Search

La fidélité dans l’épreuve 

Jean 16 :33b (Louis Segond révisé) Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.

Matthieu 28 :20b (Louis Segond révisé) Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Voici deux jolies promesses du Seigneur Jésus qui nous servent d’encouragement quand nous passons par les difficultés. Ô combien insupportables deviennent certaines fois ces difficultés ! Oui des fois nous en avons assez et désirons qu’elles cessent un tant soit peu. Nous sommes persécutés de part et d’autre dans notre famille, sur nos lieux de travail même parfois nos amis nous persécutent pour la cause du Christ. Nous en étions avertis, tant que nous porterons haut le message de la croix et de la résurrection du Seigneur et que nous ne nous laisserons pas manipuler par ce monde, nous serons haït de ce dernier.

Pour nous la plupart du temps, nous aimerions qu’il n’y ait plus de persécutions, que les afflictions ne surviennent  jamais ou que le Seigneur éloigne définitivement de nos vies les difficultés. Quand on nous demande de prier ou d’intercéder pour nos frères persécutés dans le monde entier surtout pour ceux de l’Asie, nous demandons à ce que les persécutions cessent, s’arrêtent ou finissent complètement. Mais le Seigneur a été clair en nous disant que les tribulations ne manqueront jamais.

Une chose pour laquelle j’aimerais nous encourager est de rester fidèle au Seigneur dans l’épreuve.

Romains 5 :3-4 (Louis Segond) Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance.

L’apôtre Paul fut le plus persécuté de tous ses frères pour la cause du Christ. S’il a compris une chose, c’est que la persécution ne finira pas tant que ce monde ne passera pas et le nécessaire est d’être trouvé fidèle au maître à la fin de la bataille. Il n’a pas peur d’être persécuté pour le Seigneur bien au contraire, il s’en réjouit.

Quand nous prenons le cas de David, il dit dans le verset 4 du Psaume 23 (je paraphrase) : qu’il n’a pas peur quand il marche dans la vallée de l’ombre de la mort parce que la présence de l’Eternel le rassure. Ce Psaume a été composé lorsque David a pris la fuite devant le roi Saül. Les endroits où il se réfugiait présageaient plus la mort que la fureur de Saül contre lui ; mais qu’a fait David ? Il sait que la main puissante de l’Eternel ne manque jamais dans la détresse ; malgré les moments de peine et de douleurs que peuvent lui causer cette persécution, David se rappelle du Créateur et Lui réitère sa confiance. David n’a pas prié pour que la persécution prenne fin, il a plutôt démontré sa fidélité à Dieu à travers ce cantique.

N’ayons pas peur de la tribulation mais dans chaque situation restons « fidèles » au Seigneur !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close