Search

La vie chrétienne est un appel à une toute autre vie.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

On assiste aujourd’hui à une conception de plus en plus biaisée de la vie chrétienne. L’évangile est présenté comme une solution d’amélioration de nos vies, d’accomplissement de nos projets et de réalisation de nos propres objectifs. On nous enseigne un Dieu qui est venu distribuer des bénédictions et éliminer nos souffrances tout en ne bousculant rien dans nos vie. Mais est-ce donc en cela que consiste la vie chrétienne ? Vivre notre propre vie comme si rien n’avait changé, poursuivant nos propres objectifs ?

Un appel à renoncer à soi-même.

Luc 9 : 23 (Louis Segond) « Puis il dit à tous: si quelqu’un veut venir après Moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il Me suive. »

On ne parle plus beaucoup de renoncement à soi-même de nos jours dans le milieu chrétien. L’exaltation du moi est même devenue courante et tolérée. Pourtant ce verset vient du Seigneur Lui-même, qui explique clairement à quoi devraient se préparer tous ceux qui désirent Le suivre.

Quand tu as accepté le Seigneur, tu as également répondu à un appel à renoncer à toi-même. Tu devras désormais faire passer les intérêts du Royaume de Dieu avant tes propres intérêts. En fait, les intérêts du Royaume deviennent tes intérêts. Tu ne t’appartiens plus à toi-même mais tu appartiens au Seigneur Jésus qui t’a racheté au prix de Son sacrifice à la croix. Galates 2 : 20 (Louis Segond) « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré Lui-même pour moi » explique clairement que ce n’est plus nous qui vivons, mais plutôt Christ qui vit en nous.

Il te sera difficile voire impossible de marcher à la suite du Seigneur, sans renoncer à toi-même. Car chaque jour, tu devras décider de faire, non ta volonté, mais plutôt celle du Seigneur. C’est une croix qui t’attendra chaque jour, au pied de ton lit. Et tu devras, chaque jour, décider si oui ou non, tu la porteras une journée de plus.

Un appel à Le suivre.

Marc 2 : 14 (Louis Segond) « En passant, il vit Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des péages. Il lui dit: Suis-moi. Lévi se leva, et le suivit. »

Sais-tu que ta décision d’accepter le Seigneur Jésus dans ta vie est un appel à Le suivre ? Souvent, nous résumons la foi à des activités pieuses et religieuses. Mais nous oublions Celui qui nous appelés. Tout comme Jésus a appelé Lévi, c’est ainsi qu’Il t’a également appelé(e) le jour où tu L’as accepté dans ta vie. Il veut désormais diriger ta vie. Il veut désormais que tu Le suives. Il ne veut pas que tu vives ta foi sans Lui. Il ne veut pas seulement t’accompagner, Il veut être ton Maître.

Pour Le suivre, il faut être en communion étroite avec Lui. Prendre du temps pour entretenir une relation intime avec Lui, apprendre à Le connaître, à L’écouter et Lui obéir. Ne pas le devancer, ni trop traîner les pas, mais marcher à Son rythme. Il s’agit d’une toute nouvelle vie qui commence.

Un appel à réaliser Son plan pour ta vie.

Ephésiens 2 : 10 (Louis Segond) « Car nous sommes Son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions »

C’est vers là que tout converge. Quand nous avons accepté le Seigneur dans notre vie, la Bible dit que nous sommes désormais de nouvelles créatures; car créés de nouveau, en Jésus-Christ. Mais cela pour un but ! Pour accomplir de bonnes œuvres que le Seigneur a Lui-même préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. Et ces bonnes œuvres visent un seul objectif: réconcilier l’humanité avec Dieu.

Décider de réaliser le plan de Dieu pour sa vie est un niveau plus élevé de renoncement à soi-même, car ce plan est bien souvent totalement différent de ce qu’on avait prévu avant de rencontrer le Seigneur. Nos propres projets ont été modelés par notre éducation, notre environnement, nos expériences, mais le projet de Dieu pour notre vie préexistait avant même notre naissance. Et nous avons été conçus précisément pour vivre ces projets. Notre épanouissement y est donc lié. Nous pensons nous connaître et savoir ce qui nous rendrait heureux, jusqu’à ce que nous acceptions de rentrer dans le plan de Dieu pour notre vie et réalisions en fait qui nous sommes et ce pour quoi nous avons été créés.

Mais il faudra avancer par la foi. Avec Dieu, on avance un pas à la fois. Il nous conduit petit à petit à rentrer dans Son plan. Et très souvent, on ne comprend véritablement rien à la logique de tout ce qui nous arrive. Les instructions du Seigneur semblent nous mener nulle part. C’est quand nous arriverons au bout, que nous regarderons en arrière et nous comprendrons le parcours que le Seigneur nous a fait faire.

Un appel à Le représenter.

2 Corinthiens 5 : 20 (Louis Segond) « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous… »

Voici l’immense privilège que nous avons: représenter le Seigneur. C’est l’aboutissement même de notre foi. Tout comme un ambassadeur d’un pays près d’un autre, nous sommes des représentants du Royaume des cieux sur la terre. Et Chacun a une feuille de route: le projet de Dieu pour sa vie.

Le représenter, c’est avant tout Lui ressembler; laisser le Seigneur transparaître à travers notre vie de tous les jours. Nous demander ce que le Seigneur ferait à notre place dans telle ou telle situation que nous vivons. C’est un apprentissage continu. Il est clair que cela ne nous attirera pas l’amour de tout le monde. Même le Seigneur Jésus était critiqué, et même ouvertement. Seuls ceux qui ont renoncé à eux-mêmes peuvent ressembler au Seigneur Jésus. Car Lui-même a renoncé à Sa gloire, et s’est humilié pour accomplir la volonté de Son Père qui L’a envoyé.

Le Seigneur nous a revêtus de Son autorité pour exercer notre mission en tant qu’ambassadeurs. Nous sommes appelés à défendre les intérêts de notre royaume sur la terre, et non nos propres intérêts. Le Seigneur Jésus pouvait le dire dans Jean 6 : 38 (Louis Segond) « Car Je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui M’a envoyé »Et c’est en cela que consiste en réalité notre nouvelle vie, cette toute autre vie: faire chaque jour, non notre volonté, mais la volonté de notre Seigneur.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close