Search

La foi ou les circonstances? Tu as un choix à faire !

Nous recevons continuellement beaucoup d’informations, par ce que nous voyons ou par ce que nous entendons ou même par ce que nous ressentons. Par exemple, si vous êtes attaqué par la maladie, vous allez ressentir des symptômes dans votre corps.

Il est important d’apprendre à trier ces informations et à les soumettre à ce que dit la Parole de Dieu. Avec la maturité spirituelle, cela devient automatique, mais quand quelqu’un n’est pas suffisamment affermi dans la Parole de Dieu, les choses sont hors de contrôle, graves ou dangereuses. Cela produit quelque chose que tout le monde connaît et qui est naturel : La crainte.

La crainte est le grand ennemi de la foi. Quand vous vous laissez emporter par les apparences, vous ne serez pas en mesure de prendre une position de foi car, une des caractéristiques de la crainte est de vous paralyser. La crainte, c’est la perception de votre âme, alors que la foi est la perception de votre esprit, c’est pour cela que Jésus a dit :

Jean 6:63 – C`est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.

Quand nous marchons dans la dimension de notre esprit, nous voyons des choses dans notre cœur que nos yeux naturels ne peuvent pas voir. Il y a une merveilleuse histoire dans l’Ancien Testament (2Rois 6:8-22) qui illustre parfaitement bien cette vérité biblique :

Élisée dévoilait au roi d’Israël les plans de l’ennemi Syrien et à cause de cela il s’est retrouvé en grand danger puisque l’armée syrienne est venue de nuit assiéger l’endroit où il se trouvait. Guéhazi le serviteur de celui-ci était rempli de crainte et d’épouvante en voyant la multitude des ennemis qui campaient autour de la ville.

Elisée était un homme qui marchait avec Dieu, qui connaissait Dieu et les choses de Dieu. C’est pour cela qu’il n’a pas été impressionné outre mesure, et sa réponse a été : « Ne crains pas car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux » :

2 Rois 6:17 – Élisée pria, et dit: Éternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voit. Et l`Éternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d`Élisée.

Ce n’est pas en faisant un effort personnel, en prenant sur nous, que nous serons en mesure de vaincre la crainte ; mais c’est en combattant le bon combat, comme le dit Paul à Timothée (1Tim.6:12). Cela signifie : opposer aux circonstances visibles, La Parole de Dieu qui est la réponse spirituelle que Dieu veut amener à être matérialisée au travers de votre foi dans ces situations.

Alors, comme Jésus l’a déclaré à Jaïrus alors qu’il se trouvait face à une situation désespérée et irréversible, puisque sa petite fille venait de mourir, je tiens également à vous encourager par ce verset :

Marc 5:36 – Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement.

Ne tenez pas compte des apparences ou des choses visibles car elles sont passagères, mais tenez compte de La Parole de Dieu qui produira toujours un effet glorieux. Les circonstances et les apparences sont la puissance du diable dont le catalyseur est la crainte qu’il utilise pour vous détruire, alors que La Parole de Dieu est la puissance de Dieu, pour détruire les circonstances diaboliques, et son catalyseur c’est votre foi.

1 Jean 3:8 – … Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close