17 Dec 2017
Home / CROISSANCE SPIRITUELLE  / Explication biblique  / Galates 6:9 Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable

Galates 6:9 Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable

Segond 21 Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas.   Parole de vie Faisons le bien sans nous décourager. Oui, si nous allons jusqu’au bout, nous récolterons

Segond 21

Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas.

 

Parole de vie

Faisons le bien sans nous décourager. Oui, si nous allons jusqu’au bout, nous récolterons quand le moment sera venu.

 

Français courant

Ne nous lassons pas de faire le bien ; car si nous ne nous décourageons pas, nous aurons notre récolte au moment voulu.

 

Semeur

Faisons le bien sans nous laisser gagner par le découragement. Car si nous ne relâchons pas nos efforts, nous récolterons au bon moment.

 

Darby

Or ne nous lassons pas en faisant le bien, car, au temps propre, nous moissonnerons, si nous ne défaillons pas.

barretransversale

 

1. Nous sommes les agriculteurs de notre propre vie

La Bible utilise souvent des images du milieu agricole pour parler de notre vie. Dans ce verset, elle met en avant ce qu’on appelle le principe du « semer et récolter ».

En agriculture, il y a des mois spécifiques de l’année où l’on sème les graines en terre et d’autres mois où l’on récolte les fruits et les plantes qui ont poussé. L’agriculteur connait le calendrier, il ne sème pas au hasard, n’importe quel mois de l’année : il y a une saison propice pour cela. De plus s’il désire une récolte en septembre il sait exactement quand il doit semer en amont dans l’année.

Entre le moment où il sème et le moment où il récolte, l’agriculteur ne laisse pas les semences livrées à elles-mêmes : il les arrose régulièrement et veille à ce que la terre soit riche pour les nourrir convenablement. Jour après jour, semaine après semaine, avec patience et amour, il arrose et nourrit ses semences jusqu’à ce qu’elles parviennent à maturité et produise la récolte attendue.

Dieu ne fait jamais de comparaison au hasard. Dans ce verset il compare notre vie au processus de semence et récolte.

 

2. Tout ce que nous faisons est une semence

D’une manière générale, tout ce que nous faisons en bien ou en mal est une semence : c’est-à-dire que ça produira des résultats-bons ou mauvais-à court, moyen ou long terme. Mais dans ce passage, Dieu se concentre sur nos bonnes semences. Nous sommes les agriculteurs de notre propre vie et tout le bien que nous faisons est une semence.

 

Qu’est-ce que ces bonnes semences ?
Nos bonnes attitudes, notre repentance, notre humilité, notre douceur, notre amour, notre obéissance etc. Demander pardon dans le but de se réconcilier alors que nous savons parfaitement que nous avons raison est une bonne semence. Ne pas répondre face à une personne en position d’autorité qui nous traite injustement est une bonne semence. Prier, lire la Bible, aller à l’église sont de bonnes semences. Nous mettons en terre une bonne semence à chaque fois que nous choisissons la voie de Dieu plutôt que celle de la chair.  À chaque fois que nous faisons le bien, nous sommes entrain de semer une graine en terre, et comme toute semence, elle produira un fruit.

 

3. Les semences ont besoin d’eau et de nourriture pour grandir

L’agriculteur ne sème pas aujourd’hui et il moissonne demain. Non. Il y a un processus par lequel doivent passer les semences. Les planter n’est que le commencement de ce long, parfois très long processus. Ensuite il doit les arroser d’eau régulièrement et s’assurer que la terre soit pleine de bons nutriments pour les nourrir convenablement. Si cela n’est pas le cas, il devra ajouter du terreau et des fertilisants. Si les semences manquent d’eau et de nourriture, elles seront affaiblies et ne pourront pas grandir sainement.

Il en est de même avec nos propres semences. Nous devons faire le bien, mais cela n’est que le début ! Nous devons ensuite arroser nos semences et les nourrir. La Bible compare le Saint-Esprit à des « fleuves d’eau vive ».

Jean 7 :38-39 (Parole de vie)

Celui qui croit en moi, “des fleuves d’eau couleront de son cœur, et cette eau donne la vie”. On lit cela dans les Livres Saints. » Par ces mots, Jésus parle de l’Esprit de Dieu. 

 

La nourriture qui vient alimenter nos semences est la parole de Dieu. (Hébreux 5 :12-14).

Donc nous devons faire le bien puis arroser nos semences en cultivant une relation avec le Saint-Esprit et les nourrir en lisant et méditant régulièrement la parole de Dieu.

 

4. Sans patience nous n’obtiendrons jamais aucun résultat

Dans ce verset, Dieu nous explique le principe de processus. Les bénédictions de Dieu et toutes Ses promesses passent par un processus. Et qui dit processus, dit temps. Pour que la graine devienne un arbre, un arbuste ou un fruit mature, l’agriculteur comprend qu’il doit lui donner du temps. Un fruit récolté avant maturité, rendra les gens malades s’il est consommé. Un plante qui n’a pas eu le temps de grandir, de développer un tronc, des racines, des feuilles puis des fruits n’est pas d’une grande utilité.

De même, nous devons apprendre à être patients et laisser le temps à nos semences de grandir. Puis quand elles seront parvenues à maturité alors pas d’inquiétude, le temps de moissonner arrivera.

 

Parfois, certains fruits et certaines céréales prennent plus de temps à mûrir, demandent plus d’effort de la part de l’agriculteur et boivent beaucoup plus d’eau. Mais ne nous décourageons pas. Continuons d’arroser nos semences et d’entretenir notre terre.

Nous ne pouvons pas faire une bonne action aujourd’hui et vouloir la récompense demain matin! Il y a un processus. Attention à l’impatience, c’est une tueuse de bénédiction. Elle réduit à néant tout le travail fait auparavant. Soyons toujours patients afin de ne pas gâcher nos œuvres et détruire nos propres bénédictions.

barretransversale

Peu importe ce que nous poursuivons, il n’y a pas de réussite sans persévérance. Mais une chose est claire: ce que nous semons, nous le récoltons toujours. Alors ne nous arrêtons pas de semer le bien, d’arroser avec l’Esprit du Seigneur et de nourrir avec la parole de Dieu. Car le temps viendra où nous pourrons enfin moissonner si nous ne cédons pas à l’impatience.

m.simeon@frequencechretienne.fr

<p>Journaliste de formation et chrétienne pleinement engagée, je milite avec ma plume pour les intérêts de l’Évangile de Christ. Parce-que le Royaume de Dieu a besoin de disciples intègres et capables, des leaders dominants qui n’ont plus peur de sortir des murs de l’église et aller à la conquête du monde. Parce-que ces leaders c’est vous.</p>

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT