Search

Quelle limite fixer dans la confiance accordée aux autres ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

« Ainsi parle l’Éternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l’Éternel ! » Jérémie 17:5 (LSG).

Qu’est-ce que la confiance ?

Selon le Larousse elle se définit comme « le sentiment de quelqu’un qui se fie entièrement à quelqu’un d’autre, à quelque chose. »

La confiance est souvent la base des relations humaines, surtout des relations considérées comme proches et intimes. Selon le type de relation, la confiance peut être différente, c’est pour cela qu’il est nécessaire de bien définir le type de relation que nous entretenons avec autrui, afin de bien définir également les limites de la confiance que l’on accorde aux autres.

De même, n’oublions pas que la Parole nous enseigne à ne pas mettre toute notre confiance en l’homme, ce qui implique de bien savoir à qui et comment accorder sa confiance.

Confiance et intimité: Savoir catégoriser ses relations.

Quand on parle de confiance, on y associe souvent l’intimité, car faire confiance à quelqu’un implique de se confier sur des faits qui nous sont personnels. De ce fait, apprendre à catégoriser nos relations sociales (amicales, familiales, professionnels etc..), peut nous permettre de savoir ce que l’on peut partager avec autrui ou non et de ce fait, définir les limites de notre confiance envers ces personnes.

Cela ne veut pas dire obligatoirement que certains sont moins fiables que d’autres, cela veut simplement dire que certaines personnes ont des qualités et des valeurs plus en cohérence avec nous que d’autres; et cela peut être un critère pour définir les limites de notre confiance.

On ne peut pas tout dire.

« Ne crois pas à un ami, Ne te fie pas à un intime; Devant celle qui repose sur ton sein Garde les portes de ta bouche. » Michée 7 :5 (LSG).

Les limites de la confiance consistent à savoir ce que l’on peut dire et partager et ce que l’on ne peut pas dire et partager avec certaines personnes. La fiabilité de chaque individu est variable selon ses valeurs, son caractère, le respect et les relations qu’il entretient avec nous. Du coup, nous devons apprendre à analyser avant de foncer tête baissée et de faire confiance éperdument au premier venu. Il n’est pas rare de voir que l’on peut souvent être trahi par les personnes les plus proches de nous.

La confiance, une preuve d’amour.

Accorder sa confiance est une preuve de la considération que l’on a pour quelqu’un, c’est un acte d’amour qui peut refléter l’importance qu’une personne à dans notre vie. Il est donc primordial d’être vigilant sur les personnes à qui l’on accorde notre confiance et de fixer des limites cohérentes à chaque individu. La confiance est une porte ouverte sur notre vie, notre intimité et notre cœur, donc sachons les préserver au mieux.

Dieu en premier.

« Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel Que de se confier à l’homme. » Psaumes 118 : 8 (LSG).

Cependant, quelles que soient les précautions prises, il est essentiel de se souvenir que la seule et unique personne à qui nous pouvons accorder toute notre confiance, et sans la moindre crainte, c’est Dieu. Il doit être au centre de toute notre attention afin de ne pas nous laisser troubler et déstabiliser par autrui en leur accordant plus de confiance et de crédit qu’à Dieu. Il peut également nous aider et nous orienter dans le choix des personnes à qui nous pouvons faire confiance si nous Le mettons en priorité dans notre vie.

Il est important que nous sachions où se situent nos valeurs sûres et sans failles, afin d’éviter trahisons, douleurs et déboires inutiles.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close