Search

Différents niveaux de sanctification.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

1Thessaloniciens 5 :23 (LSG) « Que le Dieu de paix vous sanctifie Lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! »

Dieu a créé l’homme un mais en trois dimensions: l’Esprit, l’âme et le corps. Le processus de la sanctification concerne donc chaque dimension de cet Être.

La sanctification de l’Esprit.

La sanctification de l’Esprit a lieu à l’occasion de notre nouvelle naissance, lorsque nous avons accepté le Seigneur Jésus comme Seigneur et Sauveur. La Bible dit que notre esprit a été régénéré; nous avons été déplacés du royaume des ténèbres pour celui de notre Seigneur:

Romains 5 :1-2 (LSG) « Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, à Qui nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu. »

Colossiens 1 :12-13 (LSG) « Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le Royaume du Fils de Son amour. »

C’est là ce qu’il convient d’appeler une sanctification acquise ou positionnelle. Elle ne dépend pas de ce que nous faisons en pratique mais de qui nous sommes en Christ. Nous sommes ainsi appelés saints, justes, etc.

1 Pierre 2:9 (LSG) « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de Celui qui vous a appelés des ténèbres à Son admirable lumière. »

Au sens étymologique du terme, sanctification veut dire « mis à part pour Dieu » et c’est ce que nous sommes, nous tous qui Lui avons donné notre vie. C’est cela la vraie sanctification et c’est elle qui te vaudra l’éternité avec Dieu. Sans cette sanctification, la sanctification du corps et de l’âme est impossible. C’est en effet le Saint-Esprit de Dieu qui vient en nous à notre nouvelle naissance, qui étend progressivement et de façon pratique, la sanctification de notre esprit à notre âme et à notre corps.

La sanctification de l’âme et du corps.

La sanctification de l’âme et celle du corps sont intimement liées. En effet, quand nous étions encore pécheurs, perdus loin de Dieu, nous étions morts spirituellement; l’esprit était « mort » et nous savons qui il faut remercier (Genèse 2:16-17). Il n’y avait alors que l’âme et le corps qui se donnaient la main pour pratiquer le péché. Et l’âme est très nostalgique de cette époque. En effet, même étant nés de nouveau, l’âme veut toujours avoir les commandes et se dispute le pouvoir avec l’Esprit. En réalité, c’est l’âme qui pêche et souille le corps car c’est elle qui enfante le péché selon qu’il est écrit dans Marc 7:21-22 (LSG): « Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie ». On pourrait simplement résumer par le mot péché. C’est ce qui se passe lorsque l’âme en arrive à prendre le contrôle. Mais lorsque c’est l’esprit qui dirige, il soumet l’âme et nous conduit dans les sentiers de la vertu et de la pureté. Il y a donc conflit entre la chair et l’esprit et l’emporte généralement l’entité que nous chérissons et nourrissons le plus (en savoir plus ICI).

La sanctification de l’âme est donc une sanctification dite pratique car elle concerne la vie de tous les jours. Les tentations auxquelles nous sommes soumis au quotidien et contre lesquelles nous luttons. Toutes ces fois où nous avons le choix entre obéir à Dieu ou faire plaisir à notre chair… Bref, nos challenges de tous les jours. Ainsi la Bible nous appelle à marcher dans la sanctification. On pourrait alors croire que pour une fois, cela dépend de nous; mais cela dépend moins de nous que la première.

Philippiens 2 :13 (LSG) « Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. »

Que devons-nous donc faire nous ? Veiller à rester connectés à Dieu. Constamment laver notre âme de l’eau de la Parole par la méditation et invoquer le secours divin à l’heure de la tentation par la prière, selon la recommandation du Maître en Mathieu 6. Ce faisant, le Saint-Esprit nous conduit progressivement vers une sanctification parfaite ou totale.

La sanctification totale.

Un jour, au son de la dernière trompette, nous serons changés. Ce corps corruptible et habitué à pécher revêtira l’incorruptibilité et le péché ne sera plus. Là seulement, notre sanctification sera totale et parfaite.

1 Corinthiens 15 : 54 (LSG) « Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. »  

La défaite de la mort est autant celle du péché car la mort est entrée dans ce monde par le péché (Romains 5:12). Dieu répondra ainsi à la soif de Ses enfants malmenés par le péché et qui soupirent au quotidien après une vie de totale sanctification. Quant à ceux qui aiment et pratiquent l’iniquité, donc jamais nés de nouveau, voici la fin qui leur est réservée selon les écritures:

Apocalypse 22:15 (LSG) « Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge ! »

Es-tu de ceux qui s’efforcent chaque jour par le Saint-Esprit de vivre dans la sainteté et qui sont consternés par leurs faiblesses quand ils se retrouvent dans le péché ? Heureux es-tu car Celui qui t’a appelé est fidèle et en ce jour, il étanchera ta soif de sainteté par une sanctification totale et parfaite. Ne te laisse surtout pas séduire par l’ennemi qui t’accuse ni découragé par tes nombreuses rechutes. Celui qui t’a appelé est fidèle et c’est Lui qui le fera (1Thessaloniciens 5 :24).

Es-tu de ceux qui s’arrogent le titre de chrétien sans en refléter les valeurs ? Ceux qui pensent qu’aller une fois par semaine à l’église est largement suffisant et qu’entre-temps on peut faire tout ce qu’on veut et que Dieu comprend de toute façon ? De ceux-là qui n’ont pas le péché en horreur mais qui flirtent au quotidien avec, sans aucun remord ? Es-tu de ceux-là qui pensent faussement détenir le salut sans être jamais nés de nouveau ? … Aujourd’hui est un beau jour pour naître de nouveau et pour de vrai ! Peut-être es-tu la raison pour laquelle le Seigneur tarde à revenir… et ce jour est un jour de grâce.

2 Pierre 3 :9 (LSG) « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais Il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR

5 comments

  1. Sois beni mon frère! ton message me parle très sincèrement, il arrive dans un moment où j’ai besoin de ces paroles! Puisse notre Père t’inspiré davantage. Diane, une lectrice

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close