Search

Cœur endurci, il y a de l’espoir pour toi.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Proverbes 4 : 23 (LSG) « Garde ton cœur plus que toute autre chose car de lui viennent les sources de la vie »

Parfois, à force de soupçonner le mal partout, on finit par ne plus avoir confiance en personne, à ne plus croire en quoi que ce soit ; à causes des blessures pour se protéger des autres, lorsqu’on se rend compte que la vie ne nous fera nécessairement pas de cadeaux.

Mais ce n’est qu’une pâle copie de la vie que Dieu désire pour chacun d’entre nous, Son désir à Lui c’est que nous puissions profiter de chaque jour à 100 %, que dans les bons comme dans les mauvais jours nous puissions compter sur Lui. Il veut que nous puissions compter sur Son épaule pour pleurer en toute sécurité; sur Sa présence pour apaiser le tourbillon de nos âmes afin de pouvoir faire face aux circonstances extérieures; sur Son Esprit pour insuffler en nous la paix dans la pire des tempêtes. Mais cela n’est possible qu’à condition que nous Le laissions entrer dans notre jardin secret, celui de notre cœur. Et c’est ce dont nous allons parler dans cet article.

Un cœur endurci comme une terre aride.

Ce sont les cœurs les plus endurcis qui ont le plus besoin de recevoir une rosée rafraîchissante, ce sont les personnes blessantes qui le sont encore plus au-dedans d’elles-mêmes, ce sont les personnes qui peuvent sembler le plus antipathiques et dures qui sont les plus fragiles, pourtant elles disent qu’il n’est possible d’agir autrement à cause des choses de la vie. Elles accordent difficilement leur confiance, alors compter entièrement sur Dieu devient compliqué pour elles : par habitude, par mécanisme. S’ouvrir et se montrer faillibles, ça aussi elles ne veulent pas se le permettre à cause de la peur.

Mais l’Eternel nous rappelle ceci dans Matthieu 7 : 11 (LSG) « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent »

Le désir de Dieu est de prendre soin de nous, pas de nous faire du mal, Il ne le fait pas pour que nous Lui rendions la pareille mais par amour et ce depuis le commencement. Lorsqu’Il a su ce qu’Adam et Eve avaient fait dans le jardin, Il n’est pas resté dans la colère mais a davantage ouvert Son cœur et mis un plan en place pour le salut de l’humanité. Il a même pris la peine d’habiller Adam et sa femme avant de les faire sortir du jardin, avec ça pouvons-nous dire qu’Il n’aime pas Ses enfants ?

C’est le Dieu de la veuve et de l’orphelin, Il prend soin de nous, c’est un Dieu miséricordieux qui sait assurément ce qu’Il fait, un Dieu qui a si grand cœur pour chacun de Ses petits.

Matthieu 18 : 12 -14 (LSG) « Que vous en semble ? Si un homme à cent brebis, et que l’une d’elles s’égare ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée ? Et, s’il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. De même, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits »  

Un cœur doux prêt à fleurir

Esaïe 54 : 2 (LSG) « Elargis l’espace de ta tente; qu’on déploie les couvertures de ta demeure : Ne retiens pas! Allonge tes cordages, et affermis tes pieux! »

Dieu vient à la rencontre de ceux qui ont un cœur prompt à être fertilisé par l’amour. Il vient à la rencontre de ceux qui sont désespérés pour Lui, pour rassembler les brebis égarées et les ramener dans la tente dont Il élargit les extrémités à chaque instant. En fait, Il ne fait que répondre à ceux qui Lui font appel et crient à Son nom.

Puis lorsqu’on est prêt, le cœur ouvert, Il envoie Son Esprit pour y souffler et déposer un peu de Sa douceur, pour sonder ce dernier et pour nous libérer, Lui la magnifique troisième personne de la Trinité. C’est alors que nous fleurissons, ce que Dieu a mis en nous depuis le tout début éclot, au travers de ces dons et talents que nous mettons à contribution pour porter la lumière du monde, Jésus, au sommet de toutes les montagnes ; honorant alors le cœur léger, ce qui est écrit dans Matthieu 28 : 19 (LSG) « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ».

Sur ce, passe une excellente semaine mon ami(e) du bout du monde, en espérant que cet article puisse te venir en aide.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close