissons-nous aussi conduire par l’Esprit.

Cet article a commencé en soulignant l’importance du Saint-Esprit et je finirai également en le rappelant. Les enfants de Dieu sont ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu, et c’est aussi le cas pour toi maman débordée. Le Saint-Esprit pour se faire, t’inspirera des stratégies pour passer du temps dans la présence de Dieu, il faut être connectée à Lui, à Son écoute.

Quand je traversais ce genre de situation, je vivais souvent des insomnies dans la nuit dont je me plaignais beaucoup jusqu’à ce que je comprenne que c’était un moyen pour Dieu de m’appeler dans Sa présence; quitte à ne pas pouvoir dormir autant que je m’en serve pour prier ! 

Et me voilà à la suite de plusieurs nuits d’insomnies passées dans la prière, à pratiquer mes premières veillées de prière et finalement à faire de ces temps où tout le monde se repose, mon temps privilégié avec Mon Seigneur ! Et tout cela n’a été possible que parce que dès le départ j’ai fais du Saint-Esprit mon meilleur allié !

Tu sais, être débordée n’est pas une fatalité, ça arrive à toutes les mamans, mais que cela devienne notre mode de vie est problématique. Quand le diable ne peut pas nous arrêter, il nous submerge de pseudo activités afin que nous perdions de vue l’essentiel. Mais heureusement la grâce de Dieu t’aidera à surpasser toutes tes difficultés.

Sois Bénie. 

Avec amour.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close