Search

Quelle est la place de l’attirance physique dans le choix du conjoint ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Je ne pense pas que le physique n’ait aucune importance dans une relation amoureuse, dans le choix de son conjoint. Rappelons-nous que notre Créateur en a accordé Lui-même de la valeur. Raison pour laquelle Il a nous a créés dans les moindres détails. Lorsque nous nous regardons dans un miroir, nous sommes émerveillés de voir la précision avec laquelle Il nous a façonnés. Chaque organe ou partie de notre visage est à sa place, il en est de même pour les membres de notre corps.

Nos organes et membres fonctionnent ensemble, tout est en harmonie. Comment est-ce possible ? Cela dépasse notre entendement humain. Nous réalisons à travers l’ouvrage que nous sommes, que Dieu a fait un travail minutieux. Mais en tant qu’enfants de Dieu, est-ce que nous devons privilégier l’apparence physique dans le choix de notre conjoint ? Quelle place occupe réellement l’attirance physique dans le choix de notre futur conjoint ? Est-ce prioritaire ou secondaire ?

La beauté a été un critère de sélection dans la Bible.

Dans les Saintes Écritures, il est fait mention à de nombreuses reprises de plusieurs personnages dont la beauté ne laissait pas indifférent, et notamment leur futur partenaire. Lorsque nous prenons le cas du livre de la Genèse, nous découvrons comment Jacob a rencontré ses premières femmes et la manière dont il s’est épris d’une entre elles, Rachel : « Léa avait les yeux délicats ; mais Rachel était belle de taille et belle de figure » Genèse 29:17 (LSG). Dans Genèse 29:17 (GS21), il est écrit : « Rachel était belle à tout point de vue. »

Jacob a eu une attirance physique pour Rachel, qu’il considérait plus belle que sa sœur Léa. Il a patienté et travaillé durement pour l’avoir : « Ainsi Jacob servit sept années pour Rachel : et elles furent à ses yeux comme quelques jours, parce qu’il l’aimait » Genèse 29:20 (LSG).

Dans le livre d’Esther, les serviteurs du roi Assuérus ont fait rechercher pour lui des jeunes femmes belles et vierges : « Qu’on recherche des jeunes filles qui soient vierges et belles pour le roi » Esther 2:2 (SG21). La Parole nous dit qu’ils préparèrent des produits cosmétiques (de beauté) pour la future reine. Plus loin au verset 7 (SG21), il est écrit d’Esther : « Cette jeune fille était belle à tout point de vue ». Et au verset 9 (SG21) : « La jeune fille lui plut et gagna sa sympathie ». La future reine Esther avait déjà réussi à conquérir le cœur du roi Assuérus à cause de son apparence extérieure. Nous connaissons tous cette histoire et savons qu’en dehors de son physique, la reine Esther avait d’autres atouts qui ont plu au roi.

La Parole mentionne également des hommes d’une beauté non ordinaire tels qu’Absalom dans 2 Samuel 14:25 (LSG) : « Il n’y avait pas un homme dans tout Israël aussi renommé qu’Absalom pour sa beauté ; depuis la plante du pied jusqu’au sommet de la tête, il n’y avait point en lui de défaut. » De même dans 1 Samuel 9:2 (LSG) on peut lire : « Il avait un fils du nom de Saül, jeune et beau, plus beau qu’aucun des enfants d’Israël, et les dépassant tous de la tête. »

La Bible fait mention de nombreuses fois de la beauté physique, de ce qui attire nos yeux charnels. Mais qu’en est-il de nos jours dans notre société actuelle ?

Qu’est-ce que l’attirance physique de nos jours ?

Je dois reconnaître que l’attirance physique n’est pas un critère négligeable dans les relations amoureuses. Mais qu’est-ce que l’attirance physique ? Il y a une expression qui dit que « la beauté est subjective », une autre dit que « la beauté est dans les yeux de celui qui la regarde ». Nous comprenons que ce qui peut paraître beau aux yeux d’une personne, ne l’est pas forcément aux yeux d’une autre.

Par ailleurs, la beauté peut être basée uniquement sur l’apparence extérieure pour certains, tandis que pour d’autres, la beauté est un tout : elle englobe le physique, le caractère, le comportement, les facultés ou qualités, telles que la bonté, la bienveillance, la douceur, la sagesse, la vivacité pour ne citer qu’elles. Lorsqu’on parle de physique, on peut ne pas parler uniquement de traits du visage, de taille ou forme mais également de charisme, d’allure, de quelque chose de spécial que cette personne dégage qui nous attire, qu’on ne peut expliquer. Ce petit quelque chose qui nous a attire vers cette personne.

Que nous dit la Parole ? « L’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur. » 1 Samuel 16:7 (SG21). En effet, nous regardons souvent en tant qu’êtres humains à l’aspect extérieur. Même s’il a été mentionné dans la Bible le physique de plusieurs figures d’autorité, en tant qu’enfants de Dieu, la Parole nous exhorte à ne pas regarder uniquement à ça.

En effet, nous ne devrions pas nous baser sur des critères d’Hommes. Que nous dit encore la Parole : « Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu » 1 Pierre 3:3-7 (LSG). Ce qui m’amène à ce dernier point important.

Quels critères doit privilégier un enfant de Dieu ?

Le physique est un critère qui peut être certes pris en considération dans le choix du conjoint lors de la première rencontre de deux futurs conjoints, mais également lorsqu’ils se fréquentent. Et dans le monde dans lequel nous vivons, il a une grande importance. Toutefois pour les chrétiens que nous sommes, ça ne devrait pas être primordial. Plusieurs autres qualités sont capitales à nos yeux. Notamment celles-ci :

1/Être chrétien.

