Search

Dieu n’est pas le Dieu des religions mais des cœurs transformés

Dans un monde où le christianisme se déchire à coup de doctrines diverses, se rabaissant et se jugeant lui-même dû aux dénominations, n’oublions pas un point primordial. Nous entendons de nombreux chrétiens exprimer leurs pensées doctrinales et parfois personnelles de comment les enfants de Dieu et les disciples devraient agir. Certains jugent, d’autres condamnent ou encore décapitent de par leurs paroles. Mais tout cela n’est que religion.

Premier point à saisir :

Dieu n’est pas le Dieu des religions mais des cœurs transformés. Il est certain que malgré la profondeur de marche avec Christ, nous ne saisirons jamais pleinement le plus beau et le plus profond verset au monde.

 Jean 3.16 (Segond 21) : En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.

Second point à saisir :

Jésus n‘est pas monté sur la Croix, n’a pas subit les pires sévices et été meurtrit afin que nous vivions une religion telle celle établie dans l’Ancien Testament. Car soyons honnêtes, qui donnerait son propre enfant à la mort par la Croix dans le but de racheter une humanité déchue et lui offrir à nouveau de sévères commandements ? Non. Dieu a donné Son Fils unique afin que nous puissions (à nouveau) avoir une relation profonde, intime et authentique avec Lui.

Troisième point à saisir :

Jésus-Christ ne S’est pas Lui-même livré à la Croix pour que nous restions avec nos jugements, nos mentalités mondaines et condamnatoires mais pour que nous soyons totalement transformés en étant échangé avec Lui. Dieu, au travers de Christ et de la Croix, transforme nos cœurs, renouvelle nos pensées et nous amène, en douceur, à redevenir totalement à Son image.

Quatrième point à saisir :

Nous ne pouvons pas tromper la Trinité. Que cela soit par notre « connaissance » de La Parole mais non par notre expérience personnelle avec Jésus-Christ, que cela soit par nos « belles prières riches en vocabulaire » ou avec une voix portante, que cela soit avec de beaux habits et un grand charisme… Peu importe, ce que nous démontrons à l’extérieur, ce que nous portons à l’extérieur… Dieu regarde au cœur, aux motifs du cœur et à l’attitude du cœur. Savez-vous pourquoi ? Parce que Dieu est l’amour personnifié et Son fruit est Christ, l’amour exposé, crucifié, ressuscité, vivant désormais en nous grâce au Saint-Esprit.

Pourquoi vous parler de tout cela aujourd’hui ? Pour ne pas nous tromper de chemin, pour que nous puissions rester focalisés sur l’essentiel : Dieu tel qu’Il est et non tel que nous le pensons.

J’aimerais par cet écrit vous encourager. Si vous avez été calomniés par la religion, condamnés et jugés, sachez que Dieu vous aime et qu’il n’y aucune condamnation pour celui/celle qui est en Christ. Certes cependant, la grâce infinie et extravagante de cet amour inconditionnel n’est pas une occasion pour devenir un enfant de Dieu capricieux, colérique et immature spirituellement. Mais nous aimerions vraiment, avec toute l’équipe de Fréquence Chrétienne, vous dire que Dieu vous aime et qu’Il voit votre cœur. Si vous avez été blessés, pardonnez et relâchez. Si vous avez péché, demandez pardon et confessez vos péchés afin de recevoir la guérison.

J’aimerai, par cet écrit, éclaircir un point. Si vous faites partie de ceux qui pensent que les chrétiens ont le pouvoir de juger de tout, incluant les autres chrétiens, sachez que ceci est pour l’âge à venir (et non pour notre temps présent) et qu’en aucun cas nous avons le droit de juger ou de condamner un frère, une sœur ou un incroyant concernant sa manière de s’habiller, d’être, de penser et même de croire. Avant de désirer (ardemment) retirer la paille dans l’œil de notre voisin, nous devons retirer la poutre dans le nôtre. Examinons notre cœur à la lumière et le scanner du Saint-Esprit. Et osons poser au Seigneur ces quelques questions :

  1. Seigneur, te plais-tu dans ma présence ?
  2. Seigneur, te reconnais-tu dans mes yeux ?
  3. Seigneur, y a -t-il des choses en moi qui ne sont pas passées par la Croix ?

Croyez bien que les réponses pourraient vous surprendre. Mais poser des questions osées à Jésus-Christ est une excellente chose… Cela Lui permet de mettre des choses à la lumière que nous ne voulions pas voir. Cela nous amène à TOUT déposer aux pieds de la Croix et à désirer Lui offrir une vie consacrée… Cela Lui permet de transformer nos cœurs selon le Sien, afin que nous puissions être Ses vases d’honneur, qu’Il puisse se glorifier pleinement dans notre vie et dans celle de notre entourage.

Que la grâce du Seigneur vous accompagne !

3 comments

  1. Concernant lae second point
    1 Jean 2 v 3, 4
    Si nous gardons ces commandements,par l`a nous savons que nous l’ avons connu.
    Celui qui dit : Je l’ ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur,et la verité n’est point en lui.
    Réflechissez juste un peu.

  2. Concernant lae second point
    1 Jean 2 v 3, 4
    Si nous gardons ces commandements,par l`a nous savons que nous l’ avons connu.
    Celui qui dit : Je l’ ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur,et la verité n’est point en lui.
    Réflechissez juste un peu.

  3. Merci pour ce partage édifiant Leslie. Vous avez dit : « …ceux qui pensent que les chrétiens ont le pouvoir de juger de tout, incluant les autres chrétiens, sachez que ceci est pour l’âge à venir (et non pour notre temps présent) ..J’aimerai comprendre ce que vous entendez par là ? Pourquoi on ne jugerait pas dans les  » temps présent  » pour juger dans » l’âge à venir » ? Merci. 😊

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close