Search

Ce mois sera-t-il pire ou meilleur ?

Spread the love

Le mois d’août est le 8e mois de l’année. À bien regarder, un mois est ni plus ni moins qu’une succession de jours. Qu’il se nomme janvier ou août, il s’agit d’une succession de périodes de 24 heures. Ainsi pour plusieurs, les mois peuvent passer et se ressembler.

Le présent mois ne sera pas meilleur, encore moins pire. Il sera simplement ce que nous aurons décidé d’en faire. La différence qui peut se produire d’un mois à l’autre ne dépend pas de son nom, mais du NON que nous disons à notre médiocrité d’hier pour mieux embrasser le présent.

Si nous désirons que ce mois soit différent, il nous faudrait l’aborder dans un état d’esprit complètement différent. On ne peut pas continuer de semer les mêmes habitudes de pensées et d’actions et s’attendre à récolter des résultats différents. C’est de la rêverie. C’est donc l’état d’esprit avec lequel on l’aborde, plutôt que l’appellation qu’on lui donne qui rend un mois meilleur par rapport à un autre.

Il pourrait survenir des évènements inattendus sur lesquels nous n’avons aucune emprise. Qu’ils soient heureux ou malheureux, ce n’est pas tant leur nature qui définit la qualité de notre mois, mais la réponse et le sens que nous décidons de donner aux évènements qui se produisent.

Une perspective nouvelle pour le mois d’août

Le symbolisme du mois d’août est particulier. 8 c’est le chiffre qui suit le chiffre 7, chiffre de la perfection ou de l’accomplissement. Les écritures nous enseignent que tout ce qui existe, tout le visible et l’invisible, l’infiniment grand et son contraire ont été créés par Dieu en 7 jours (Genèse 2 : 2).  

Nous pouvons nous aussi commencer ce nouveau mois, en oubliant toutes nos victoires et échecs du passé. Ce qui est arrivé est déjà arrivé, je ne peux pas changer mon passé. Mais comme le 8e jour qui apparaît après que tout ait été accompli, je peux aujourd’hui poser de nouvelles actions pour améliorer ma vie. Le chiffre 8 est le symbole d’un nouveau commencement.

Alors qu’il avait été maudit et chassé du jardin d’Éden, Adam a dû se détacher de sa glorieuse vie à Éden pour s’adapter à sa nouvelle réalité. La terre était devenue plus dure, sa femme enfantait avec de pénibles douleurs et le serpent les guettait désormais pour les faire mourir (Genèse 3 : 14-24). 

Pendant ce mois, nous pouvons continuer de nous plaindre et supporter les choses que nous ne pouvons pas changer ou simplement prendre la décision de changer ce que nous ne pouvons pas supporter.

1 Corinthiens 10 : 10 (LSG) « Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par l’exterminateur ».

Garder sa valeur malgré tout

La forme particulière du chiffre 8 lui donne une valeur dans toutes les positions qu’il occupe. Il est égal à lui-même quand il est debout. Ni hautain, encore moins chauvin, il garde sa valeur. De même, notre grandeur ne dépend pas de ce que nous avons ou n’avons pas, mais plus de ce que Dieu a fait de nous des fils du Très Haut.

C’est pourquoi notre attitude ne devrait pas dépendre des situations environnantes. Essayons de renverser le chiffre 8 et nous verrons qu’il restera égal à lui-même. Il ne s’encombre pas de rancœurs ou autres ressentiments.

Luc 6 : 35 (LSG) « Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants ».

C’est quand il tombe qu’il devient même plus fort. À terre, le chiffre 8 prend la valeur infinie. Il sait que l’échec n’existe pas et que toute situation à même de lui enseigner quelque chose ne devrait être qualifiée d’échec.

Donner de la valeur aux autres

Une autre des caractéristiques du chiffre 8, c’est qu’il ajoute de la valeur à la vie des autres en les servants du mieux qu’il peut. Qu’il soit derrière où devant, il ajoutera de la valeur au nombre qu’il côtoie. Mettons le derrière un « 1 » et il en fera un « 18 » ; devant lui, il en fera un « 81 ».

Qu’importe la place que l’on nous donnera ce mois, travaillons avec joie à donner le meilleur de nous, comme le faisant pour le Seigneur (Colossiens 3 : 23). Que ce soit notre propre entreprise ou ministère, que nos dirigeants reconnaissent ou pas nos sacrifices, servons fidèlement avec une bonne disposition de cœur.  

Le chiffre « 8 » ne se laisse influencer par quoi que ce soit, mais plutôt influence tout nombre qui s’approche de lui, en augmentant sa valeur. Il est le serviteur de tous.

Marc 10 : 43b (LSG) « […] Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur. »

Plus besoin de te souhaiter des vœux en ce 8e mois sinon celui de te voir devenir agile comme le « 8 ». Célébrons Dieu pour ce nouveau mois qu’Il nous fait la grâce de connaître. Accueillons-le avec des chants de reconnaissance et d’actions de grâce. Abordons-le avec une nouvelle perspective et des habitudes nouvelles, plus en phase avec les objectifs élevés de Dieu pour nous.

Ce mois ne sera pas meilleur, encore moins pire. Il sera simplement ce que nous aurons décidé d’en faire.

2 comments

  1. Merci ! Rendons Gloire à Dieu, car Il a permit que nos yeux voient ce Mois et que nos mains y travail encore. Que Son Nom soit élevé au Nom de JÉSUS-CHRIST. amen ! !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close