Que nous dit la Parole à travers ce verset ?

« Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? » 2 Corinthiens 6:14 (LSG)

En effet, nous aspirons à avoir comme le dit l’expression « des atomes crochus », des valeurs communes avec notre partenaire. Pour tout chrétien, l’une des valeurs à laquelle nous attachons le plus d’importance dans le choix de notre conjoint, c’est qu’il ou elle soit un enfant de Dieu. Nous recherchons en priorité à nous unir à une personne qui soit chrétienne ou en Christ, qui ait une vie conforme à la Parole, qui prône si je peux dire les valeurs de Christ. Comme le dit ce verset au-dessus, qu’il y a-t-il entre une personne chrétienne et une qui ne l’est pas ?

Cet autre verset mentionne le fait que la beauté n’est qu’illusoire ; mais qu’une femme qui a la crainte de Dieu, qui honore Dieu est de loin préférable à une autre : « La grâce est trompeuse, et la beauté est vaine ; la femme qui craint l’Éternel est celle qui sera louée. » Proverbes 31:30 (LSG). Si son mari meurt, elle est libre de se marier avec l’homme qu’elle veut, mais à une condition : cet homme doit être chrétien.

2/Être pur.

« Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté » 1 Timothée 4:12 (LSG).

La Parole nous exhorte à être des exemples, notamment en pureté. Dans cet autre verset la Bible nous encourage à nous marier si nous sommes dans l’incapacité de nous maîtriser, afin d’éviter d’avoir des désirs qui risquent de nous pousser à être impudiques : « Mais s’ils manquent de continence, qu’ils se marient ; car il vaut mieux se marier que de brûler » 1 Corinthiens 7:9 (LSG).

Nous comprenons comme nous l’explique la Parole, qu’il est préférable de s’unir à une personne qui a vécu dans l’abstinence et qui est encore vierge. Car rappelons-nous que lorsque nous nous lions par le sexe avec une personne d’un sexe opposé, nous devenons une seule chair : « Ou bien ne savez-vous pas que celui qui s’unit à une prostituée devient avec elle un seul Corps ? Il est écrit, en effet : Les deux deviendront une seule chair » 1 Corinthiens 6:16 (NFC). Raison pour laquelle il nous est conseillé d’attendre le mariage avant d’entreprendre quoi que ce soit et de pouvoir se découvrir l’un et l’autre au moment convenu.

3/ Être droit.

Nous ne recherchons pas un conjoint sans défaut, mais avec un minimum de qualité telles que : l’honnêteté, la loyauté entre autres. Il est vrai que ces qualités ne s’inscrivent pas sur la personne lorsque nous la rencontrons nouvellement. Toutefois, lorsque nous allons plus dans notre relation, que nous commençons à la fréquenter, nous pouvons déjà discerner si cette personne est droite.

Que nous dit la Parole à ce sujet ? La Bible nous dit que celui qui est juste est « Celui qui marche dans l’intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son cœur » Psaumes 15:2 (LSG). Dans une relation amicale, nous recherchons des personnes vraies, sincères, honnêtes, à plus forte raison dans une future relation maritale : « Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit ; car il y a une postérité pour l’homme de paix » Psaumes 37:37 (LSG).

On promet une lignée, une descendance à celui qui est droit, intègre et honnête. Il s’agit de critères à prendre en considération dans le choix du conjoint. Vous conviendrez qu’il est nécessaire aussi d’avoir des sentiments pour cette personne. L’amour demeure également important dans la sélection de son futur époux (se).

4/ Tomber amoureux.

J’ai tenu tout de même à évoquer l’amour, qui reste un des principaux ingrédients dans le choix de notre futur partenaire. Vous me direz que ça paraît évident, mais je connais des couples qui sont mariés depuis des années et qui lorsqu’ils se sont rencontrés, ne ressentaient presque rien l’un pour l’autre ; ils ont appris à se découvrir petit à petit et à s’aimer.

Cependant, de nombreuses personnes sont tombées amoureuses en très peu de temps, ou au premier regard, comme on dit. Dans le monde on parle de coup de foudre. En tant qu’enfants de Dieu, lorsque nous nous attendons à Dieu, que nous exerçons notre patience, et Lui demandons dans nos prières une femme ou un homme selon Son cœur avec les valeurs citées plus haut, Il va nous donner un conjoint qui le réjouisse tout d’abord, et qui nous plaise ensuite à nous. Et Il va développer de l’amour en nous pour ce futur partenaire.

Nous allons l’aimer non seulement de l’amour de Christ mais d’un amour sincère, à l’image de celui décrit dans 1 Corinthiens13 : « L’amour est patient, il est plein de bonté… il espère tout (…) L’amour ne meurt jamais » 1 Corinthiens 13:4;7;8 (SG21).

J’aurais pu citer de nombreuses qualités telles que la gentillesse, la bienveillance, la sagesse, mais j’ai voulu me contenter de celles-ci. A travers cet article, nous comprenons que la place de l’attirance physique n’est pas prioritaire dans le choix du conjoint. En effet, elle a son importance comme on a pu le voir dans la Bible, mais de manière secondaire.

En tant qu’enfants de Dieu, nous ne devrions pas être attirés par l’apparence extérieure mais rechercher premièrement une personne qui réponde aux critères du Royaume, une personne qui connaît le Seigneur, L’a accepté et marche de manière conforme avec Sa Parole.

Que Dieu vous bénisse.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.