Search

Apprends à ouvrir ton cœur et à pardonner

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Aussi loin que ma mémoire puisse me porter, j’ai toujours eu cette habitude-là de ne jamais parler de ce par quoi je suis passée, préférant le garder pour moi, et ce dans n’importe quelle situation. Que ce soit aux parents, aux ami(e)s ou aux autres, pas un mot ne sortait, malade ou non, triste ou pas, rien à faire. 

Combien sommes-nous dans ce cas ? A ne jamais vouloir partager notre ressenti et à tout enfouir  au-dedans ? Ce à quoi nous ne pensons pas, c’est combien cela peut nuire à notre relation avec Dieu.

La résultante d’un cœur fermé est qu’en général les personnes dans ce cas peuvent vivre de grandes souffrances sans pouvoir le partager. Une personnalité parfois blasée est énormément antipathique voire apathique vis-à-vis des situations graves que peuvent traverser ceux qui les entourent. A force de tout garder, il y a des sentiments comme la rancune, l’amertume, l’égocentrisme et le manque de pardon qui se développent en nous. Or, Dieu nous encourage dans Sa Parole à nous pardonner réciproquement. 

Colossiens 3 : 13 (LSG) « Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonnés, pardonnez-vous aussi » 

Ce n’est pas facile, vraiment, mais il est également écrit dans la Bible : « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi » Matthieu 6 : 14 (LSG). Ou encore que ceux qui ont un cœur endurci ne pourront pas hériter du Royaume de Dieu.

Alors même si c’est dur, ouvrons nos bouches et parlons ; il est important de se libérer le cœur. Le manque de pardon, la rancune et l’amertume sont des prisons invivables, nous empêchant de vivre pleinement et de manifester l’amour de Christ en nous. L’endurcissement nous empêche d’apprendre et de partager des moments de qualité avec ceux qui nous entourent. Cela nous empêche aussi d’expérimenter la vie de Dieu ici-bas et nous retient dans le passé, pour nous détruire à petit feu.

Ésaïe 43 : 25 (LSG) « C’est Moi, Moi qui efface tes transgressions pour l’amour de Moi, et Je ne me souviendrai plus de tes péchés »

Alors si tu es dans ce cas, fais avec moi cette prière : 

« Éternel, je veux plus de Toi. Apprends-moi à aimer car je ne sais pas comment faire. C’est difficile de pardonner, ça fait si mal, mais si Toi Tu as pu le faire avec nous, je T’en prie, fais-moi donc grâce de l’onction de l’oubli et fais couler les eaux du pardon dans mon cœur. Cela m’empêche de vivre, me maintient dans la souffrance et m’éloigne de Toi. Or c’est en Ta présence que je veux demeurer, que mon cœur soit libéré pour qu’en Toi je vive la vraie liberté, au nom de Jésus, Amen ! » 


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close