Search

C’est noël, parlez de Jésus à quelqu’un aujourd’hui !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’époque de Noël est surtout connue dans le monde moderne comme étant une période de partage. En effet, c’est une période de rassemblement et de dons de cadeaux à ses proches. Cependant, nous savons que Noël est pour nous chrétiens une célébration de la naissance de Jésus. Qu’importent les discussions généralement en vogue sur la date, la naissance de Jésus reste et demeure un fait. Un fait qui mérite bien des acclamations de la part des élus. Et c’est un fait que nous devrions amener des gens à connaître. Aussi, il nous incombe de mettre les projecteurs sur la personne de Jésus. Une façon de le faire serait de parler de Jésus à une personne. Cet article se veut faire une anamnèse de la vie de Jésus sur terre.

IL est Dieu.

Plus de deux milles ans, depuis que Jésus a fait Son entrée sur la scène historique. Il n’y a donc pas de peine à affirmer Son humanité. Toutefois, nombreux tardent encore à L’accepter comme Dieu. C’était justement un homme, mais un homme pas comme les autres: c’est le Fils de Dieu.

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique » (Jean 3.16a LSG).

Quant à savoir le comment de cette merveille, la Bible nous répond:

« L’ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu » (Luc 1. 35 LSG).

Jean témoigne de l’accomplissement de la parole de l’ange en ces termes: « Et la Parole a été fait chair, et elle a habité parmi nous pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père » (Jean 1. 14 LSG). Donc, cet homme était hors du commun parce qu’en essence, Il est Dieu. Jésus avait une mission sur terre.

Sa mission sur terre.

Jésus venait sur terre avec une mission particulière. Il est venu libérer les hommes et les femmes de l’esclavage du péché. « Car le fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner Sa vie comme la rançon de plusieurs » (Matthieu 20.28 LSG). En effet, Il a offert Sa vie en rançon pour nous racheter de la puissance de Satan. C’est ainsi que « Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable » (1Jean. 3. 8a LSG). Ces œuvres qui nous gardaient si longtemps déjà dans la captivité la plus abjecte. Nous savons que les œuvres de Satan ont instauré dans la vie de l’homme une séparation de l’homme d’avec son Créateur. Par voie de conséquence, nous bénéficions au travers Jésus, le Fils de Dieu, de la restauration de notre communion avec le Père. « Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ » (1 Jean 1. 3 LSG).

Il a convenablement rempli cette mission au travers d’un Ministère puissant et glorieux.

Son ministère sur terre.

Le  ministère de Jésus sur terre consistait en enseignement, en prédication et en guérison divine. Pour ce qui est des guérisons, nous pouvons juste dire qu’aucune maladie n’a pu opposer de résistance à Son commandement. Son accomplissement laisse aujourd’hui encore dans l’émerveillement: « Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on Lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques; et Il les guérissait » (Matthieu 4. 24 LSG). Cela représente un résumé de l’œuvre de Jésus sur terre. Au fait, quelle était la motivation de Jésus dans l’exercice de Son ministère ? Pour te répondre: « Ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin. » (Jean 13. 1b Darby). Un Ministère qu’Il exerçait avec amour en faisant connaître le nom du père à ceux que le père Lui a donné (Jean 17. 6 LSG). Ensuite, Il devrait mourir et revenir à la vie.

Sa mort et Sa résurrection.

Lorsque nous parlons des autres personnages qui ont laissés leurs noms dans l’histoire du monde, nous sommes obligés de dire qu’ils sont morts et puis l’histoire s’arrête là. Pour Christ, c’est d’une différence hors pair. Parce que Lui était mort pour vaincre la mort. C’est d’ailleurs le plus grand des témoignages que nous pourrions avoir comme croyant. Si le récit de vie d’un homme s’arrête à sa mort, voici le témoignage que Jésus donne de Sa propre mort: « Ne crains point! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort; et voici, Je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts. » (Apocalypse 1. 17a, 18 LSG). Le scandale de la croix eut une fin victorieuse. Celui qui fut mis à mort apparut par la suite à Ses disciples pendant quarante jours (Actes 1. 1-3 LSG). Il en a profité pour leur parler de choses concernant le Royaume de Dieu. Ces dernières instructions parlaient de la venue du Saint-Esprit qui habiliterait ces disciples à exercer leur ministère (Actes 1. 8 LSG). « Après avoir dit cela, Il fut enlevé pendant qu’ils Le regardaient, et une nuée Le déroba à leurs yeux » (Actes 8. 9 LSG). Nous disions donc Jésus qui est le Fils de Dieu, avait une mission sur terre, y a exercé Son ministère, est mort et est ressuscité pour vivre aux siècles des siècles.

Voici donc de quoi t’inspirer à parler en continue de ce personnage qui doit avoir une place extraordinaire dans notre vie. Alors que nous sommes à Noël, le partage doit être aussi bien physique que spirituel. Du lot des cadeaux que nous offrons, nous pourrions aider des gens à avoir une connaissance profonde de Jésus. Nous venons donc de faire l’anamnèse de la vie de Jésus sur terre afin de t’aider à comprendre ce que Jésus est et ce qu’Il a fait sur terre. Nous pourrions commencer à L’imiter, en ayant dans nos actions l’amour comme motivation à Noël.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close