Search

Le célibataire chrétien et les hautes responsabilités dans l’église

Généralement, les leaders ont des réticences à nommer des célibataires pour certaines fonctions dans l’église. Les raisons les plus souvent avancées sont que les mariés sont plus stables et ont un plus grand sens de responsabilité que les célibataires ou encore le fait que les célibataires soient plus susceptibles d’être une occasion de chute pour les fidèles que les mariés.  Selon les leaders, les célibataires sont plus exposés à tomber dans l’impudicité que les mariés dans le péché d’adultère. Les propos des leaders peuvent être fondés, mais que disent les écritures ?

En sondant les écritures, nous découvrons trois principaux passages bibliques qui encouragent les leaders à nommer des responsables mariés:

1 Timothée 3.2 (LSG) : Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seule femme…

1 Timothée 3.12 (LSG): Les diacres doivent être maris d’une seule femme, …

Tite 1.6 (LSG) : s’il s’y trouve quelque homme irréprochable, mari d’une seule femme…

Mais est ce que ces versets disqualifient les célibataires quant à assumer des grandes responsabilités? La réponse est non. Ces passages encouragent plutôt les leaders à nommer des personnes qui tiennent bien leurs maisons, qui sont dans des foyers monogames pour ne pas être une occasion de chute pour plusieurs et afin qu’ils soient des modèles pour les fidèles. Ces versets bibliques ne mettent pas l’accent sur le fait d’être marié mais sur le fait d’être intègre (irréprochable).

Il y a également un passage biblique qui emmène les leaders à ne pas confier certaines responsabilités à des célibataires:

1Timothée 5.14 (LSG) : Je veux donc que les jeunes se marient, qu’elles aient des enfants, qu’elles dirigent leur maison, qu’elles ne donnent à l’adversaire aucune occasion de médire.

On semble lire dans ce passage que les jeunes célibataires doivent se marier, avoir des enfants et diriger leur maison afin de ne pas donner au diable une occasion de médire. Quand ce verset est pris hors contexte on peut penser ainsi mais en lisant les versets précédents on voit mieux de qui on parle.

1Timothée 5.11 (LSG) Mais refuse les jeunes veuves; car, lorsque la volupté les détache du Christ, elles veulent se marier.

On ne parle pas de tous les célibataires mais des jeunes veuves. La parole de Dieu démontre même qu’un célibataire peut être plus efficace qu’une personne mariée dans sa manière de servir Dieu. Le célibataire peut avoir son cœur tout entier pour le Seigneur, tandis que la personne mariée ne cherchera pas seulement à plaire au Seigneur mais aussi à son conjoint. Nous pouvons le voir dans 1 Corinthiens 7. 32 – 34 (LSG): Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur; et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme. Il y a de même une différence entre la femme et la vierge: celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari. »

Il est possible d’être célibataire et d’être intègre comme Joseph, Daniel ou encore le jeune Samuel qui servait l’Éternel devant Eli dans le temple (1samuel 3.1).  Nous constatons également que la Parole de Dieu ne dit nulle part que les douze disciples du Seigneur Jésus étaient tous mariés quand Il les a appelés.  En effet, l’Éternel ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur. (1 Samuel 16.7).

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close